Donnez votre avis!
Images du film
Images des bonus

Lady Antebellum : Wheel's up tour

Catégorie Musique
Genre Pop Folk
Pays USA
Date de sortie 13/11/2015
Réalisateur Peter Zavadil
Avec Dave Haywood, Charles Kelley, Hillary Scott
Format Blu-Ray
Boitier Amaray
Producteurs Matt Houser et Jennifer Rothlein
Scénaristes Lady Antebellum
Compositeur Lady Antebellum

Critique de Emmanuel Galais
Editeur Eagle Vision
Edition Standard
Label  
Zone / Région 2
Durée Film 101 min
Support
   
   

Depuis ses débuts, le groupe de musique Country Lady Antebellum a fait main-basse sur les grammy awards en 2011, vendu des millions de disques, plaça plusieurs titres en tête des hits parades. Moins connus en France qu’aux Etats-Unis, ce groupe ne cesse de grimper d’album en album.  « Wheel’s up Tour » vient confirmer les espoirs reposant sur leurs épaules.

Oui, alors, autant le dire dès le départ, Lady Antebellum est un groupe composé de trois membres : Dave Haywood, le guitariste, Charles Kelley, le chanteur et la chanteuse Hillary Scott, qui sent bon l’Amérique profonde, avec des chansons très édulcorées sentant bon le maïs grillé et les travers de cochon grillés au miel. Il n’est donc pas surprenant, tout au long de ce programme de voir le groupe parcourir les Etats-Unis dans une série de concert dans des salles prestigieuses comme ici à la Irvine Meadow Amphitheatre près de Los Angeles.
 
De la même manière que dans le premier concert, le groupe lady Antebellum semble bien avoir compris qu’une  démarche de promotion de leur musique, qui au demeurant, reste agréable à écouter mais si elle ne vient pas renouveler le genre encore moins dans le jeu de scène un peu tendu des membres du groupe est indispensable.  Car si Charles Kelley fait tout son possible pour faire corps avec la musique, Dave Haywood ne semble pas forcément très à l’aise et sa posture très emprunté à d’autres artistes, nous laisse penser que le monsieur est certainement plus à l’aise en studio, quand à la chanteuse Hillary Scott, elle semble avoir pris les leçons de ses débuts et semble un peu plus présente sur scène !
 
Bon, cette fois-ci la musique du groupe semble avoir pris un virage un peu plus pop rock que dans le précédent album. Du coup, on est un peu perdu au départ, puisque l’on s’était préparé à un concert de Country. Dans l’ensemble pourtant, le programme ne manque pas d’énergie et la musique du groupe s’affirme un peu plus avec des morceaux tels que « American Honey »  ou « Compass » sur lequel le groupe fait venir Hunter Hayes, un jeune artiste de Country qui commence à se faire une sérieuse réputation outre Atlantique.
 
La meilleure chose que l’on puisse dire de ce programme, c’est qu’il correspond à ce que peuvent en attendre les fans de Lady Antebellum. On y voit le groupe en toute simplicité dans les coulisses, en plus difficile sur scène, mais un groupe qui semble décidé à reprendre le flambeau de la musique country en lui donnant un nouveau souffle avec cette fois-ci une consonnance plus pop rock. A oublier tout de même la reprise assez ratée de « Walk this Way ».
 
En conclusion, « Lady Antebellum Wheel’s up Tour» se présente mieux que le précédent concert, mais permet tout de même de percevoir un changement d’influence musicale au cœur du groupe qui le font aller vers la pop et le rock. A suivre donc !


Définition
Couleurs
Compression
   
Format Vidéo 16/9 anamorphique couleur
Format Cinéma 2.35:1
   
   

Une image soignée qui met parfaitement en valeur le concert. Les contrastes sont de très bonnes tenues et donnent une réelle profondeur à l’ensemble. Les couleurs quant à elle gardent une véritable identité servant à merveille les besoins de la réalisation.

Langues  
Format  
Bonus  
Commentaires  
Spatialisation  
Dynamique  
Effets surround  
   
   
   
   
 
Langues Type Format Sous Titres Film Sous Titres Bonus Sous Tit. Comment. Spatial. Dynamiq. Surround
Anglais DTS HD Master Audio 5.1 Oui Non Non Bonne Bonne Bonne
Français Sous-Titrage Oui Non Non      

L’utilisation d’une piste DTS-HD reste forcément une bonne nouvelle puisqu’elle permet réellement de plonger au cœur de la musique du groupe. La spatialisation offre une très belle répartition, y compris dans les scènes documentaires, la dynamique est minutieuse et respecte parfaitement l’univers du groupe.

Supléments
Menus
Sérigraphie
Packaging
   
Durée Bonus 0 min
Boitier Amaray
   
   
   
  Livret
  Bande annonce
  Biographies
  Making of
  Documentaire
  Interviews
  Commentaire audio
  Scènes supplémentaires
  Fin alternative
  Galerie de photos
  Story board
  Multi-angle
  Liens internet
  Interface Rom
  Jeux intéractifs
  Filmographies
  Clips vidéo
  Bêtisier
  Bonus Cachés
  Court Metrage
  

Bonus 

Pas de Bonus !