dans le même genre
  L'AVENTURE LAYTON : KATRIEL...
  LEGO NINJAGO, LE FILM : LE ...
  MONSTER HUNTER STORIES (3DS...
  KILLING FLOOR 2
  F1 2017
  AGENTS OF MAYHEM
  EVER OASIS
  DIRT 4
  THE SURGE
  FIRE EMBLEM ECHOES : SHADOW...

du même éditeur
  L'AVENTURE LAYTON : KATRIEL...
  EVER OASIS
  FIRE EMBLEM ECHOES : SHADOW...
  YO-KAY WATCH 2 : ESPRITS FA...
  THE LEGEND OF ZELDA : BREAT...
  POKÉMON LUNE
  PAPER MARIO: COLOR SPLASH (...
  DRAGON QUEST VII : LA QUÊTE...
  METROÏD PRIME FEDERATION FO...
  KIRBY PLANET ROBOBOT


Dernières Actus
  GAME OF THRONES - SAISON 7 ...
  QUEL COFFRET DVD / BLU-RAY ...
  WESTWORLD SAISON 1 EN DVD, ...
  STING // LIVE AT THE OLYMPI...
  MARANTZ SR8012 : 11.2 CANAU...
  LA SAGA HARRY POTTER DÉBARQ...
  SAMSUNG SOUND+ HW-MS750, SW...
  YAMAHA NP-S303 : PASSERELLE...

Metroid : Samus returns

Genre Jeux Vidéo
Pays JAP (2017)
Date de sortie samedi 23 septembre 2017
Durée 999 Min
Plateforme 3DS
 

Langues
  PCM Label Film Bonus Commentaire
  Français
Oui
Non
Non

Le Jeu Critique de Simon Volant
  Editeur   Nintendo
  Edition   Standard
  Label  
  Zone  2
  Durée Film  999 min
  Nb Dvd  1
   
   
Pitch

Metroid Samus Returns Jeu 3DS Bravez un environnement hostile sur une planète extraterrestre où les formes de vie agressives sont légion en incarnant la légendaire chasseuse de prime Samus Aran. Sa mission ? Éradiquer la menace Metroid dans cette réinterprétation de l'aventure originale sortie en 1992 sur Game Boy.

Critique

N'ayant jamais joué à la version GameBoy, je ne ferais pas une longue comparaison entre la version 8 bits et le remake 3DS !

En se concentrant sur la version 2017 de "Metroid Samus Returns", on découvre un bon jeu de plateforme "à l'ancienne". Quand je dis "à l'ancienne", je veux surtout dire un jeu comme on en faisait avant avec une vue sur le côté, des ascenseurs, des plateformes, des portes à ouvrir, des pièges, des passages secrets et bien sur des tonnes d'ennemis à atomiser. Techniquement, la version 3DS n'a plus rien à voir avec les pixels de la version GameBoy. Le jeu est conçu en 3D, mais vu de côté. Il garde toutefois la profondeur de champ et de nombreux zooms et cinématiques (temps réels) rappellent que non, il ne s'agit pas d'un simple remix. Les graphismes sont variés, très fins et il y a des animations, des détails absolument partout.
L'ambiance sonore est aussi travaillée que l'image avec une ambiance qui colle à l'action, qui marque aussi le suspens. La bande-son est constituée de nappe de musiques et de bruitages d'ambiance. On a beaucoup aimé.

Une fois encore, Nintendo arrive parfaitement à gérer la courbe d'appropriation des commandes. On est pris en charge pour débloquer les différentes options. Au fur et à mesure, la difficulté s'accroit. Et elle s'accentue rapidement. Metroid est un jeu assez sadique. Il faut détruire des blocs, sauter, s'accrocher, viser, tirer et finir enfin sa progression. Il n'est pas rare de presser 3 boutons simultanément (Tirer+viser+changer d'arme) en plus du gamepad qui permet de pointer son arme à 360°. Nous avons trouvé l'attribution des touches assez délicates à exploiter (fini le traditionnel A/B pour tirer/sauter) de par leur disposition et leur nombre élevé. On utilise les ABXY + LR + le pad en croix et le gamepad analogique... donc toute les commandes !

Contrairement aux niveaux taillés pour le plombier italien, les zones de Metroid sont particulièrement complexes. Louper un bloc (au scanner) peut coûter pas mal de temps en parcours et recherche. C'est un jeu assez frustrant. En plus, avec les options qui se débloquent, il est parfois nécessaire de revenir sur ses pas pour être certain de n'avoir rien loupé !

Niveau combat, il y a 2 types d'attaques. Pour les ennemis éloignés, on vise, on tire. C'est rare, mais il faut en profiter. Pour la plupart des autres créatures, c'est esquive puis réplique. L'esquive nécessite de presser au bon moment la touche dédiée. Ce moment c'est l'instant précis où la bestiole va vous toucher. L'esquive faite, il n'y a plus qu'à tirer en réplique, dans ce cas la visée est automatique. C'est stressant, difficile (surtout à partir de 2 créatures simultanément) et assez répétitif. La difficulté est assez élevée entre se perdre dans le dédale des pièces et les ennemis qui attaque plus vite que nos ripostes, attendez-vous à un nombre certain de Game Over.

Le jeu exploite les Amiibos Metroid pour débloquer des suppléments et quelques bonus non indispensables.

Verdict

Un jeu magnifique associé à une bande-son fabuleuse, mais un jeu compliqué et difficile qui peut être frustrant.

L'image
  Définition
  Couleurs
  Compression
   
  Format Vidéo Sans objet
  Format Cinéma Sans objet
   
   
Techniquement, la version 3DS n'a plus rien à voir avec les pixels de la version GameBoy. Le jeu est conçu en 3D, mais vu de côté. Il garde toutefois la profondeur de champ et de nombreux zooms et cinématiques (temps réels) rappellent que non, il ne s'agit pas d'un simple remix. Les graphismes sont variés, très fins et il y a des animations, des détails absolument partout.

Le Son
 
L'ambiance sonore est aussi travaillée que l'image avec une ambiance qui colle à l'action, qui marque aussi le suspens. La bande-son est constituée de nappe de musiques et de bruitages d'ambiance. On a beaucoup aimé.

Les Bonus
  Supléments
  Menus
  Sérigraphie
  Packaging
 
  Durée 0 min
  Boitier Amaray
   
   
Le jeu exploite les Amiibos Metroid pour débloquer des suppléments et quelques bonus non indispensables.

Bonus
  Livret
  Bande annonce
  Biographies
  Making of
  Documentaire
  Interviews
  Commentaire audio
  Scènes supplémentaires
  Fin alternative
  Galerie de photos
  Story board
  Multi-angle
  Liens internet
  Interface Rom
  Jeux intéractifs
  Filmographies
  Clips vidéo
  Bêtisier
  Bonus Cachés
  Court Metrage