Donnez votre avis!
Images du film
Images des bonus

ARTHUR - LE SPECTACLE

Catégorie Spectacles et autres
Genre Humour
Pays France
Date de sortie 02/11/2011
Réalisateur Xavier Maingon et Arthur Essebag
Avec Stephane Rousseau, Claudia Tagbo, Elie Seimoun
Format Blu-Ray
Boitier Amaray
Producteurs Arthur
Scénaristes Arthur
Compositeur Cedric Oujagir

Critique de Emmanuel Galais
Editeur Warner
Edition Standard
Label  
Zone / Région 2
Durée Film 90 min
Support
   
   

Arthur revient avec un spectacle plus assumé, encore, que le précédent, où l’humoriste revient sur son divorce, les parents, la famille et les femmes.

Difficile de ne pas avoir un sentiment d’inquiétude lorsque l’on entend parler de la reconversion de l’animateur vedette de TF1 en humoriste. Même si cela parait presque d’une logique implacable, car l’animateur à force de côtoyer des humoristes, avait bien dû sentir le démon de la scène le titiller. Quand d’autres préfèrent se lancer en toute prudence dans les pièces de théâtre, Arthur, lui, a choisi la difficulté du One Man Show, et après une première expérience semble-t-il réussit, il renouvèle l’essai avec un deuxième spectacle encore plus intime que le premier.

Car l’animateur n’hésite pas à parler de lui, de son divorce, de sa vision du mariage des relations hommes/femmes avec plus ou moins de finesse. D’ailleurs, les amateurs de l’époque d’ « Arthur et les pirates » ne seront pas forcément déçus et pourront éprouver une certaine nostalgie de ces instants de radio où Arthur ne s’interdisait pas grand-chose, mais il pourront aussi éprouver un grand moment de frustration, tant l’animateur se freine dans ces textes et en oublie comme à chaque fois une certaine dose de naturel, qui permettrait de renforcer un peu plus les codes humoristiques du spectacle.

Car soyons honnête, si certains passages du spectacles sont particulièrement drôle, y compris et surtout le mode participatif, l’humoriste ne parvient toujours pas à maitriser ses attitudes, notamment les faux éclats de rire, dont il n’a toujours pas assimilé les techniques. On ne croit jamais à la spontanéité de certaines actions, et même si l’ensemble est agréable à regarder, que l’on rit sans beaucoup d’hésitation, on est très rapidement aussi agacé de le voir se forcer à rire de manière aussi grossière (Entendez par là, manque de finesse de jeu !). L’animateur oublie un peu trop facilement qu’un mode participatif ne fonctionne que si l’humoriste sait utiliser la spontanéité et laisse une part, même infime, d’improvisation.

Côté texte, la plume est incisive, réjouissante dans sa construction et il n’est pas difficile de se trouver face à un miroir. Chacun trouvera dans les mots de l’humoriste une sorte de réflexion douce amère des quatre années de mariage passées avec Estelle Lefebure. Sans jamais la citer, Arthur y va de son aigreur et semble avoir trouvé un moyen d’exorciser la blessure du divorce par le biais de l’humour. Comme a son habitude, il n’hésite pas à tailler dans le vif et l’ensemble ne manque pas de faire sourire plus que de raison.

En conclusion, un deuxième spectacle intime et doux amer, où l’humoriste exorcise certains passage de sa vie privée, mais oublie encore une fois que la spontanéité reste l’une des meilleurs clés du One Man Show.

Définition
Couleurs
Compression
   
Format Vidéo 16/9 anamorphique couleur
Format Cinéma 1.77:1
   
   

Une image soignée qui joue sur le grain et sur les couleurs pour mieux imprégner le spectateur. Les contrastes sont de très bonne tenues et donnent une réelle profondeur à l’ensemble. Les couleurs quand à elle gardent une véritable identité servant à merveille les besoins de la réalisation. Un véritable bonheur donc !

Langues  
Format  
Bonus  
Commentaires  
Spatialisation  
Dynamique  
Effets surround  
   
   
   
   
 
Langues Type Format Sous Titres Film Sous Titres Bonus Sous Tit. Comment. Spatial. Dynamiq. Surround
Français Dolby Digital 5.1 Oui Oui Non Bonne Bonne Bonne
Français Dolby Digital 2.0 Oui Oui Non Bonne Bonne Bonne

Une piste 5.1 agréable, même si légèrement surfaite. « Arthur - Le Spectacle», n’est pas, à proprement parlé, un programme haut en effets sonores. L’ensemble donne pourtant une agréable sensation de plongée dans le public.

Supléments
Menus
Sérigraphie
Packaging
   
Durée Bonus 109 min
Boitier Amaray
   
   
   
  Livret
  Bande annonce
  Biographies
  Making of
  Documentaire
  Interviews
  Commentaire audio
  Scènes supplémentaires
  Fin alternative
  Galerie de photos
  Story board
  Multi-angle
  Liens internet
  Interface Rom
  Jeux intéractifs
  Filmographies
  Clips vidéo
  Bêtisier
  Bonus Cachés
  Court Metrage
   Gala 2011 du festival "Juste pour rire" de Montréal

Bonus 

Côté Bonus, on préfère presque cela au spectacle, lui-même,  tant les invités sont absolument divins à l’image de Rachid Boudari en Aladdin ou Claudia Tagbo incroyablement drôle, fraiche et énergique,le comte de Bouderbala, avec un ton résolument aiguisé et totalement maitrisé ou encore le jeune Baptiste Lecaplain, un humoriste à suivre dont a technique est déjà résolument efficace. « Gala du rire » à Montréal est l’occasion de prendre un peu la température de ce qui se fait de mieux en humour actuellement en France et la relève est particulièrement bien assurée. A voir sans modération !