Donnez votre avis!
Images du film
Images des bonus

Lucky Luke

Catégorie Cinéma
Genre Enfants
Pays France
Date de sortie 17/03/2010
Réalisateur James Huth
Avec Jean Dujardin, Alexandra Lamy, Michael Youn, Sylvie Testud, Melvil Poupaud, Daniel Prevost
Format Blu-Ray
Boitier Amaray
Producteurs Yves Marmion et Saïd Ben Saïd
Scénaristes Sonja Shillito, James Huth et Jean Dujardin
Compositeur Bruno Coulais

Critique de Emmanuel Galais
Editeur UGC vidéo
Edition Standard
Label  
Zone / Région 2
Durée Film 103 min
Support
   
   

En confiant à Lucky Luke le rôle de ramener l’ordre dans la petite ville de Daisy Town, le président des Etats-Unis, ne sait pas qu’il va replonger notre héros dans les blessures de son enfance. Car pour lutter contre Pat Poker, Lucky Luke devra aller au bout de son enfance !

« Lucky Luke », fait partie de ces films, dont on ne sait pas réellement quoi penser. D’abord à cause du capital sympathie énorme du personnage, ensuite pour les prestations toujours impeccable de Jean Dujardin (Oss 117). Pour finir parce que le duo James Huth/Jean Dujardin donna naissance à l’un des plus grands succès surprise de ces 10 dernières années : « Brice de Nice ». Mais il faudrait dire surtout, qu'après toutes les adaptations catastrophiques du Cow-boy solitaire, tous nos espoirs reposent sur cette nouvelle adaptation.

Seulement voilà, « Lucky Luke » possède le même handicap que son demi-frère : « Astérix » : Les bandes déssinées se suffisant à elles même, les réalisateurs veulent toujours créer une nouvelle aventure. Car, Alain Chabat l’avait bien compris avec son « Astérix : Mission Cléopâtre », mieux vaut prendre une aventure du héros et y insuffler un état d’esprit que de créer une nouvelle histoire qui peut s’avérer bancale et frustrante. Et même le plus bankable des acteurs français n’y peut pas grand-chose.

Car, dans cette adaptation, un constat revient de manière récurrente : On s’ennuie beaucoup, et je dirais même beaucoup plus qu’on ne s’y amuse. Car si le film reste fidèle à l’esprit de la bande déssinée, si les plans sont impeccablement travaillé, avec des profondeurs de champs grandioses, l’histoire ne parvient jamais à nous passionner totalement. Chaque fois que l’on commence à s’interresser à l’intrigue, des plans tirant sur les longueurs, nous plongent ou replongent systématiquement dans une sorte de léthargie communicative. En effet le réalisateur semble prendre toute la faiblesse de son histoire et s’amuse donc à tirer les plans en longueurs, ainsi le ralenti est utilisé à foison, de longues séquences de cow-boys qui arrivent au galop. Le film est une succéssion d’effets visuels qui se succèdent dans une lenteur pesante.

Côté distribution, Jean Dujardin s’amuse dans le rôle de Lucky Luke, mais semble aussi conscient d’être passé à côté de son sujet. Et même s’il nous reserve de beaux moments de bonheur, comme la plupart des scènes avec Alexandra Lamy (Ricky). Sa composition joue un peu trop la caricature timide pour nous embarquer. A noter tout de même les compositions à tomber de rire de Sylvie Testud (La Rafle) en Calamity Jane, Melvil Poupaud (Le temps qu‘il reste), incroyablement drôle en Jesse James et Michael Youn  (Le coursier) fidèle à lui-même dans celui de Billy the Kid

En conclusion, « Lucky Luke » est un film déroutant, parce que décevant dans son histoire et dans son traitement, pas aussi râté que les précédentes adaptation, cette nouvelle version, ne semble que confirmer la malediction qui fait que « Les aventures de Lucky Luke » restent une œuvre de BD, qui ne peut trouver sa place au cinéma.



Définition
Couleurs
Compression
   
Format Vidéo HD 1080p
Format Cinéma 2.35:1
   
   

Idéale dans sa version Blu-Ray, l’image est d’une beauté incroyable. Avec un piqué saisissant et des contrastes parfaitement bien dosés. Les noirs sont brillants et les couleurs à dominante jaune resplendissent à l’ecran. Le grain est impeccablement dosé.

Langues  
Format  
Bonus  
Commentaires  
Spatialisation  
Dynamique  
Effets surround  
   
   
   
   
 
Langues Type Format Sous Titres Film Sous Titres Bonus Sous Tit. Comment. Spatial. Dynamiq. Surround
Français DTS HD Master Audio 5.1 Oui Oui Non Bonne Bonne Bonne
Français DTS 2.0 Oui Oui Non Bonne Bonne Bonne

Une piste DTS HD master Audio 5.1 efficace. Les basses servent allègrement les effets sonores parsemés. La dynamique est respectable et donne un véritable volume à l’ensemble. L’univers du film, particulièrement sensible aux ambiances sonores est retranscrit à merveille, à commencer par les bruits des bottes ou des sabots qui bénéficient d’un grain de basse efficace. Quand à la spatialisation, elle bénéficie d’un véritable travail de fond et d’une régularité constante.

Supléments
Menus
Sérigraphie
Packaging
   
Durée Bonus 60 min
Boitier Amaray
   
   
   
  Livret
  Bande annonce
  Biographies
  Making of
  Documentaire
  Interviews
  Commentaire audio
  Scènes supplémentaires
  Fin alternative
  Galerie de photos
  Story board
  Multi-angle
  Liens internet
  Interface Rom
  Jeux intéractifs
  Filmographies
  Clips vidéo
  Bêtisier
  Bonus Cachés
  Court Metrage
  

Bonus 

La plus grande déception de cette édition, avec une série de photos qui reviennent sur le tournage en Argentine, doublée par le réalisateur James Huth. Les secrets des effets spéciaux qui semble être l’unique Making of de l’édition, un peu léger tout de même, puis un bêtisier et pour finir les commentaires audio du réalisateur.