Donnez votre avis!
Images du film
Images des bonus

Okinawa

Catégorie Cinéma
Titre Original Halls of Montezuma
Genre Guerre
Pays Etats-Unis
Date de sortie 23/05/2012
Réalisateur Lewis Milestone
Avec Richard Widmark, Jack Palance, Robert Wagner, Karl Malden
Format Blu-Ray
Boitier Amaray
Producteurs Robert Bassler
Scénaristes Michael Blankfort
Compositeur Sol Kaplan

Critique de Chanh Hong
Editeur Opening
Edition Standard
Label  
Zone / Région 2
Durée Film 113 min
Support
   
   

L'histoire
Au plus fort de la guerre du Pacifique, un groupe de Marines débarque sur l'île d'Okinawa tenue par les Japonais. Leur mission : trouver la base secrète de lancement de missiles et la détruire, afin de pouvoir prendre le contrôle total de l'île.

Critique
Okinawa est réalisé par Lewis Milestone, un habitué des films de guerre: A L'Ouest rien de nouveau, They who dare avec Dirk Bogarde, Commando de la mort, La gloire et la peur avec Gregory Peck...
Contrairement aux autres films de guerre, qui misent sur l'action, le spectaculaire, et l'étalage de stratégies militaires. Okinawa préfère se concentrer sur les hommes qui mènent la guerre. Ainsi, une grande partie du film est consacrée aux personnages, à leur vie avant la guerre, à travers des flashbacks. On y apprend que leur leader est un professeur d'école. Un autre était un simple voyou qui manque de confiance en lui, un autre était boxeur, fermier... Tous étaient des gens ordinaires, et aucun n'était des Marines nés. Et tous n'ont qu'un désire, c'est de retourner chez eux, reprendre leur vie d'avant, une fois la guerre finie.
Le film propose donc une galerie de personnages touchants car fragiles psychologiquement ou physiquement. Ainsi le Lieutenant Carl Anderson joué par Richard Widmark souffre d'un mal inexpliqué qui le met dans des états de panique, et doit avoir recours aux drogues. Ou encore Conroy, un soldat qui souffre de bégaiement....Mais tous finissent par surpasser leur peur et différences pour mener l'assaut final. Un assaut final sur fond de musique et chant à la gloire de l'armée. Certains pourraient trouver cela trop patriotique.

Les scènes d'action sont présentes, mais ne sont pas nombreuses, et sont constituées principalement d'images d'archives. Okinawa ne peut rivaliser avec ses successeurs tels que Le jour le plus long, Un pont trop loin, La bataille d'Angleterre, Tora, tora, tora ...en terme de spectacle grandiose.

Côté casting, on retrouve une liste de noms connus, qui faisaient seulement leur début dans le cinéma dans Okinawa, ou qui n'avaient pas encore atteint le statu de star : Karl Malden, Jack Palance, Robert Wagner, Richard Widmark. Tous offrent de solides performances de soldats fragiles et humains. C'est le point fort du film.

Conclusion
Okinawa ne fait sûrement pas parti des films de guerre qu'on a envie de revoir pour le côté spectaculaire, mais il a le mérite de se démarquer des autres pour son côté plus intimiste.

Définition
Couleurs
Compression
   
Format Vidéo HD 1080p
Format Cinéma 1.33:1
   
   

Le film occupe 20 GO d'espace sur le disque, avec une image encodée en AVC, au format 1.33:1, impliquant la présence de deux bandes noires sur les côtés de l'image.

Le résultat est décevant, avec tout d'abord un générique "tremblant", faute à un mauvais télécinéma. Ensuite, le master utilisé n'a pas été correctement ou suffisamment nettoyé (il y a beaucoup d'images d'archive).  Par conséquent, l'image est jonchée de traces de saletés telles que poils et poussière. La définition est correcte sans plus. Et enfin, l'image semble naturelle, sans retouche ou autres traces de manipulation digitale. Aucun problème de compression n'est visible non plus.

Langues  
Format  
Bonus  
Commentaires  
Spatialisation  
Dynamique  
Effets surround  
   
   
   
   
 
Langues Type Format Sous Titres Film Sous Titres Bonus Sous Tit. Comment. Spatial. Dynamiq. Surround
Anglais DTS HD Master Audio 2.0 Non Non Non Insuffisante Bonne Insuffisante
Français DTS HD Master Audio 2.0 Oui Non Non Insuffisante Moyenne Insuffisante

Les deux pistes audios VO et VF sont en DTS HD MASTER AUDIO 2.0, mi débit (16 bits). Le résultat est correct sans plus. Dialogue, musique, bombardements sortent des enceintes frontales avec clarté. Avec un petit avantage pour la piste VO qui est moins "étouffée". L'audio ne présente pas de coupure, ni de distortion du début jusqu'à la fin.

Supléments
Menus
Sérigraphie
Packaging
   
Durée Bonus 0 min
Boitier Amaray
   
   
   
  Livret
  Bande annonce
  Biographies
  Making of
  Documentaire
  Interviews
  Commentaire audio
  Scènes supplémentaires
  Fin alternative
  Galerie de photos
  Story board
  Multi-angle
  Liens internet
  Interface Rom
  Jeux intéractifs
  Filmographies
  Clips vidéo
  Bêtisier
  Bonus Cachés
  Court Metrage
  

Bonus 

- Okinawa par Patrick Brion : un petit cours "d'histoire du cinéma" complet dispensé par l'historien du cinéma Patrick Brion. Il propose une analyse du film, le contexte historique dans lequel il  a été réalisé, mais aussi un résumé de la carrière du réalisateur Lewis Milestone, une présentation du casting qui compose le film. Le tout est entrecoupé par des images extraites du film.

- Bande-annonce.