Donnez votre avis!
Images du film
Images des bonus

Les Miller une famille en herbe

Catégorie Cinéma
Genre Comédie
Pays USA
Date de sortie 22/01/2014
Réalisateur Thurber Rawson Marshall
Avec Jennifer Anniston, Jason Sudeikis, Will Poulter, Emma Roberts
Format Blu-Ray
Boitier Amaray avec fourreau cartonné
Producteurs Vincent Newman, Tucker Tooley, Happy Walters et Chris Bender
Scénaristes Bob Fisher, Steve Faber, Sean Anders et John Morris
Compositeur Théodore Shapiro

Critique de Emmanuel Galais
Editeur Warner
Edition Standard
Label  
Zone / Région 2
Durée Film 118 min
Support
   
   

David Burke est un dealer à la petite semaine qui se contente de vendre sa marchandise à des chefs cuisiniers et des mamans accompagnant leurs fils au football, mais pas à des ados – car, au fond, il a quand même des principes ! Alors que tout devrait se passer au mieux pour lui, les ennuis s’accumulent… Préférant garder profil bas pour des raisons évidentes, David comprend, à son corps défendant, qu’on peut subir la pire injustice même lorsqu’on est animé des meilleures intentions : tentant de venir en aide à des jeunes du quartier, il se fait agresser par trois voyous qui lui volent sa marchandise et son argent. Il se retrouve dans une situation des plus délicates puisqu’il doit désormais rembourser son fournisseur, Brad. Afin d’éponger sa dette – et de rester en vie –, David n’a d’autre choix que de jouer dans la cour des grands en se rendant au Mexique pour ramener une importante cargaison de drogue à Brad. Réussissant à convaincre ses voisins – Rose, une strip-teaseuse cynique, Kenny, qui aimerait bien tester la marchandise et Casey, une ado débrouillarde couverte de tatouages et de piercings – de lui venir en aide, il met au point un plan censé être infaillible : avec ses complices qu’il fait passer pour sa femme et ses deux grands enfants, il met le cap sur le Mexique au volant d’un camping-car flambant neuf le jour de la fête nationale. Ce week-end risque bien d’être explosif…

Si vous vous posiez la question de savoir si Jennifer Aniston pouvait enfin nous surprendre ? La réponse est oui, avec cette comédie délurée qui bouscule les codes de la bien-pensée américaine. Loin de toute tentative un peu grotesque de faire un énième épisode resucée d’ « American Pie », le réalisateur entraîne le spectateur dans une aventure à mourir de rire où les protagonistes passent le plus clair de leur temps à bousculer les valeurs de la société, poussant à fond la carte du transgressif, en se moquant ouvertement de la société américaine, et en osant tout sans aucune retenue si ce n’est celle de la vulgarité. Car la plus grande réussite de cette comédie, c’est avant tout de faire rire, sans sombrer dans le mauvais goût, en osant des répliques, plutôt que des mises en scène parfois douteuses.

Ici le réalisateur a laissé la possibilité aux acteurs d’essayer de nouvelles répliques, de tenter des choses tout en gardant les marques de ce qu’il souhaitait obtenir, et cela s’avère payant à 100%. Jennifer Aniston pour commencer par elle, s’amuse à transgresser son image tout en lui gardant en filigrane un esprit maternel classique. Ses numéros de Strip-Tease sont renversant et ses répliques aussi affutées qu’une lame de rasoir. Et c’est ce qu’il fallait pour faire le contrepoids face à Jason Suidikis redoutablement efficace dans l’improvisation de ses propres délires, comme lorsque son personnage va chez le coiffeur, ou encore lorsqu’il arrive chez son boss.  Un choix audacieux pour un réalisateur qui trouve ici matière à façonner une comédie renversante.

Loin  de « Very Bad Trip »,  le film de Rawson marshall Thurber (Dodgeball) s'amuse à bousculer les codes, en évitant les pièges du "trop ou pas assez". La mécanique du film est efficace, bien huilé, pas besoin de réfléchir (Ce n’est pas le but, il ya d’autres films pour cela !) on passe un excellent moment, on rit beaucoup, et à gorge déployée notamment avec la scène du Motard Mexicain, ou encore avec le passage de l’araignée. Le film atteint son but à chaque fois.

Une pensée particulière à Will Poulter (Le monde de Narnia : L'odyssée du passeur d'Aurore) qui est certainement la véritable révélation du film. Le jeune comédien est réjouissant de naïveté, candide à souhait, le personnage idéal pour devenir le souffre douleur attendrissant d’une telle comédie. Le jeune homme ne se refuse rien, et s’offre même le luxe d’embrasser Jennifer Anniston avec beaucoup de délectation. Assurément un comédien à suivre, s’il fait les bons choix de carrière.

En conclusion, « Les Miller, Une famille en herbe » est réellement la comédie que l’on attendait plus. Un film qui réserve de nombreuses surprises malgré une bande annonce qui semblait en dire beaucoup. La réalisation s’appuie sur les acteurs et cela paye efficacement. Les comédiens s’amusent et nous aussi, surtout !



Définition
Couleurs
Compression
   
Format Vidéo 16/9 anamorphique couleur
Format Cinéma 2.40:1
   
   

Une image soignée qui joue sur le grain et sur les couleurs pour mieux imprégner le spectateur. Les contrastes sont de très bonne tenue et donnent une réelle profondeur à l’ensemble. Les couleurs quand à elles gardent une véritable identité servant à merveille les besoins de la réalisation. Un véritable bonheur donc !

Langues  
Format  
Bonus  
Commentaires  
Spatialisation  
Dynamique  
Effets surround  
   
   
   
   
 
Langues Type Format Sous Titres Film Sous Titres Bonus Sous Tit. Comment. Spatial. Dynamiq. Surround
Anglais DTS HD Master Audio 5.1 Non Non Non Bonne Bonne Bonne
Français Dolby Digital 5.1 Oui Oui Non Moyenne Moyenne Moyenne
Allemand Sous-Titrage Oui Oui Non      
Danois Sous-Titrage Oui Oui Non      
Espagnol Sous-Titrage Oui Oui Non      
Finnois Sous-Titrage Oui Oui Non      
Grec Sous-Titrage Oui Oui Non      
Islandais Sous-Titrage Oui Oui Non      
Néérlandais Sous-Titrage Oui Oui Non      
Norvégien Sous-Titrage Oui Oui Non      
Portugais Sous-Titrage Oui Oui Non      
Suédois Sous-Titrage Oui Oui Non      

Une piste DTS-HD Master Audio 5.1 forcément efficace en VO, qui fait vibrer les basses à vous en faire trembler les neurones. La dynamique est à la hauteur des effets et de musique d’accompagnement. La spatialisation est parfaitement ordonnée et le rendu est particulièrement efficace. Mais le plaisir n’est valable qu’en VO, car la VF se limite à un Dolby Digital 5.1 assez faiblard qui manque de dynamisme et de relief !

Supléments
Menus
Sérigraphie
Packaging
   
Durée Bonus 90 min
Boitier Amaray
   
   
   
  Livret
  Bande annonce
  Biographies
  Making of
  Documentaire
  Interviews
  Commentaire audio
  Scènes supplémentaires
  Fin alternative
  Galerie de photos
  Story board
  Multi-angle
  Liens internet
  Interface Rom
  Jeux intéractifs
  Filmographies
  Clips vidéo
  Bêtisier
  Bonus Cachés
  Court Metrage
  

Bonus 

Côté bonus c’est une plongée dans les coulisses du film, avec une série de mini- documentaires sur Jennifer Aniston et sa métamorphose pour le film, ou encore sur la transformation des Millers et les dessous du tournage.
Mais un grande place est laissée aussi à toutes ces scènes tentées,  tournées, puis coupées par le réalisateur, qui montre à quel point les acteurs ont eu carte blanche pour improviser ; on rit presque autant que dans le film.
Disponible également mais en VO uniquement, la version longue, non censurée du film.