Donnez votre avis!
Images du film
Images des bonus

Supertramp Live in Paris ‘79

Catégorie Musique
Titre Original Supertramp Live in Paris ‘79
Genre Concert
Pays USA
Date de sortie 28/08/2012
Réalisateur Peter Clifton
Avec Rick Davies, Roger Hodgson, John Helliwell, Dougie Thomson, Bob Siebenberg
Format Blu-Ray
Boitier Amaray
Producteurs Dave Margereson
Scénaristes Sans objet
Compositeur Supertramp

Critique de Bruno Orru
Editeur Eagle Vision
Edition Standard
Label  
Zone / Région 2
Durée Film 133 min
Support
   
   

Eagle Rock Entertainement propose pour cette rentrée 2012 le film du concert évènement de la fin d’année 1979. Il faut dire que le groupe Supertramp est alors à son apogée. Il débute sa tournée mondiale qui va durer 10 mois en mars de cette année 1979 alors que sort Breakfast in America qui va devenir au fil des mois l’album de le plus vendu de l’année (+ de 20 millions d’exemplaires !).

Le film du concert de Paris de ce 1er décembre 1979 est le premier du groupe proposé en vidéo (du moins sur le circuit officiel). Le groupe est ici sur la scène du Pavillon de Paris dans sa formation originale composée de Rick Davies, Roger Hodgson, John Helliwell, Dougie Thomson et Bob Siebenberg. La set list est le rêve de tout fan du groupe avec les plus grands succès du groupe dont “The Logical Song”, “Crime Of The Century”, “Give A Little Bit”, “Dreamer”, “Breakfast In America”, “Take The Long Way Home”, “Bloody Well Right”, “Rudy”, “Goodbye Stranger”  et le somptueux Fool’s overture, morceau d’anthologie qui voit apparaître sur scène de nombreux comédiens, formalisant en live la folie musicale soulignée par ce morceau.

Curieusement, et bien que filmé sur deux soirées, tout le concert n’a pas été filmé… 5 titres du concert sont ainsi proposés en bonus sous le couvert d’illustrations vidéo / photo mais également certaines parties de titres sont présentées sans images de scène comme Fool’s overture et Crime of the century.

Le concert est filmé à la mode des années 70 c'est-à-dire calmement, avec une certaine recherche du plan qui capte l’émotion de l’artiste sans artifice vidéo ou enchevêtrement de plans qui fatigues rapidement l’œil. La réalisation de Peter Clifton est par conséquent plaisante et l’on s’aperçoit rapidement que de nombreuses caméras ont été déployées pour couvrir cet évènement.

Supertramp Live in Paris ’79 a été pendant plus de 20 ans un témoignage audio incontournable, il se transforme ici en témoignage vidéo tout aussi incontournable, d’autant plus que la restauration du film d’origine est une réussite, tout comme les nouveaux mixage stéréo et 5.1.

 

Set list

1) School  2) Bloody Well Right  3) The Logical Song  4) Goodbye Stranger  5) Breakfast In America  6) Hide In Your Shell  7) Asylum  8) Even In The Quietest Moments  9) Give A Little Bit  10) Dreamer 11) Rudy  12) Take The Long Way Home  13) Another Man’s Woman  14) Child Of Vision  15) Fool’s Overture  16) Two Of Us  17) Crime Of The Century - Générique de fin sur  “From Now On”

Bonus

“Ain’t Nobody But Me”, “You Started Laughing (When I Held You In My Arms)”, “A Soapbox Opera”, “From Now On” et “Downstream”.



Définition
Couleurs
Compression
   
Format Vidéo 16/9 anamorphique couleur
Format Cinéma 1.78:1
   
   

Le concert est proposé en HD 1080p, une numérisation entreprise avec une apparente attention depuis le film d’origine en 16 mm. La compression est irréprochable et permet d’apprécier la qualité de la captation en cette année 1979 ! Evidemment, avec nos téléviseurs et projecteurs derniers cris, on perçoit les limites d’une source 16 mm et l’image n’atteint jamais la netteté d’une captation récente. Plus curieux, les caméramans semblent avoir quelques difficultés à faire le point sur les artistes, il n’est pas rare de constater que le point est fixé sur une épaule plutôt que le visage qui apparaît de fait légèrement flouté ?

Quoi qu’il en soit, c’est un véritable bonheur de découvrir ces images  délivrées pour la première fois au public et dans une forme inédite et inespérée. Bravo.


Langues  
Format  
Bonus  
Commentaires  
Spatialisation  
Dynamique  
Effets surround  
   
   
   
   
 
Langues Type Format Sous Titres Film Sous Titres Bonus Sous Tit. Comment. Spatial. Dynamiq. Surround
Anglais DTS HD Master Audio 5.1 Non Non Non Bonne Bonne Moyenne
Anglais PCM 2.0 Non Non Non Moyenne Bonne Insuffisante

Ceux qui se sont gavées du LP ou du CD du concert savent que la captation est de premier ordre. Le mixage PCM stéréo proposé permet de percevoir encore plus de densité et de présence, tout en préservant la forte dynamique ressentie dans cette captation. Mais pour ceux qui ont un système 5.1 il est impératif de basculer sur le mixage DTS HD Master Audio 5.1. N’ayez crainte, il ne s’agit pas ici de transporter les riffs de Roger Hodgson vers les canaux arrières mais de proposer un front sonore plus large et plus détaillé. De fait, sur les canaux arrière vous n’entendrez que les clameurs du public et une très légère réverbération. Sur le devant de la scène (sonore) les voix sont ancrées sur le canal central alors que synthé (plutôt sur la gauche) et guitare (plutôt sur la droite) prennent leur envol avec une présence inédite. En passant de la piste stéréo à la piste 5.1 on lève un sacré voile et l’on plonge instantanément avec le public du Pavillon de Paris avec la différence importante que la restitution est sur ce Blu-ray en prise directe avec la table de mixage et qu’en fermant les yeux on se sent tout seul face aux musiciens.
Là encore bravo pour ce travail orchestré par Peter Henderson, l’ingénieur du son en charge de la captation du concert, et par Russel Pope, l’ingénieur du son historique de Supertramp.


Supléments
Menus
Sérigraphie
Packaging
   
Durée Bonus 30 min
Boitier Amaray
   
   
   
  Livret
  Bande annonce
  Biographies
  Making of
  Documentaire
  Interviews
  Commentaire audio
  Scènes supplémentaires
  Fin alternative
  Galerie de photos
  Story board
  Multi-angle
  Liens internet
  Interface Rom
  Jeux intéractifs
  Filmographies
  Clips vidéo
  Bêtisier
  Bonus Cachés
  Court Metrage
  

Bonus 

Comme je le précise dans la critique, tout le concert n’a pas été filmé. 5 titres manquent à l’appel et sont proposés par l’éditeur comme un bonus. La restauration sonore est identique et vous pouvez bénéficier d’une restitution 5.1 mais coté image l’éditeur propose un montage vidéo / photo. Une bonne idée qui permet de compléter le plaisir et d’avoir tout de même la possibilité d’écouter l’intégralité du concert.
Des regrets tout de même de ne pas avoir une interview d'époque ou plus récente du groupe sur cette tournée...