Donnez votre avis!
Images du film
Images des bonus

La bataille de Varsovie (Blu-ray 3D)

Catégorie Cinéma
Titre Original 1920 Bitwa Warszawska
Genre Fresque historique
Pays Pologne
Date de sortie 06/11/2012
Réalisateur Jerzy Hoffman
Avec Borys Szyc, Daniel Olbrychsli, Adam Ferency, Jerzy Bonczak
Format Blu-Ray
Boitier Amaray
Producteurs Jerzy R.Michaluk Gazda
Scénaristes Jerzy Hoffman et Jaroslaw Sokol
Compositeur Krzesimir Debski

Critique de Emmanuel Galais
Editeur FILMEDIA
Edition Standard
Label  
Zone / Région 2
Durée Film 115 min
Support
   
   

A la fin de la première guerre Mondiale, les forces de la Russie communiste envahissent la Pologne. Leur objectif : s’emparer de Varsovie, contrôler l’ensemble du pays et étendre l’influence communiste. Ola une actrice de théâtre, et Jan, un soldat de cavalerie, vont être plongés au cœur de la célèbre bataille de Varsovie. Ils seront témoins de l’héroïque résistance des forces polonaises face à la puissance de l’envahisseur.

Il est toujours intéressant de découvrir des œuvre venues de l’autre côté de l’Europe, notamment lorsque celles-ci traitent de son histoire. Le réalisateur de cette œuvre d’ailleurs n’est pas inconnu de la scène international puisque l’un de ses films fut nommé à l’oscar du meilleur film étranger en 1974. Sa vision de « la bataille de Varsovie » ne doit alors pas manquer d’intérêt.

Et malgré tout le film est décevant sur plusieurs points, d’abord sur le choix de la distribution, qui ne semble pas très inspirée par le sujet ou du moins par la direction que souhaite lui donner le réalisateur. A commencer par Viktor Balabanov en Lenine ou Igor Guzun en Staline qui prennent avec plus d’importance l’aspect physique au détriment de la profondeur des personnages. Un choix que le réalisateur semble avoir assumé dans sa réalisation, puisqu’il ne parvient jamais à trouver un rythme qui soit à la hauteur du sujet Traité. Et le reste de la distribution, ne semble d’ailleurs pas gagné non plus par la fièvre historique, puisque l’ensemble manque cruellement d’inspiration et l’on a beaucoup plus l’impression d’assister à une récitation de répliques qu’à un véritable jeu inspiré d’acteurs.

D’ailleurs le réalisateur, non plus, ne semble pas avoir été suffisamment inspiré par les faits puisqu’il s’est senti obligé d’y greffer une romance assez pesante dans le déroulé de l’histoire. En effet depuis James Cameron et son « Titanic », il est de bon ton d’apposer à la grande histoire une intrigue secondaire où le spectateur pourra se passionner pour des destins brisés par la tragédie. Mais encore faut-il que cela intéresse le vidéaste, et dans le cas de « La bataille de Varsovie », c’est tout le contraire.

On s’ennuie très fortement, et seule la mise en scène minutieuse des différentes batailles sauve le film du ratage complet. Car, il faut bien le dire, Jerzy Hoffman sait comme personne manier la caméra pour donner un véritable relief aux scènes de bataille. Et « la bataille de Varsovie » en est un nouvel exemple, l’ensemble profite d’une véritable dynamique et la maitrise dont fait preuve le réalisateur est remarquable. Il parvient à poser sa caméra au cœur des combats pour mieux les rendre horriblement perceptibles par les spectateurs. Un seul regret les effets 3D qui s’invitent dans la mise en scène, avec tout l’anachronisme que cela provoque.

En conclusion, « La bataille de Varsovie » est un film ennuyeux par l’utilisation un peu trop appuyée d’une trame sentimentale malvenue et pas particulièrement bien tenue. La distribution n’est pas particulièrement bien inspirée et le spectateur ne peut que se rabattre sur la parfaite maitrise de la mise en scène des scènes de batailles. Une bien maigre consolation pour un film qui dure presque deux heures.



Définition
Couleurs
Compression
   
Format Vidéo HD 1080p
Format Cinéma 2.35:1
   
   

Du côté de l’image en revanche, pas grand-chose de négatif à dire. Les couleurs sont parfaitement retranscrites et les contrastes permettent à l’ensemble de bénéficier d’une belle profondeur de champs. Les effets 3D sont parfaitement tenus et le spectateur peut s’amuser avec ces effets datant des origines, on pourrait presque prendre des lunettes rouges et bleues.


Langues  
Format  
Bonus  
Commentaires  
Spatialisation  
Dynamique  
Effets surround  
   
   
   
   
 
Langues Type Format Sous Titres Film Sous Titres Bonus Sous Tit. Comment. Spatial. Dynamiq. Surround
Français Dolby Digital 5.1 Oui Non Non Bonne Bonne Bonne
Polonais Dolby Digital 5.1 Oui Non Non Bonne Bonne Bonne

La piste 5.1 fait son effet, même si on peut regretter un décalage très prononcé entre les dialogues et les effets sonores. Une dynamique qui prend tout son sens lors des scènes de bataille, avec une belle répartition dans son, ensemble. A noter tout de même, un léger décalage dans le doublage en VF.


Supléments
Menus
Sérigraphie
Packaging
   
Durée Bonus 0 min
Boitier Amaray
   
   
   
  Livret
  Bande annonce
  Biographies
  Making of
  Documentaire
  Interviews
  Commentaire audio
  Scènes supplémentaires
  Fin alternative
  Galerie de photos
  Story board
  Multi-angle
  Liens internet
  Interface Rom
  Jeux intéractifs
  Filmographies
  Clips vidéo
  Bêtisier
  Bonus Cachés
  Court Metrage
  

Bonus 

Pas de bonus !