Donnez votre avis!
Images du film
Images des bonus

Hitch, Expert en Séduction (Blu-Ray)

Catégorie Cinéma
Titre Original Hitch
Genre Comédie sentimentale
Pays USA
Date de sortie 23/01/2007
Réalisateur Andy Tennant
Avec Will Smith, Kevin James, Eva Mendes, Amber Valletta, Michael Rapaport, Adam Arkin
Format Blu-Ray
Boitier Amaray
Producteurs James Lassister, Will Smith, Teddy Zee
Scénaristes Kevin Bisch
Compositeur George Fenton

Critique de Frédéric Beaufrere
Editeur SPHE
Edition Standard
Label  
Zone / Région 2
Durée Film 118 min
Support
   
   

Huit femmes sur dix pensent que le premier baiser leur dit tout ce qu’elles ont besoin de savoir sur l’homme qu’elles embrassent. La nécessité pour le milieu masculin de faire une bonne première impression est donc essentielle et dans ce cas, pourquoi ne pas avoir recours à un conseiller personnel qui a fait ses preuves ? C’est là l’idée de départ de Hitch, comédie romantique épatante proposée par Columbia Pictures dont on se délecte pendant 2 heures sans jamais s’ennuyer.

Docteur Love et mister Shy

Consultant discret auprès d’hommes malhabiles qui peinent à séduire la femme qu’ils convoitent, Alex Hitchens « Hitch » (Will Smith) est un professionnel légendaire de la drague. Sa maîtrise des nombreuses ficelles qui lui permettent de décoder tous les signes émis par la gente féminine et ses tuyaux comportementaux pour plaire et charmer les femmes lui valent le surnom de « Docteur Love » auprès d’une certaine presse de Manhattan qui ignore tout de son identité. Nombreux sont les hommes qui s’échangent de bouche à oreille les coordonnées de Hitch et parviennent à conclure grâce à ses conseils.

Pour Hitch, tout ceci n’est qu’un gagne pain qui lui fait confortablement gagner sa vie lorsque sa routine croise le chemin du timide et très maladroit Albert Brenneman (Kevin James). Albert est un homme ordinaire, tombé amoureux de son employeur, la richissime et célèbre Allegra Cole (Amber Valleta) avec laquelle il n’a bien évidemment jamais eu de relation autres que professionnelles en bon conseiller du comité d’administration qui gère la fortune de la star. Malgré la gaucherie d’Albert qui rend son cas désespéré, Hitch relève le défi et décide de coacher ce poulain très particulier pour qu’il parvienne à séduire l’intouchable et très glamour Allegra.

Mais tandis qu’il propose son aide dans le plus grand secret à cet amoureux transi, Hitch ne semble pas croire en l’amour pour lui-même jusqu’à ce qu’il fasse la connaissance de Sara Melas (Eva Mendes), une journaliste de potins mondains qui suit de très près la carrière d’Allegra Cole. Charmé par Sara, Hitch entreprend un travail de séduction mais la célibataire parait hermétique à ses tactiques …

Pour le meilleur et pour le rire

Un tel scénario ne pouvait augurer que du meilleur pour le spectateur. Hitch se démène pour transformer en Don Juan un Albert maladroit mais plein de bonne volonté. Démarrant sur les chapeaux de roues sans laisser une seule seconde de répit au spectateur, cette histoire originale plonge les personnages dans un torrent de situations qui s’enchevêtrent et se retournent, tandis que l’on s’amuse autant des situations comiques que des conseils qui distillent de nombreuses vérités sur les rapports hommes/femmes.

Le personnage d’Albert, tordant à souhait, est campé par un Kevin James dont le talent comique baigne le film dans la bonne humeur. La scène de danse vaut le détour à elle seule. Will Smith n’est pas en reste et il faut saluer le fair-play de la vedette qui s’inscrit avant tout en finisseur et sait s’effacer à plusieurs reprises, laissant à Kevin James une bonne partie de l’initiative comique. On salue également la plastique séduisante des actrices Amber Valleta et Eva Mendes qui apportent la touche romantique nécessaire au maintien du film qui n’est pas simplement amusant, mais apporte une réelle humanité et une fraicheur sentimentale qui fait du bien.

James Lassister a d’ailleurs mis du temps à trouver une comédie romantique adaptée au talent de Will Smith et force est de constater que l’attente valait la peine. Le charisme de l’acteur convient parfaitement au personnage du Docteur Love dans ce film qui étudie avec humour la relation amoureuse du point de vue des hommes, avec leurs craintes, leurs maladresses et leurs erreurs d’interprétation. Car il ne faut pas s’y tromper, si l’alchimie fonctionne, c’est avant tout parce que les clients du Docteur Love son réellement amoureux de la femme qu’ils convoitent et qu’ils savent finalement rester fidèle à leur nature profonde. C’est là ce qui constitue la principale leçon à retenir.

Conclusion

Assurément drôle, Hitch est une comédie sentimentale de qualité qui ne sombre jamais dans le loufoque. Columbia Pictures nous sert ici un délice pour les zygomatiques, très bien mené par Kevin James attendrissant fort bien soutenu par Will Smith. Sur fond de cours particulier sur l’art de séduire les femmes, le film nous plonge dans un fracas de situations inénarrables et singulièrement réjouissantes, saupoudrées de romantisme. A voir absolument.



Définition
Couleurs
Compression
   
Format Vidéo 16/9 anamorphique couleur
Format Cinéma 2.40:1
   
   

Cette version haute définition 1080p est encodée en MPEG2. L’allure générale de l'image est très propre et seul un léger fourmillement est à déplorer, davantage visible sur les scènes tournées par faible luminosité. En extérieur ou par fort éclairage, on oublie vite ce témoignage de compression pour plonger dans l'imensité de l'image. 

Les contrastes bien dosés cotoient finalement une photographie à la colorimétrie mesurée dont la saturation des couleurs est très bien dosée, sans excès aucun. Le rendu final bénéficie d’un piqué de bon aloi et il faut bien avouer que l’on s’habitue bien vite à tant de confort visuel alors que l'on est porté par les nombreux gros plans et cadrage très serrés qui pullulent dans le film.

Langues  
Format  
Bonus  
Commentaires  
Spatialisation  
Dynamique  
Effets surround  
   
   
   
   
 
Langues Type Format Sous Titres Film Sous Titres Bonus Sous Tit. Comment. Spatial. Dynamiq. Surround
Anglais Dolby Digital 5.1 Oui Non Non Moyenne Moyenne Bonne
Français PCM 5.1 Oui Oui Non Moyenne Bonne Bonne
Français Dolby Digital 5.1 Oui Oui Non Moyenne Moyenne Bonne
Arabe Sous-Titrage Oui Non Non      

S'il est vrai que la bande son manque un peu de spatialisation, rappelons nous qu'il s'agît d'une comédie sentimentale qui fait surtout la part belle aux dialogues et aux mises en situation. Les voies arrières sont par conséquent moins utilisées. Disponible en 5.1 PCM, la bande son française est très appréciable et pour une fois ce sont les anglophones qui doivent se contenter d’une piste audio compressée largement moins dynamique.

La bande musicale donne du peps et envoie du tonus dans l’installation au niveau des surround et du caisson de basse, notamment dans les scènes de danse ou autres moments forts (faisant appel à des titres de Earth Wind & Fire, Klazzbrothers & Cubapercussion, Jimmy Cliff, etc.) tandis que la partition stylée de George Fenton souligne avec plus de délicatesse les scènes romantiques, les moments de tension ou emprunte des tonalités plus comiques pour accompagner les ambiances précipitées de certains gags ou mésaventures burlesques.

Supléments
Menus
Sérigraphie
Packaging
   
Durée Bonus 28 min
Boitier Amaray
   
   
   
  Livret
  Bande annonce
  Biographies
  Making of
  Documentaire
  Interviews
  Commentaire audio
  Scènes supplémentaires
  Fin alternative
  Galerie de photos
  Story board
  Multi-angle
  Liens internet
  Interface Rom
  Jeux intéractifs
  Filmographies
  Clips vidéo
  Bêtisier
  Bonus Cachés
  Court Metrage
  

Bonus 

Sous une interface décorée des grattes ciels de Manhattan au demeurant relativement simple, les bonus de cette édition Blu-Ray sont rares et constitués de bandes annonces (Raison & Sentiment ainsi que Camping Car), d’un petit making off passant en revue « les secrets de la séduction » (avec ce que cela implique comme recherches, témoignages et assistance de psy spécialisés sur le tournage) et « La danse des corps »  (qui s’attarde sur la scène mémorable de Kevin James). Enfin, un bêtisier permet de sonder l’ambiance et de déguster les quelques petits égarements des acteurs sur le tournage. On eut apprécié de disposer d’une piste de commentaire tout au long du film, mais ce n’est pas le cas hélas. A noter également que ces bonus ne sont sous-titrés qu'en français.