Donnez votre avis!
Images du film
Images des bonus

AC/DC : Let there be Rock

Catégorie Spectacles et autres
Genre Concert
Pays France
Date de sortie 17/08/2011
Réalisateur Eric Dionysius
Avec Bon Scott , Cliff Williams, Phil Rudd, Malcolm Young, Angus Young
Format Blu-Ray
Boitier Amaray
Compositeur AC/DC

Critique de José Evrard
Editeur Warner
Edition Collector
Label  
Zone / Région 2
Durée Film 95 min
Support
   
   

Synopsis
Le film du concert d’AC/DC tenu en 1979 à Paris : Let There Be Rock en édition limitée avec un livret de 32 pages, 10 photos collector, un médiator. Le concert bénéficie d’un son remasterisé.
 
Critique Subjective

La réclame
Vous rêviez d'y être ? C'est enfin possible . Pour la première fois sur disque et en version complètement remasterisée, le célèbre concert filmé d'AC/DC de 1979 à Paris va vous décoiffer méchamment (et vous scotcher au mur !). Le groupe, composé des guitaristes Angus et Malcolm Young, du chanteur Bon Scott pour sa dernière tournée légendaire, de Phil Rudd et Cliff Williams, rallume la fureur, la gloire et la passion de 13 chansons cultes (avec notamment la mythique et rocailleuse Highway to Hell). Regardez. Ressentez. Vivez. Et... let There de Rock!

Un groupe mythique
Bon Scott au chant , le bassiste Cliff Williams accompagné par Phil Rudd à la batterie, Malcom Young à la Guitare Rythmique et Angus Young himself à la Guitare, le line up d’AC/DC des origines est celui qui a fait décollé le groupe vers la stratosphère du rock et qui pour les fans de la première heure reste le seul et unique Line Up. Décollage qui a sans doute brulé les ailes du chanteur décédé peu après le 19 février 1980.

Le concert
Le sixième album du groupe Highway to Hell les fait entrer dans la légende avec la chanson éponyme qui est un véritable hymne au Hard Rock et le succès est planétaire. Filmé au Pavillon de Paris le 9 décembre 1979 par Eric Dionysius et  Eric Mistler, ce film mélange scène de roadies, montage de scènes, coulisses et interview du groupe avec un concert phénoménal d’énergie et de musique qui donne envie de Headbanger et de taper du pied. Soulignons l’exploit de vouloir tourner un film sur un groupe et sur un concert. Film diffusé sur 4 écrans aux Usa  le 4 mai 1982 et qui rapporte 52 000 dollars, autant dire que cette sortie Blu Ray est le meilelur moyen de profiter de ce spectacle. Enjoy !

Un dernier mot
Pas de pyrotechnie ie, pas de poupée géante gonflante, du Rock, du vrai. Si vous ne deviez avoir qu’un seul concert en captation, ce serait celui là

Set list

01 - Live wire
02 - Shot down in flames
03 - Hell ain't a bad place to be
04 - Sin city
05 - Walk all over you
06 - Bad boy boogie
07 - The jack
08 - Highway to hell
09 - Girls got rhythm
10 - High voltage
11 - Whole lotta Rosie
12 - Rocker
13 - Let there be rock



Définition
Couleurs
Compression
   
Format Vidéo 16/9 anamorphique couleur
Format Cinéma 1.33:1
   
   

Le 4/3 en 1080 p permet d’avoir une image plus propre que sur la VHS maintes et maintes fois vu et revu. Il subsiste encore un peu de grain et les couleurs rouges dominates du concert bavent parfois, mais sinon c’est une très belle renaissance pour ce concert.

Langues  
Format  
Bonus  
Commentaires  
Spatialisation  
Dynamique  
Effets surround  
   
   
   
   
 
Langues Type Format Sous Titres Film Sous Titres Bonus Sous Tit. Comment. Spatial. Dynamiq. Surround
Anglais Dolby Digital 5.1 Non Non Non Bonne Bonne Bonne
Anglais Dolby Digital 2.0 Non Non Non Moyenne Bonne Insuffisante
Français Sous-Titrage Oui Non Non      

Il paraitrait que le version américaine dispose d’une piste en DTS-HD Master Audio 5.1., nous devrons nous contenter d’une piste SD 5.1 ce qui n’est déjà pas si mal, c’est surtout la scène avant qui profite du remix et la dynamioque qui devient assez conséquante pour peu q’uon pousse le son, on est loin pourtant de la clarté des pistes actuelles

Supléments
Menus
Sérigraphie
Packaging
   
Durée Bonus 30 min
Boitier Amaray
   
   
   
  Livret
  Bande annonce
  Biographies
  Making of
  Documentaire
  Interviews
  Commentaire audio
  Scènes supplémentaires
  Fin alternative
  Galerie de photos
  Story board
  Multi-angle
  Liens internet
  Interface Rom
  Jeux intéractifs
  Filmographies
  Clips vidéo
  Bêtisier
  Bonus Cachés
  Court Metrage
  

Bonus 

Boîtier métal contenant : - 1 livret sur le groupe mais en Anglais - 10 photos exclusives - 1 médiator /Son remastérisé



En bonus nous avons un documentaire découpé en 6 chapitres :



"AC/DC : un rite de passage", de nombreux rockers, journalistes et acteurs parlent de leur découverte d'AC/DC "AC/DC : la maîtrise du riff" "Angus Young : un géant de la guitare" "Bon Scott : le pirate du Rock'n'Roll" "AC/DC : la naissance d'une légende"



Même si ce documentaire est très intéressant, il n’est hélas pas sous-titré.