Donnez votre avis!
Images du film
Images des bonus

Le grand jeu

Catégorie Cinéma
Genre Thriller
Pays Fr
Date de sortie 19/04/2016
Réalisateur Nicolas Pariser
Avec Melvil Poupaud, André Dussolier, Clémence Poésy
Format Blu-Ray
Boitier Amaray
Producteurs Emmanuel Agneray
Scénaristes Nicolas Pariser,
Compositeur Benoît de Villeneuve, Benjamin Morando

Critique de Chanh Hong
Editeur Bac films
Edition Standard
Label  
Zone / Région 2
Durée Film 99 min
Support
   
   

L'histoire
Pierre Blum, un écrivain quadragénaire, jadis connu, fait la rencontre d'un homme mystérieux un soir sur la terrasse d'un casino. Cet homme, Joseph Paskin passe une commande étrange à Pierre qui risque de bouleverser sa vie...

Critique
Pour son premier long métrage le réalisateur Nicolas Pariser se montre ambitieux, voulant traiter de la politique et ses coulisses, avec un parti pris indéniable. Sur papier, le sujet semble captivant, mais le résultat s'avère tout le contraire.
Le récit est brouillon, s'éparpille au fil de l'histoire, (l'histoire d'amour de l'écrivain) au lieu de se concentrer sur son thème de départ. Certains détails de l'histoire aurait mérité une explication au lieu de zones d'ombre. Car il y a une grande différence entre garder le mystère pour susciter l'interrogation du spectateur, et celle de perdre l'intérêt total de ce dernier en n'expliquant rien. Malheureusement Le grand jeu rentre dans cette dernière catégorie.

Ne parlons pas de la mise en scène, de la photo du film dont la recherche esthétique et la pertinence des plans sont proches du néant. N'ayons pas peur des mots, le film est laid. Ce qui n'aide pas beaucoup à captiver l'intérêt du spectacteur.

Le casting est solide avec la présence de André Dussolier, Melvil Poupaud et Clémence Poésy, mais l'histoire ne leur offre pas la possibilité de briller. Dommage.

Le grand jeu n'a rien de grand pour lui. Entre une histoire brouillon qui perd très vite son sujet de départ, une image fade, et une mise en scène inexistante. Nicolas Pariser aurait mieux fait de réaliser un documentaire pour exprimer ses idées engagées, plutôt qu'un film dont il ne possède ni le talent ni les moyens de ses ambitions.


Conclusion
Le grand jeu n'a rien de grand pour lui. Circulez, il n'y a rien à voir.



Définition
Couleurs
Compression
   
Format Vidéo HD 1080p
Format Cinéma 1.85:1
   
   

Le Blu-ray est encodé en AVC au format 1.85:1. Le transfert respecte le support de tournage et la volonté du chef opérateur. Aucune retouche n'a été apporté à l'image d'origine, qui ne brille pas par son esthétisme. Aucun artéfact de compression n'est visible.

Langues  
Format  
Bonus  
Commentaires  
Spatialisation  
Dynamique  
Effets surround  
   
   
   
   
 
Langues Type Format Sous Titres Film Sous Titres Bonus Sous Tit. Comment. Spatial. Dynamiq. Surround
Français DTS HD Master Audio 5.1 Oui Non Non Bonne Bonne Bonne

La piste audio VF est en DTS HD MASTER AUDIO 5.1. Le mixage privilégie les voies frontales avec l'accent mis sur les dialogues. Les Surrounds et les basses se font plus que discrets. Les artéfacts sonores sont aux abonnés absents.

Supléments
Menus
Sérigraphie
Packaging
   
Durée Bonus 0 min
Boitier Amaray
   
   
   
  Livret
  Bande annonce
  Biographies
  Making of
  Documentaire
  Interviews
  Commentaire audio
  Scènes supplémentaires
  Fin alternative
  Galerie de photos
  Story board
  Multi-angle
  Liens internet
  Interface Rom
  Jeux intéractifs
  Filmographies
  Clips vidéo
  Bêtisier
  Bonus Cachés
  Court Metrage
  

Bonus 

- Court et moyen métrages de Nicolas Pariser : Il y a un court métrage intitulé "Le jour où Ségolène a gagné" et deux moyens métrages "La République" et "Agit Pop"

- Rencontre d'Olivier Père avec Nicolas Pariser :
un entretien avec le cinéaste sur son film, ses idées et son intérêt pour la politique.

- Bande-annonces.