Donnez votre avis!
Images du film
Images des bonus

La grande aventure de Maya l'abeille

Catégorie Cinéma
Genre Enfants
Pays ALL
Date de sortie 05/08/2015
Réalisateur Alex Stadermann
Avec   Jennifer, Christophe Maé
Format Blu-Ray
Boitier Amaray avec fourreau cartonné

Critique de Simon Volant
Editeur Tf1 video
Edition Standard
Label  
Zone / Région 2
Durée Film 85 min
Support
   
   

Résumé

Dès sa naissance, Maya est pleine d'entrain et se rend compte qu'il n'est pas facile de trouver sa place dans l'univers très ordonné de la ruche. Elle veut changer d'air et découvrir le vaste monde de la prairie qui l'entoure. Accompagnée de son fidèle ami Willy, elle prend son envol et part à la rencontre d'un monde inconnu peuplé d'insectes tous très différents ...

Vu par les bout'choux

Un graphisme simple, lumineux, coloré associé à une histoire rythmée avec ses gentils vraiment sympas et des méchants qui ne le sont pas trop. "La grande aventure de Maya l'abeille" est un film calibré pour les moins de 10 ans. La petite Maya captive dès sa naissance par son dynamisme, sa joie de vivre, son optimisme sans faille avec une grande dose d'innocence, de naïveté et l'absence de préjugé.
Tous les ingrédients des grands studios sont bien présents : aventure, humour (ah les fourmis...), quelques rebondissements et musique non-stop avec des chansons bien intégrées dans le film. Tous les sens sont captivés, la réception par le public jeune est garantie.

Vu par les parents

Quelle drôle de sensation de revoir la brave Maya en 3D ! Votre critique préféré (ou presque) l'a connue dans la langue de Goethe avant de tout comprendre lors de sa diffusion sur les chaînes françaises. Maya avait déjà cette naïveté dans un monde souvent beau, mais aussi cruel (je me rappelle encore des insectes nécrophages !).
Maya n'a pas été multirediffusée durant des décennies et pourtant, beaucoup de gens s'en souviennent. C'est le signe, je pense, d'une bonne base aussi bien en terme d'histoire que de réalisation. L'histoire a désormais plus de 100 ans et c'est une origine germanique. La première adaptation en dessin animé est japonaise et date de 40 ans désormais.

Alors que penser de l'adaptation sur grand écran ?

Après le premier choc sur ce graphisme numérique, lisse et sans la moindre imperfection qui change radicalement de la production nippone de 1975. On se dit vite que cette adaptation respecte malgré tout nos souvenirs. On n'atteint pas la qualité des productions américaines, mais cela permet de garder un aspect légèrement cartoon que j'apprécie même si certaines animations et modélisations auraient méritées un petit peu plus de finitions. La qualité générale reste très bonne.

Si l'histoire est calibrée pour les enfants, elle se suit sans ennui, mais également sans surprise. Les thèmes classiques de la tolérance et du vivre ensemble restent toujours d'actualité.

Mais ma grande frayeur était le doublage avec l'usage de 2 vedettes de la chanson dans les rôles principaux c'est-à-dire Jennifer pour Maya et Christophe Maé pour Flip la sauterelle. Ces non-professionnels de la postsynchronisation s'en sortent plutôt bien. Maya garde son intégrité (on ne reconnaît pas trop la voix habituelle de la chanteuse) et Flip offre une attitude cool plutôt bienvenue. Enfin le film pose une paire de chansons bien intégrées dans le film. Les autres comédiens s'en sortent également très bien pour les très nombreux personnages secondaires.

Verdict

5/5 pour les jeunes, 4/5 pour les parents nostalgiques. Une production de qualité et une valeur sur pour changer (un peu) des productions US.

Définition
Couleurs
Compression
   
Format Vidéo 16/9 anamorphique couleur
Format Cinéma 1.85:1
   
   

Une qualité technique sans aucun reproche avec une image très lumineuse, saturée de mille couleurs et associée à un encodage parfait permettant les dégradés sans effet d'escaliers sur les nombreux ciels bleus.

Langues  
Format  
Bonus  
Commentaires  
Spatialisation  
Dynamique  
Effets surround  
   
   
   
   
 
Langues Type Format Sous Titres Film Sous Titres Bonus Sous Tit. Comment. Spatial. Dynamiq. Surround
Français DTS HD Master Audio 5.1 Oui Non Non Bonne Bonne Bonne

L'unique bande-son française est limpide avec des effets de spatialisation des voix sur les différentes enceintes avant et des nombreux effets sonores. Même le caisson est subtilement utilisé avec épouvantail et les vols de frelons.
Une version du film en audiodescription est disponible avec lancement simplifié.

Supléments
Menus
Sérigraphie
Packaging
   
Durée Bonus 10 min
Boitier Amaray
   
   
   
  Livret
  Bande annonce
  Biographies
  Making of
  Documentaire
  Interviews
  Commentaire audio
  Scènes supplémentaires
  Fin alternative
  Galerie de photos
  Story board
  Multi-angle
  Liens internet
  Interface Rom
  Jeux intéractifs
  Filmographies
  Clips vidéo
  Bêtisier
  Bonus Cachés
  Court Metrage
  

Bonus 

Après 3 bandes-annonces imposées, les menus sont animés et sonorisés avec le titre musical principal du film.

Si on exclut le making of promotionnel du doublage (je suis tellement fière de doubler Maya qui est toute ma jeunesse...), les bonus sont plutôt sympathiques avec le clip en version Karaoké (oui, la chanson que vous connaissez), les pré-bandes-annonces réellement réussies et une interview de Maya assez drôle.
La quantité n'est pas énorme, mais pour une fois, les bonus sont destinés au public cible de ce disque.