Donnez votre avis!
Images du film
Images des bonus

Adama

Catégorie Cinéma
Genre Animation
Pays FR
Date de sortie 03/02/2016
Réalisateur Simon Rouby
Avec Aziz Diabaté Abdoulaye, Pascal N'Zonzi, Oxmo Puccino, Jack Mba
Format Blu-Ray
Boitier Amaray
Producteurs Azmina Goulamaly, Philippe Aigle, Séverine Lathuillière et Alain Séraphine
Scénaristes Julien Lilti et Simon Rouby
Compositeur Pablo Pico

Critique de Emmanuel Galais
Editeur France télévisions Distribution
Edition Standard
Label  
Zone / Région 2
Durée Film 82 min
Support
   
   

Adama, 12 ans, vit dans un village isolé d’Afrique de l’Ouest. Au-delà des falaises, s’étend le Monde des Souffles. Là où règnent les Nassaras. Une nuit, Samba, son frère aîné, disparaît. Adama, bravant l'interdit des anciens, décide de partir à sa recherche. Il entame, avec la détermination sans faille d’un enfant devenant homme, une quête qui va le mener au-delà des mers, au Nord, jusqu’aux lignes de front de la première guerre mondiale. Nous sommes en 1916.

Il y a des expériences qui ne peuvent pas vous laisser insensibles, « Adama » en est une ! D’abord parce qu’il y a une volonté assumée de ses réalisateurs de donner une texture particulière à leur histoire en utilisant des techniques diverses d’animation, du graphisme classique à la modélisation de sculpture par ordinateur en passant par la peinture ou, encore plus surprenant, l’encre magnétique qui donne à certaine scène une sensation nouvelle et particulièrement réussit de mise en ambiance d’une action précise.

Il faut le dire aussi, « Adama », ce n’est pas une histoire classique, imprégnée des standards américains aux scénarios stylisés et fragmentés à l’animation la plus réaliste possible. Non « Adama » c’est avant tout une expérience créatrice mêlant plusieurs cultures d’artistes (Cubain, Malgache, Réunionnais et Français de Métropole), plusieurs inspirations, autour d’un scénario dans lequel un enfant part à la recherche de son frère dont on dit qu’il serait envoûté par le Monde des Souffles. Un scénario aux apparences simplistes, peut-être à la naïveté d’un « Kirikou », mais qui se révèle d’un seul coup beaucoup plus profond que cela en se révélant un fabuleux hommage aux tireurs Sénégalais qui vinrent combattre dans nos campagnes pour qui nous puissions encore être français.

D’un seul coup les choix graphiques apparaissent à la fois comme une évidence mais également comme une surprise captivante et rafraîchissante dans un style cinématographique qui peine à se trouver des sensibilités propres. Soit on sombre dans l’hyper stylisation, soit on reste dans les standards américains. Avec « Adama », Simon Rouby a voulu au contraire, coller à son sujet en faisant s’entrechoquer des cultures et rendre son histoire aussi initiatique pour le spectateur que pour le héros. On passe de la peinture africaine à la modélisation des personnages créés en terres cuites pour leur donner un aspect plus granit, plus matériel, puis l’animation traditionnelle et la peinture dans les rues de paris qui n’est pas sans rappeler les œuvres de Lautrec jusqu’à cette expérience unique qui vise à utiliser de l’encre magnétique et donne ainsi une tonalité au front de Verdun rarement touché du doigt dans un film d‘animation.

« Adama » est un film d’animation intelligent, dont le scénario se révèle un magnifique hommage aux tireurs sénégalais durant la première guerre mondiale. C’est aussi une expérience graphique réjouissante et captivante, qui saura trouver son chemin dans le cœur des adultes mais aussi des enfants.


Définition
Couleurs
Compression
   
Format Vidéo HD 1080p
Format Cinéma 2.40:1
   
   

Dans l’ensemble l’image est de bonne tenue avec des couleurs bien pesées et des contrastes qui donnent une véritable profondeur à l’ensemble. Le film baignant dans une atmosphère graphique bien particulière, le film devait bénéficier d’un transfert à la hauteur de la réalisation et c’est bien le cas. Les contrastes offrent une véritable profondeur à l’ensemble et mettent parfaitemet valeur les différents styles d’animation. Un véritable plaisir pour les yeux !

Langues  
Format  
Bonus  
Commentaires  
Spatialisation  
Dynamique  
Effets surround  
   
   
   
   
 
Langues Type Format Sous Titres Film Sous Titres Bonus Sous Tit. Comment. Spatial. Dynamiq. Surround
Français DTS HD Master Audio 5.1 Oui Oui Non Bonne Bonne Bonne

Une piste DTS HD Master audio 5.1, totalement en accord avec le film et avec ses besoins. La répartition est minutieuse, et les voix ne sont pas trop en retrait par rapport aux effets sonores qui entourent le film. La dynamique de l’ensemble est parfaitement équilibrée pour ne pas se faire trop pesante. Chaque effet sonore brille d’un transfert qui met en valeur le travail de doublage et de bruitage qui viennent achever la plaisir que nous prenons à visualiser le film.

Supléments
Menus
Sérigraphie
Packaging
   
Durée Bonus 45 min
Boitier Amaray
   
   
   
  Livret
  Bande annonce
  Biographies
  Making of
  Documentaire
  Interviews
  Commentaire audio
  Scènes supplémentaires
  Fin alternative
  Galerie de photos
  Story board
  Multi-angle
  Liens internet
  Interface Rom
  Jeux intéractifs
  Filmographies
  Clips vidéo
  Bêtisier
  Bonus Cachés
  Court Metrage
  

Bonus 

Un making of qui revient en détail et avec passion, ce qui est rare dans ce type d’exercice, sur les différents secrets de fabrication du film d’animation.

La chanson du film interprétée par Oxmo Puccino, qui joue également l’un des rôles principaux du film.

Puis la bande annonce du film.