dans le même genre
  CHICAGO MED : SAISON 2
  LE HUSSARD SUR LE TOIT
  CYRANO DE BERGERAC
  A L'HEURE DES SOUVENIRS
  PROFESSION : REPORTER
  L'AMOUR DES HOMMES
  LE JOUR DE MON RETOUR
  CHIEN
  CALL ME BY YOUR NAME
  CINQ ET LA PEAU

du même éditeur
  HERBES FLOTTANTES
  REQUIEM FOR BILLY THE KID
  LA TERRE ABANDONNÉE
  LONESOME JIM
  CONFESSION OF PAIN
  LES EUROPÉENS (COLLECTION J...
  MALA NOCHE
  COFFRET D.W. GRIFFITH : NAI...
  SISTERS IN LAW
  CONTE DE CINEMA


Dernières Actus
  SHOOTER SAISON 2 EN COFFRET...
  COFFRET DVD INTÉGRALE COLLE...
  LE GRAND LIVRE DES TECHNIQU...
  LE RÉCIT DANS LES SÉRIES DE...
  LE RÉCIT DANS LES SÉRIES PO...
  EASEUS DATA RECOVERY WIZARD...
  AUDIALS ONE 2019 : ENREGIST...
  PARIS AUDIO VIDÉO SHOW 2018...

Head-on

Genre Drame
Pays Allemagne - Turquie (2004)
Date de sortie mercredi 26 janvier 2005
Durée 120 Min
Réalisateur Fatih Akin
Avec Sibel Kekilli, Birol Unel, Catrin Striebeck
Producteurs Stefan Schubert
Scénaristes Fatih Akin
Compositeur Klaus Maec
Format Dvd 9
Site Internet Site Officiel
Informations
Complémentaires
Interdit aux moins de 12 ans lors de sa diffusion en salles.
Ors d'or au 54ème Festival International de Berlin.
 

Langues
  PCM Label Film Bonus Commentaire
  Français
Oui
Oui
Non
  Allemand
Non
Non
Non

Le Film Critique de Yannick Evain
  Editeur  
  Edition   Standard
  Label  
  Zone  2
  Durée Film  120 min
  Nb Dvd  2
   
   

Cahit sait ce que signifie "commencer une nouvelle vie". Drogue et alcool endorment son mal de vivre. La jeune et jolie Sibel est, comme Cahit, turco allemande et aime trop la vie pour une musulmane convenable. Afin de fuir la prison d'une famille dévote et conservatrice, elle feint une tentative de suicide. Mais c'est la honte, et non la liberté, qui l'attend. Seul le mariage peut la sauver. Elle supplie alors Cahit, à peine croisé à l'hôpital, de l'épouser. Il refuse, puis accepte, à contrecoeur. Pour la sauver, peut-être... Pour faire quelque chose de bien dans sa vie. La vie conjugale se limite au partage d'un appartement, guère plus. Tandis qu'elle savoure sa nouvelle liberté, il voit occasionnellement une ex-petite amie et continue à s'oublier dans l'alcool. Jusqu'à ce que l'amour s'impose à lui comme une évidente voie d'issue...


Head-on est un film qui flirte sur plusieurs genres, film social ou plutôt communautaire et drame sentimental. Baignant dans un univers punk et poétique, on a ici l’antithèse d’un film hollywoodien.

 
Le film est une histoire de rédemption, crue et violente d’un marginal, Cahit, réduit à l’état de quasi « zombie » à cause du décès de sa femme, qui va à l’insu de sa propre volonté autodestructrice remonter peu à peu la pente, lors de sa rencontre avec Sibel, une jeune femme pleine de vie et d’envies, trop à l’étroit au sein  de sa famille emprise dans ses mœurs religieuses. Les personnages en proie à une passion qui les dépasse et les malmène, donnent lieu à de nombreuses séquences cinématographiquement marquantes, que ce soit lors des scènes d’autodestruction ou bien leurs scènes d’amour, d’ailleurs reflet de leur relation ambivalente à la fois constructive et destructrice.


Ce film possède deux atouts majeurs, qui, dans son genre, en font une réussite incontournable, tout d’abord le talent du réalisateur qui depuis l’écriture, subtile, qui s’efforce de ne pas forcer le trait, caricaturer les personnages, dépeint un univers, trash-sexy, fort et marquant, jusqu’au montage du film qui parvient à maintenir une attention soutenue de bout en bout. Le montage est souvent un exercice perilleux dans ce genre de film, car ici point de courses poursuites, gun fight ou explosions diverses pour relancer  l’attention du spectateur, cet exercice est ici réussi avec brio, Fatih Akin a su trouver le bon rythme.


Le deuxième atout du film est la prestation des acteurs, Birol Ünel en tête et dans une moindre mesure Sibel Kekilli, qui irradient littéralement l’écran. Leur jeu est juste et poignant. Les deux acteurs ont d’ailleurs été récompensés pour leur prestation dans ce film dans l’équivalent des Césars Allemand (prix de la meilleure interprétation masculine et féminine).


Head-on est une nouvelle perle du cinéma allemand qui décidément se montre ses derniers temps de plus en plus riche et inventif.



L'image
  Définition
  Couleurs
  Compression
   
  Format Vidéo 16/9 anamorphique couleur
  Format Cinéma 1.85:1
   
   

L’image au format 1.85 :1 est assez granuleuse, choix du réalisateur, cela colle parfaitement avec le thème rugueux du film. La photo du film plutôt sombre renforce la dramaturgie et colle parfaitement à l’univers du film. La compression est parfois un peu douteuse, et donne lieu parfois à quelques plans à l’image approximative.


Le Son
 

La bande originale du film est excellente, très rock, très péchue, elle contribue à fortement dynamiser le montage et à souligner l’univers autodestructeur du film. De plus le film est découpé en actes musicaux, à la façon d’une tragédie classique. La musique découpant ces actes est une interprétation du registre traditionnel turc. Du point de vue purement technique, la qualité est au rendez vous, la dynamique est bien présente. La piste VO turc et allemand  5.1 utilise peu les effets surrounds, mais le sujet s’y prête assez peu, sauf pour la musique qui est bien enveloppante et restitue bien l’ambiance. La piste française est en stéréo simple, rien a redire, sinon  que les voix sont claires et bien intelligibles.


Les Bonus
  Supléments
  Menus
  Sérigraphie
  Packaging
 
  Durée 0 min
  Boitier Digipack
   
   

Quelques suppléments sont disponibles sur ce film, attention toutefois certains sont en VO non sous titrée, donc incompréhensible pour ceux qui ne parlent ni allemand et turc. Il est dommage que l’ensemble des suppléments, sans tomber dans le piège du bonus-marketing, laissent un peu sur sa faim, cause sans doute le budget limité du film. Mais ils auraient certainement gagné à être développés davantage, et il y avait matière à cela pour ce film.

Entretien avec Fatih Akin (VOSTF 5min)
Le réalisateur répond à quelques questions autour du film.


Le making-of (VOSTF 35 min)
 il s’agit ici d’un petit film réalisé à l’aide d’une caméra numérique, par un stagiaire spécialement embauché pour l’occasion. S’il se montre intéressant par moment, où on voit le réalisateur faire de la direction d’acteurs. Ce making-of se montre très amateur et passe à côté de divers aspect du film qu’il aurait été intéressant de montrer.


Scènes coupées (18 min VO, avec commentaire du réalisateur en VOSTF)
Quelques scènes supprimées essentiellement pour des problèmes de rythme ou de choix au niveau de l’intrigue. Certaines étoffent un peu certains personnages secondaires, d’autres sont juste le prolongement de scènes déjà existantes.

Scènes ratées (13  min VO)


Bande Annonce


Teaser



Bonus
  Livret
  Bande annonce
  Biographies
  Making of
  Documentaire
  Interviews
  Commentaire audio
  Scènes supplémentaires
  Fin alternative
  Galerie de photos
  Story board
  Multi-angle
  Liens internet
  Interface Rom
  Jeux intéractifs
  Filmographies
  Clips vidéo
  Bêtisier
  Bonus Cachés
  Court Metrage