Donnez votre avis!
Images du film
Images des bonus

Pixels (Blu-ray 3D)

Catégorie Cinéma
Genre Aventures
Pays USA
Date de sortie 06/11/2015
Réalisateur Chris Columbus
Avec Adam Sandler, Kevin James, Michelle Monaghan, Peter Dinklage, Josh Gad
Format Blu-Ray
Boitier Amaray
Scénaristes Tim Herlihy, Timothy Dowling

Critique de Simon Volant
Editeur SPHE
Edition Standard
Label  
Zone / Région 2
Durée Film 105 min
Support
   
   

Résumé

À l’époque de leur jeunesse, dans les années 80, Sam Brenner, Will Cooper, Ludlow Lamonsoff et Eddie « Fire Blaster » Plant ont sauvé le monde des milliers de fois… en jouant à des jeux d’arcade à 25 cents la partie. Mais aujourd’hui, ils vont devoir le faire pour de vrai… Lorsque des aliens découvrent des vidéos d’anciens jeux et les prennent pour une déclaration de guerre, ils lancent l’assaut contre la Terre. Ces mêmes jeux d’arcade leur servent de modèles pour leurs attaques tels que Pac-Man, Donkey Kong, Galaga, Centipede ou Space Invaders.

Critique

Voici un avis mitigé sur Pixels... Le film cible clairement la génération 70's qui jouait ou a connu les bornes d'arcades et qui pratiquent parfois encore sur les multiples adaptations pour mobiles, consoles ou sur émulateurs. Ce qui est génial, c'est que ces gens ont souvent des enfants avec qui partager cette passion à travers, par exemple, un film familial.
Le roi du film US familiale, ça tombe bien, c'est Adam Sandler et le réalisateur fétiche c'est Chris Columbus. À ce couple infernal, on doit la série de films "La nuit au musée". Sandler propose un humour familial bon enfant, avec une pointe de sensibilité et pas vulgaire... enfin, juste assez pour faire rire les enfants sans outrer les parents. Columbus, vétéran du film, une bête de somme qui pose ses caméras enchaîne les plans et fournit un travail de qualité, mais sans audace.
Une bande de scénaristes a imaginé cette histoire visiblement sous l'effet de substances normalement prohibées à la vente ou réservées à des sportifs de haut niveau aptes à les digérer. Ainsi, une finale de jeux vidéo est enregistrée sur bande, envoyée dans l'espace. Des aliens répondent en défiant les terriens avec des monstres pixelisés. Pour des questions de budget, le monde se résume à Washington, l'envoi de la cassette par fusée et tous les aliens ne sont jamais montrés à l'écran. Par contre, les combats avec les jeux vidéo réintégrés dans la vie réelle permettent un certain délire visuel. Centipède, Arkanoïd, PacMan, Paper Boy, Qbert ou Tetris garantissent un grand nombre d'originalités à l'image, mais aussi dans le son où chiptune et explosions sont mélangées. Nos héros, les "Arcaders", se battent à coup de laser contre des paquets de Pixels, même le président ! Le film, clairement ne se prend pas au sérieux et vise les plus jeunes ; les quarantenaires seront déçus par l'histoire cousue de fils blancs. Bizarrement, si les 2 génériques et les scènes d'actions sont réussis, les scènes développant l'histoire sont beaucoup plus plates. On note même quelques longueurs et des personnages totalement sous-exploités (comme le général). Le film présente 2 rythmes totalement décalés. Un rythme soutenu et réussi pour les scènes d'actions et une réalisation sans saveur pour les autres. Adam Sandler fait ce qu'il peut à l'écran, mais le film ne lui correspond malheureusement pas totalement.

Verdict

Clairement pas le film de l'année, Pixels surprend par ses scènes d'actions réussies et cette originalité d'intégrer jeux vidéo avec la réalité, mais ne réussit pas complètement dans le développement de l'histoire qui vise clairement les plus jeunes.



Définition
Couleurs
Compression
   
Format Vidéo HD 1080p
Format Cinéma 2.35:1
   
   

Le film a été tourné et converti en 3D avec des effets spéciaux en 3D. Globalement, les effets 3D sont réussis. On notera juste quelques plans où l'on remarque des reflets qui attirent l’œil. La 3D reste assez sage avec peu d'effets de jaillissement. Vous noterez juste le cinémascope à géométrie variable qui permet à Qbert de sortir sa trompe de l'écran !
Techniquement, l'image est d'une excellente qualité avec une définition et des couleurs au top. La compression est excellente.


Langues  
Format  
Bonus  
Commentaires  
Spatialisation  
Dynamique  
Effets surround  
   
   
   
   
 
Langues Type Format Sous Titres Film Sous Titres Bonus Sous Tit. Comment. Spatial. Dynamiq. Surround
Anglais DTS HD Master Audio 5.1 Oui Non Non Bonne Bonne Bonne
Français DTS HD Master Audio 5.1 Oui Non Non Bonne Bonne Bonne

DTS master audio 5.1 en VO comme en VF. La VF offre un son brillant qui tire un peu sur les aigus. La VO est plus sage sur les hautes fréquences. Dans les 2 cas, le son est très enveloppant et la dynamique est bien présente. Les effets sur la scène frontale et les enceintes Surround sont nombreux. Les objets et personnages bougent à l'écran, mais aussi d'une enceinte à l'autre.

Surprise car l'édition européenne de Pixels (uniquement sur le disque 2D) comprend une version Auro 3D alors que l'édition américaine propose une piste Dolby Atmos. Auro 3D est un format concurrent au Dolby Atmos et au DTS:X et suppose donc d'avoir un amplificateur équipé. Seulement voilà, vous devez obligatoirement acquérir une clef pour débloquer la fonctionnalité, uniquement présente à ce jour sur les ampli-tuner de marque Marantz ou Denon. Ce n'est pas donné car la clef s'échange contre 160€.
Si vous êtes équipé du décodeur vous devez également installer les enceintes supplémentaires (idéalement deux en hauteur avant et deux en hauteur latérale). Le test s'est déroulé dans cette configuration en ajoutant un canal haut plafond en supplément. Il faut alors utiliser une amplification complémentaire à l'ampli-tuner. C'est donc une configuration 10.1 qui a été mise en jeu, sachant que le film a été présenté en salles en 11.1.
 Vous profiterez alors d'une meilleure ampleur générale et de quelques effets sonores spécifiques mais pas autant qu'on aurait pu le penser. Des voix surgissent du plafond à trois reprises, dont la une grand mère et Max Headroom, personnage robotique des années 80 qui fait une apparition dans le film. En version 5.1 ce sont des voix que vous aurez dans les canaux Surround, c'est vrai que c'est mieux venant d'en haut.
Au final ce mixage Auro 3D nous immerge avec conviction dans cette histoire pixelisée mais ne fait pas souvent surgir le spectateur par des effets sonores novateurs.



Supléments
Menus
Sérigraphie
Packaging
   
Durée Bonus 10 min
Boitier Amaray
   
   
   
  Livret
  Bande annonce
  Biographies
  Making of
  Documentaire
  Interviews
  Commentaire audio
  Scènes supplémentaires
  Fin alternative
  Galerie de photos
  Story board
  Multi-angle
  Liens internet
  Interface Rom
  Jeux intéractifs
  Filmographies
  Clips vidéo
  Bêtisier
  Bonus Cachés
  Court Metrage
  

Bonus 

Quelques bandes-annonces à l'insertion du disque. Pas de bonus relatif au film.