Donnez votre avis!
Images du film
Images des bonus

Peter Gabriel : New Blood – Live In London 3D

Catégorie Cinéma
Genre Concert
Pays Grande Bretagne
Date de sortie 04/12/2011
Réalisateur Blue Leach
Avec Peter Gabriel
Format Blu-Ray
Boitier Amaray
Producteurs Eagle Media production
Scénaristes Sans Objet
Compositeur Peter Gabriel

Critique de Bruno Orru
Editeur Eagle Vision
Edition Standard
Label  
Zone / Région 2
Durée Film 120 min
Support
   
   

Peter Gabriel, ex co-leader du groupe Genesis, revient des studios et d’une tournée avec pour objectif de présenter de nouvelles orchestrations symphoniques de ses principaux tubes. Eagle vision propose une captation 2D / 3D d’un concert londonien donné en mars 2011.

 

"New Blood" est le neuvième album studio de Peter  Gabriel et prolonge l’aventure symphonique déjà initiée avec l’album "Scratch My Back". Gabriel ne change pas ses co-équipiers est reste accompagné du compositeur et arrangeur John Metcalfe et de Ben Foster pour la conduite d'un orchestre philarmonique.

 

Quel est donc ce sang nouveau qui donne le titre à l’album CD et à cette tournée ? Le titre peut en effet paraître usurpateur alors même que le chanteur compositeur propose de revisiter ses principales créations, certes sous de nouvelles orchestrations. Il faut bien avouer que cette plongée symphonique qui nous est proposée débouche sur une écoute bien différente, que ce soit au niveau du tempo que de l’énergie déployée. A l’instar de l’ambiance de ce concert londonien qui nous est proposé en Blu-ray 2D /3D, les humeurs musicales sont plus posées et prennent moins aux tripes que certaines des orchestrations originelles.

 

Pour tous ceux qui ont connus des concerts de Peter Gabriel, il est carrément étonnant de voir une salle sagement assise et écouter la prestation de Peter Gabriel dans un silence qui frise même parfois le religieux. Peut-être est-ce du tout simplement à l’âge des fans qui avance inexorablement, en témoigne la fin de Biko qui généralement défoule tout le monde, le poing en l’air. Ce jour là, la captation témoigne d’une embarrassante timidité, seuls quelques personnes éparpillées scandant le nom de Biko, le poing levé.

 

Pour autant, le concert vaut le coup d’être vécu pour apprécier cette nouvelle vision symphonique interprétée par le New Blood Orchestra, orchestre de 46 musiciens créé pour l’occasion. La captation de Blue Leach réalisée les 23 et 34 mars 2011 à l’Hammersmith Apollo, à l’instar de la prestation de Peter Gabriel, est sobre et doucement rythmée. La « faute » certainement à ces énormes et caméras 3D qui ne sont pas facilement mobile et, très certainement, pour éviter une certaine nausée pour le spectateur. De fait, les plans larges et serrés sont judicieusement alternés, le montage contemplatif laissant largement le temps d’apprécier chaque plan.

 

La set list proposée est sans surprise, reprenant les principaux thèmes que susurre tout fan du chanteur, le concert s’avérant par conséquent sans réel temps mort. Je suis personnellement toujours aussi étonné de la présence de Mélanie, la fille de Peter Gabriel, dont la présence scénique est insignifiante.

 

 

Liste des morceaux du concert

Intruder

Wallflower

The Boy in the Bubble

Après Moi

The Drop

Washing of the Water

The Book of Love

Darkness

The Power of the Heart

Biko

San Jacinto

Digging in the Dirt

Signal to Noise

Downside Up

Mercy Street

The Rhythm of the Heat

Blood of Eden

Red Rain

Solsbury Hill

In Your Eyes

Don’t Give Up

The Nest that Sailed the Sky



Définition
Couleurs
Compression
   
Format Vidéo 16/9 anamorphique couleur
Format Cinéma 1.77:1
   
   

Le Blu-ray 2D propose une image d’une extraordinaire précision. Une image d’autant plus magnifiée que les éclairages sont puissants et permettent d’autre part d’avoir une vue large et détaillée de l’ensemble de la scène.

La vision en 3D permet de gagner en espace sur cette grande scène parsemée de 46 musiciens. Le réalisateur Blue Leach à judicieusement placé ses caméras, y compris au centre de l’orchestre, permettant d’avoir une vue à 360°. Les deux grosses caméras devant la scène sont particulières car capables de filmer sur deux focales simultanément (gros plan et plan large). Le résultat à l’écran est étrange car on voit Peter Gabriel en premier plan souvent plus petit que l’orchestre en arrière plan ! C’est étonnant mais pas choquant.


Langues  
Format  
Bonus  
Commentaires  
Spatialisation  
Dynamique  
Effets surround  
   
   
   
   
 
Langues Type Format Sous Titres Film Sous Titres Bonus Sous Tit. Comment. Spatial. Dynamiq. Surround
Français DTS HD Master Audio 5.1 Non Oui Non Bonne Bonne Bonne
Français PCM 2.0 Non Oui Non Moyenne Moyenne Insuffisante
Français Dolby Digital 5.1 Non Oui Non Moyenne Moyenne Bonne

La piste DTS HD Master Audio 5.1 est puissante à souhait et laisse d’ailleurs bien passer les infra graves qu’est capable de produire l’orchestre symphonique. On ne perd pas une miette des subtilités des nouvelles orchestrations, l’oreille percevant sans effort les différents groupes d’instruments.


Supléments
Menus
Sérigraphie
Packaging
   
Durée Bonus 25 min
Boitier Amaray
   
   
   
  Livret
  Bande annonce
  Biographies
  Making of
  Documentaire
  Interviews
  Commentaire audio
  Scènes supplémentaires
  Fin alternative
  Galerie de photos
  Story board
  Multi-angle
  Liens internet
  Interface Rom
  Jeux intéractifs
  Filmographies
  Clips vidéo
  Bêtisier
  Bonus Cachés
  Court Metrage
  

Bonus 

Le documentaire Blood Donor permet à Peter Gabriel de s’exprimer sur la naissance de ce projet d’orchestration symphonique. Il justifie ainsi son ressenti sur un âge ou l’on se remet souvent en question sur son parcours d’artiste. Outre les propos plutôt intéressant de Peter Gabriel, le documentaire permet également de découvrir les enjeux du tournage 3D avec la présentation de l’équipe, et de l’équipement. Des informations et propos rapides qui permettent toutefois de mieux comprendre les difficultés que génère  ce type de captation. Très intéressant.