Donnez votre avis!
Images du film
Images des bonus

La stratégie Ender

Catégorie Cinéma
Titre Original Ender's Game
Genre Science Fiction
Pays USA
Date de sortie 27/02/2014
Réalisateur Gavin Hood
Avec Harrison Ford, Asa Butterfield, Hailee Steinfeld, Viola Davis, Abigail Breslin, Ben Kingsley
Format Blu-Ray
Boitier Amaray
Scénaristes Orson Scott Card

Critique de Simon Volant
Editeur Metropolitan
Edition Standard
Label  
Zone / Région 2
Durée Film 115 min
Support
   
   

Résumé

Afin de prévenir une nouvelle attaque des Doryphores, Ender Wiggin, un garçon timide, mais doté d’une exceptionnelle intelligence tactique, est sélectionné pour rejoindre l’élite de l'armée. À l’académie, Ender apprend rapidement à maîtriser des manoeuvres militaires de plus en plus difficiles. Le colonel Graff ne tarde pas à le considérer comme le meilleur élément et le plus grand espoir de l’humanité.

Critique

Bizarrement, ce film fait peur. Avec une bande annonce aussi basic, on s'attend à une sorte de Harry Potter avec Harrisson Ford en caution spéciale film SF. Mais lors du visionnage, on est rapidement happé par l'histoire. Alors oui, le film s'adresse avant tout aux ados. En recrutant les meilleurs joueurs, l'armée spatiale espère trouver le garçon (ou la fille) qui sera diriger l'attaque finale pour anéantir une race extra-terrestre belliqueuse.
Mais finalement, le film va au-delà de ce pitch un peu vu et revu (Starfighter). Le roman de Orson Scott Card dont le film est adapté n'est pas aussi manichéen que les films américains habituels. En effet, on suit le jeune Ender dans sa progression rapide au sein du centre spatial. Il évolue au sein d'un microcosme d'adolescents qui reproduisent les stéréotypes classiques des adultes (le dur à cuir, le discret, etc.). Ender progresse avec une méthode plutôt expéditive malgré un gabarit réduit. Mais, là où le film surprend, c'est par la manipulation de tous ces enfants par les adultes, mais n'en dévoilons pas trop ...
Le casting plutôt réussi avec de bons acteurs, seul Harrison Ford cabotine un peu dans le film. Il manque d'implication dans son personnage. Le colonel reste finalement très superficiel; contrairement au livre.
La réalisation est réussie avec de nombreux trucages magnifiques (scènes spatiales) et quelques plans où l'incrustation est bien visible (discussion sur la barque). La progression dans l'histoire est assez linéaire jusqu'au twist final (attendu). Le rythme du film reste soutenu malgré une paire de séquences plus calmes. Finalement, le réalisateur n'en fait pas trop avec les séquences de combats spatiaux et c'est tant mieux.

Verdict

Bon film qui plaira aux jeunes. On regrettera le peu d'implication d'Harrison Ford, mais le film est bien réalisé et offre un rythme globalement soutenu qui tient en haleine.

Définition
Couleurs
Compression
   
Format Vidéo 16/9 anamorphique couleur
Format Cinéma 2.35:1
   
   

Un sans-faute pour l'image qui justifie la haute définition lors des scènes spatiales. Beaucoup de petits détails, beaucoup de mouvement dans l'image. La compression n'est pas mise en défaut et l'image reste d'un bout à l'autre du film d'une précision incroyable.

Langues  
Format  
Bonus  
Commentaires  
Spatialisation  
Dynamique  
Effets surround  
   
   
   
   
 
Langues Type Format Sous Titres Film Sous Titres Bonus Sous Tit. Comment. Spatial. Dynamiq. Surround
Anglais DTS HD Master Audio 7.1 Non Non Non Bonne Bonne Bonne
Français DTS HD Master Audio 7.1 Oui Oui Oui Bonne Bonne Bonne

Aussi bien en VO qu'en VF, la bande-son est exceptionnelle avec 2 pistes 7.1 exploitant l'ensemble des enceintes. Les effets sonores virevoltent dans le salon ! Le caisson de basses est utilisé tout au long du film et fera trembler la maison lors de l'explosion d'une planète. Une spatialisation d'exception.

Supléments
Menus
Sérigraphie
Packaging
   
Durée Bonus 90 min
Boitier Amaray
   
   
   
  Livret
  Bande annonce
  Biographies
  Making of
  Documentaire
  Interviews
  Commentaire audio
  Scènes supplémentaires
  Fin alternative
  Galerie de photos
  Story board
  Multi-angle
  Liens internet
  Interface Rom
  Jeux intéractifs
  Filmographies
  Clips vidéo
  Bêtisier
  Bonus Cachés
  Court Metrage
  

Bonus 

Menus animés et sonorisés à l'image du film.

Une bonne dose de bonus (90 minutes !) accompagne le film :

Commentaire du réalisateur (sous-titré) : un peu descriptif mais donne de bons détails sur la façon de travailler avec les acteurs et la gestion des effets spéciaux
Commentaire des producteurs (non sous-titré)
making of (50 minutes)  : Certes, le ton est commercial mais ce long documentaire présente de nombreuses scènes de tournage, conception des décors et effets spéciaux.
Scènes coupées ou allongées (10 minutes) avec au choix le commentaire du réalisateur sous-titré ce qui permet de mettre en lumière les différents choix effectués dans la salle de montage
Rencontre avec l'équipe du film (6 minutes) : les interviews dédiés à la presse pour promouvoir le film lors de sa sortie en salle... peu d'intérêt
Sir Ben Kingsley (14 minutes) : présentation en long, en large et en travers de cet acteur qui incarna Gandhi.
Une demi-douzaine de bandes annonces pour les autres galettes de Metropolitan.