Donnez votre avis!
Images du film
Images des bonus

Les profs

Catégorie Cinéma
Genre Comédie
Pays FR
Date de sortie 21/08/2013
Réalisateur Pierre François Martin-Laval
Avec Christian Clavier, Isabelle Nanty, Pierre-François Martin-Laval, Kev Adams, François Morel, Arnaud Ducret, Stefi Celma, Raymond Bouchard
Format Blu-Ray
Boitier Amaray
Producteurs Romain Rojtman
Scénaristes Pierre-François Martin-Laval et Mathias Gavarry
Compositeur Matthieu Gonet

Critique de Emmanuel Galais
Editeur UGC vidéo
Edition Standard
Label  
Zone / Région 2
Durée Film 88 min
Support
   
   

Avec ses 12% de réussite au bac, le lycée Jules Ferry est le pire lycée de France. Ayant déjà épuisé toutes les méthodes conventionnelles, l’Inspecteur d’Académie, au désespoir, s’en remet aux conseils de son Adjoint. Ce dernier lui propose de recruter une équipe de professeurs selon une nouvelle formule : aux pires élèves, les pires profs pour soigner le mal par le mal… C’est sa dernière chance de sauver l’établissement, à condition de dépasser le seuil des 50% de réussite au bac. L'inspecteur accepte, pour le meilleur... et pour le pire.

Les adaptations de bandes dessinées ont le vent en poupe actuellement et peuvent, ou non, s’enorgueillir de passages réussis, comme « Asterix » par exemple et plus récemment « Le petit Nicolas » ou encore « L’élève Ducobu ». Et c’est bien vers celui-là que l’on se tourne puisque le film qui nous intéresse se passe également dans un établissement scolaire. La comparaison s’arrêtant là, puisque « Les profs » se situe dans un lycée et que le ton y est volontairement plus décapent que dans chez l’élève en noir et jaune.

Et il fallait certainement toute la tendresse et l’humour de Pierre François Martin Laval pour réussir le passage à l’écran de l’une des bandes dessinées les plus décalées et outrancière de la littérature graphique. Le réalisateur a remodelé les personnages, dépoussiéré certains, mise en valeur d’autres comme la prof de français par exemple ou encore le prof de gym, il s’est assuré une oreille attentive du jeune public en faisant de Boulard un personnage central et ainsi de suite. Mais les qualités du réalisateur résident surtout dans sa capacité à diriger ses acteurs afin d’en obtenir le meilleur pour ne pas être prisonnier de leurs sales habitudes.

Cela se remarque immédiatement, avec Christian Clavier (Les visiteurs) que le réalisateur parvient à freiner pour une composition sobre, mais hilarante, lavée des empreintes de Jacquouille la fripouille faisant de son personnage l’un des plus réjouissants de l’ensemble. D’ailleurs, Pierre François Martin Laval ne s’arrête pas à brimer les égos, il sait aussi en tirer le meilleur pour servir son histoire, comme le personnage de Boulard modelé en collaboration avec Kev Adams (Soda) son interprète qui lui prête son jeu et ses inspirations.

Le résultat fait du film « Les Profs » pas forcément une merveille du septième art, mais un film honnête qui répond avec tendresse et humour à une attente du public. On en sort amusé, on rit beaucoup, on en sen sent jamais pris au piège d’un scénario sans intérêt, sinon celui de discréditer une profession, bien au contraire, « Les Profs » nous donne presque en vie de retourner au lycée pour saluer ce travail ou chaque est périlleux pour celui qui doit enseigner à des élèves pas forcément en phase avec le cours.

En conclusion, « Les Profs » est une adaptation réussit d’une bande dessinée drôle et pleine de tendresse pour ce dur métier de professeur.



Définition
Couleurs
Compression
   
Format Vidéo HD 1080p
Format Cinéma 2.35:1
   
   

Dans l’ensemble l’image est de bonne tenue avec des couleurs bien pesées et des contrastes qui donnent une véritable profondeur à l’ensemble. Le travail de transfert est de grande qualité et offre de bons moments, notamment dans la tenue des contrastes et des couleurs lors de scènes moins lumineuses ou plus saturées.


Langues  
Format  
Bonus  
Commentaires  
Spatialisation  
Dynamique  
Effets surround  
   
   
   
   
 
Langues Type Format Sous Titres Film Sous Titres Bonus Sous Tit. Comment. Spatial. Dynamiq. Surround
Français DTS HD Master Audio 5.1 Oui Oui Non Bonne Bonne Bonne

Une piste DTS-HD Master Audio5.1 , totalement en accord avec le film et avec ses besoins. La répartition est minutieuse, et les voix ne sont pas trop en retrait par rapport aux effets sonores qui entourent le film. La dynamique de l’ensemble fait trembler les murs, par exemple lors des cours de chimie, ou lors des arrivées toujours remarquées de la prof de français. Un véritable plaisir pour les oreilles.


Supléments
Menus
Sérigraphie
Packaging
   
Durée Bonus 45 min
Boitier Amaray
   
   
   
  Livret
  Bande annonce
  Biographies
  Making of
  Documentaire
  Interviews
  Commentaire audio
  Scènes supplémentaires
  Fin alternative
  Galerie de photos
  Story board
  Multi-angle
  Liens internet
  Interface Rom
  Jeux intéractifs
  Filmographies
  Clips vidéo
  Bêtisier
  Bonus Cachés
  Court Metrage
   Les essais des acteurs

Bonus 

Le réalisateur s’est totalement investi dans l’élaboration du making of qui donne de ce fait la part belle à l’ensemble de l’équipe qu’elle soit devant ou derrière la caméra, mais aussi à l’origine du sujet, notamment les auteurs de le BD. On y retrouve bien l’esprit du réalisateur, et surtout l’envie réelle de faire découvrir les dessous de son film avec beaucoup de finesse et d’intelligence.

Puis les scènes coupées, un bêtisier, et les essais viennent compléter l’ensemble.