Donnez votre avis!
Images du film
Images des bonus

Little big man

Catégorie Cinéma
Genre Western
Pays US
Date de sortie 19/10/2016
Réalisateur Arthur Penn
Avec Dustin Hoffman, Faye Dunaway
Format Blu-Ray
Boitier Amaray
Producteurs Gene Lasko, Stuart Millar
Scénaristes Calder Willingham
Compositeur John Paul Hammond

Critique de Chanh Hong
Editeur Carlotta
Edition Standard
Label  
Zone / Région 2
Durée Film 139 min
Support
   
   

L'histoire
Un journaliste vient recueillir le témoignage de Jack Crabb, 121 ans, dernier survivant de la bataille de Little Bighorn qui vit la victoire des indiens sur les troupes du général Custer. Le vieil homme se met à raconter son histoire : le massacre de ses parents par les Indiens Pawnees, son adoption par les Cheyennes où il reçut le surnom de "Little Big Man".

Critique
Little Big Man 
est adapté du livre de Thomas Berger. C'est le septième long métrage de Arthur Penn (Bonnie & Clyde, Le Gaucher).

Le film raconte l'histoire de cet homme Blanc, Jack Crabb dont la famille est tuée par un tribu d'Indiens, mais qui est aussitôt reccueilli par une autre tribu. A l'adolescence, celui-ci est "reccueilli" par les Blancs et fait ainsi la connaissance du monde "blanc" et de la religion. Il est confronté ainsi au choc des deux cultures et mondes totalement différents, au racisme, à la violence des deux camps.
Il est un bâtard, ne se sentant ni complètement Indien, de part sa couleur de peau, ni complètement Blanc, en raison de son éducation. Cela lui confère, indirectement, le statu d'observateur et de témoin plus ou moins neutre dans ce conflit entre ces deux mondes. Et à travers lui, l'histoire dénonce le massacre des Indiens, en réussissant à mélanger humour et gravité à la perfection, sans jamais tomber dans le ridicule ni le pathos.

La réalisation reste classique et élégante, usant par moment de techniques de montage astucieux et osés. Avec l'utilisation de plans larges pour montrer l'immensité de l'espace américain. Le souffle épique est présent tout le long du film.

Dustin Hoffman se voit offrir un rôle en or, lui permettant de montrer plusieurs facettes de son talent, il est à la fois drôle et tragique, se glissant dans différents costumes et déguisements. On peut ressentir son plaisir à incarner un tel personnage. L'autre star du film c'est Faye Dunaway, malheureusement, son temps de présence à l'écran est minimal.

Conclusion
Little Big Man
est à la fois drôle, tragique, et profond. C'est un Big Big Film.

Définition
Couleurs
Compression
   
Format Vidéo HD 1080p
Format Cinéma 2.35:1
   
   

Le Blu-ray est encodé en AVC au format 2:35.1 d'origine. La restauration est sans faille, permettant au film de retrouver l'image d'origine avec sa texture filmique (grain), des couleurs et des noirs solides. Les traces d'usures tels que poils, poussière.. ont été enlevées. La compression se montre également exemplaire tout le long avec un débit vidéo conséquent.

Langues  
Format  
Bonus  
Commentaires  
Spatialisation  
Dynamique  
Effets surround  
   
   
   
   
 
Langues Type Format Sous Titres Film Sous Titres Bonus Sous Tit. Comment. Spatial. Dynamiq. Surround
Anglais DTS HD Master Audio 5.1 Non Non Non Bonne Bonne Bonne
Anglais DTS HD Master Audio 2.0 Non Non Non Bonne Bonne Bonne
Français DTS HD Master Audio 2.0 Oui Non Non Bonne Bonne Bonne

Le disque propose trois pistes audio : une VO en DTS HD MASTER AUDIO 5.1 et 1.0, et une VF en DTS HD MASTER AUDIO 1.0.  Des trois pistes son proposées, on préfère la VO en DTS HD MASTER mono. La piste 5.1 n'apporte pas grande intérêt supplémentaire, le mixage d'époque ne permet pas d'apprécier une piste multicanale comme les mixages des films d'aujourd'hui.

Supléments
Menus
Sérigraphie
Packaging
   
Durée Bonus 0 min
Boitier Amaray
   
   
   
  Livret
  Bande annonce
  Biographies
  Making of
  Documentaire
  Interviews
  Commentaire audio
  Scènes supplémentaires
  Fin alternative
  Galerie de photos
  Story board
  Multi-angle
  Liens internet
  Interface Rom
  Jeux intéractifs
  Filmographies
  Clips vidéo
  Bêtisier
  Bonus Cachés
  Court Metrage
  

Bonus 

- Préface de Philippe Rouyer : Philippe Rouyer, critique à Positif et historien du cinéma, revient sur les aventures de Jack Crabb, héros tragi-comique témoin du génocide indien.

- Bandes-annonces d'époque et de 2016