Donnez votre avis!
Images du film
Images des bonus

Rocky

Catégorie Cinéma
Genre Sport
Pays USA
Date de sortie 12/02/2014
Réalisateur John G. Avildsen
Avec Sylvester Stallone, Talia Shire, Burt Young, Carl Weathers, Burgess Meredith
Format Blu-Ray
Boitier Digipack
Producteurs Irwin Winkler, Robert Chartoff
Scénaristes Sylvester Stallone
Compositeur Bill Conti

Critique de Chanh Hong
Editeur MGM DVD
Edition Edition limitée
Label  
Zone / Région 2
Durée Film 119 min
Support
   
   

L'histoire
Rocky Balboa est un boxeur amateur rêvant de côtoyer un jour les grands de ce sport. En attendant, il utilise sa force et son talent pour collecter les dettes non-payées pour un usurier nommé Tony Gazzo. Le destin de Rocky Balboa est sur le point de basculer quand le champion du monde de boxe catégorie poids lourd, Apollo Creed, décide d'organiser un match qui l'opposera à un jeune boxeur inconnu, mais qui en veut...

Critique
Il était une fois un jeune acteur/scénariste fauché nommé Sylvester Stallone, qui écrivit un scénario intitulé Rocky, en y injectant tout son vécu, toutes ses galères dans l'histoire. Malgré les refus, il ne perdit jamais espoir et persista... Au final, il avait raison de croire à son rêve, puisque le scénario fut produit, filmé, et le métrage connut un succès commercial et remporta l'Oscar du meilleur film. Rocky était alors rentré dans la légende.

Rocky est en apparence un film sur la boxe, mais le vrai sujet du film c'est le rêve américain dans toute sa splendeur, avec toutes les valeurs qui vont avec: le dépassement de soi, l'espoir, partir de zéro pour atteindre les sommets... Parmi ces ingrédients, il y a aussi une histoire d'amour indispensable pour couronner le tout. La boxe n'est là qu'en tant que "paquet cadeau" pour faire jolie, et emballer ce message de fond. 

La réalisation de John G. Advildsen côtoie l'authenticité, l'efficacité et la créativité, sans jamais tomber dans le "m'as-tu vu" et la ringardise, grâce en parti aux contraintes budgétaires et aux talents réunis derrière la caméra. Parmi ces talents, il y a Bill Conti, le célèbre compositeur qui offre au film un thème aussi marquant que celui du Parrain, Indiana Jones, James Bond, Mission Impossible... Ou encore Garrett Brown, l'inventeur de la Steadicam qui a permis de mettre en boîte de magnifiques séquences, notamment celle de l'entrainement de Rocky.

Tous les acteurs sont d'une authenticité fascinante, correspondant parfaitement à leur rôle respectif. De Carl Weathers, à Talia Shire, en passant par Burt Young, Burgess Meredith. Sans oublier l'acteur principal, Sylvester Stallone qui a mis toute sa rage de réussir dans ce rôle. Et le résultat se voit à l'écran. Et c'est aussi sans aucun doute dans ce film que Stallone a pu montrer toute sa palette d'acteur.

Conclusion
Rocky
est authentique, touchant, indémodable, intemporel. En résumé, un classique à voir et à revoir sans lassitude.

Définition
Couleurs
Compression
   
Format Vidéo HD 1080p
Format Cinéma 1.85:1
   
   

L'image est encodée en AVC au format 1.85:1. Tout comme l'édition remasterisée 4K de Robocop du même éditeur, celle de Rocky (4K aussi) enterre définitivement la précédente.
L’image est plus fidèle à l’image d’origine, tournée en pellicule, fini l'aspect "vidéo" de l'ensemble. Les couleurs ne sont plus baveuses, et plus éclatantes. Le voile rougeâtre qui recouvrait l'image de l'édition précédente est éliminé. La compression avec le nouveau codec AVC à la place du MPEG 2 élimine les bruits de compression pour ne garder que le grain cinéma d'origine. 

Langues  
Format  
Bonus  
Commentaires  
Spatialisation  
Dynamique  
Effets surround  
   
   
   
   
 
Langues Type Format Sous Titres Film Sous Titres Bonus Sous Tit. Comment. Spatial. Dynamiq. Surround
Anglais DTS HD Master Audio 5.1 Oui Oui Oui Bonne Bonne Moyenne
Français DTS 5.1 Oui Oui Oui Moyenne Moyenne Moyenne

La VO est encodée en DTS HD MASTER AUDIO 5.1 et la VF en DTS 5.1. La VO HD est le choix de préférence pour profiter au maximum de la qualité sonore du film. Tout comme Robocop, la bande son de Rocky a été bien nettoyée de tous les parasites sonores, pour une immersion sans interruption, avec des dialogues claires et intelligibles. Le son 5.1 reste sage sans tomber dans l'excès, même pendant les matches. A rappeler que le mixage d'origine était en mono, contraintes budgétaires obligent.

Supléments
Menus
Sérigraphie
Packaging
   
Durée Bonus 0 min
Boitier Amaray
   
   
   
  Livret
  Bande annonce
  Biographies
  Making of
  Documentaire
  Interviews
  Commentaire audio
  Scènes supplémentaires
  Fin alternative
  Galerie de photos
  Story board
  Multi-angle
  Liens internet
  Interface Rom
  Jeux intéractifs
  Filmographies
  Clips vidéo
  Bêtisier
  Bonus Cachés
  Court Metrage
  

Bonus 

- "Vidéos en 8mm de Rocky" (1975) - commentées par le réalisateur John G. Avildsen et le directeur de production Llyod Kaufman : le réalisateur et le producteur présentent les membres de l'équipe, et parlent des conditions difficiles de tournage à Philadelphie, dû au manque de budget, sur des images d'époque tournées en 8mm.

- Trois rounds avec l'entraineur de légende Lou Duva : Lou Duva parle de son métier d'entraineur, des conditions d'entrainement des boxeurs à l'époque comparées à aujourd'hui.

- Interview d'une légende - Bert Sugar: auteur, commentateur et historien :  Bert Sugar parle de ses souvenirs de matchs de boxe, de l'influcence de la boxe sur les films, et surtout de Rocky.

- "Les adversaires" : une featurette sur les adversaires de Rocky à travers les cinq films de la série. Avec les interventions du producteur, et des acteurs tels que Carl Weathers, Dolph Lundgren.

- Sur le ring : Documentaire en trois parties : un making of complet qui couvre toutes les phases de production du film. De la genèse, au casting...Avec les interventions des acteurs, producteurs du film discutant autour des thèmes du film, des personnages et de leurs souvenirs de tournage.

- L'évolution de la Steadicam avec Garrett Brown : l'inventeur de la Steadicam revient en détails sur son invention qui a révolutionné la façon de filmer le 7ème Art.

- L'art de maquiller avec Michael Westomore : Michael Westomore parle de son art et de sa rencontre avec Stallone et de son travail sur Rocky.

- Staccato : le journal d'un compositeur avec Bill Conti : le célèbre compositeur Bill Conti parle de son métier, de son travail sur le film.

- Le ring de la vérité : le directeur artistique parle en détails de son travail sur le film.

- Dans les coulisses du film avec John G. Avildsen : le réalisateur nous montre des images des tests de maquillage et des scènes de combats, qu'il a filmées avec sa caméra 8mm.

- Hommage à Burgess Meredith : une featurette consacrée à l'acteur qui a incarné Mickey, avec un petit mot de ses partenaires du film tels que Sylvester Stallone, Burt Young, Carl Weathers...

- Hommage à James Crabe : une featurette consacrée au caméraman du film.

- Commentaires vidéo de Sylvester Stallone : l'acteur partage ses souvenirs et ses sentiments sur le film, le personnage de Rocky, et l'époque du tournage.

- Sylvester Stallone invité du show TV Dinah!(1976) : l'acteur est l'invité de l'émission Dinah! pour faire la promo de son film.

- Quand Stallone rencontre Rocky : un petit sketch dans lequel on voit l'acteur Stallone discutant avec son alter ego Rocky.

- Commentaires de Sylvester Stallone, acteur et scénariste de Rocky : un commentaire en solo pour l'acteur et scénariste du film. Il revient en détails sur chaque scène avec des anecdotes de tournage très précis.

- Commentaires du légendaire entraineur de boxe Lou Duva et du commentateur Bert Sugar : ces commentaires sont axés sur tout ce qui touche à l'univers de la boxe plutôt que sur la réalisation du film - logique.

- Commentaires du réalisateur John G. Avildsen, des producteurs Irwin Winkler, Robert Chartoff. Des acteurs Talia Shire, Carl Weathers, Burt Young, et de l'inventeur de la Steadicam Garrett Brown : les commentaires ont été enregistrés séparément. Le plus intéressant des commentaires reste celui du réalisateur John G. Avildsen qui livre beaucoup d'infos techniques sur la réalisation de chaque scène.

- Spots télé de Rocky : au nombre de trois.

- Bande-annonce de Rocky.

- Teaser de Rocky.