Donnez votre avis!
Images du film
Images des bonus

Gregory Porter : Live in Berlin

Catégorie Musique
Genre Jazz
Pays USA
Date de sortie 18/11/2016
Réalisateur Jeremy Aziz
Avec Gregory Porter, Chip Crawford, Tivon Pennicott, Jahmal Nichols, Emanuel Harold
Format Blu-Ray
Boitier Amaray
Producteurs Jeremy Aziz
Scénaristes Grégory Porter
Compositeur Gregory Porter

Critique de Emmanuel Galais
Editeur Eagle Vision
Edition Standard
Label  
Zone / Région 2
Durée Film 128 min
Support
   
   

Depuis ses débuts  avec l’album « Water » en 2010, l’auteur compositeur interprète Gregory Porter a su s’imposer comme un artiste sur qui compter. Sa musique faite de Jazz, de Gospel, de Blues et de Soul a su conquérir ses fans à travers le monde particulièrement avec son troisième album multi récompensé : « Liquid Spirit » en 2013 et son envoutant nouvel album : « Take me to the Alley ». Ce concert filmé à la Philharmonie de Berlin le 18 May 2016, capte Grégory Porter et son groupe prestigieux interprétant des titres de la carrière du chanteur. Avec un décor minimaliste et un public tout autour de la scène, tout le monde peut se focaliser sur la musique de Porter et profiter de sa voix remarquable pour mieux se laisser inspirer par ses chansons aux thèmes parfois évocateurs d’une société qui n’a pas encore fait le deuil de ses démons.

Dans les fastes boisés de la philharmonie Berlinoise, Gregory Porter s’installe sobre, la voix précise douce et puissante, il se laisse porter par la musique dans une prestation remarquable de douceur et de maturité. L’auteur compositeur interprète manie le jazz comme d’autres manient le verbe : avec grandeur et son inspiration n’a de limite que le monde qui l’entoure. Largement inspirée, du style des grands noms du Jazz, la prestation du chanteur ne laisse pas indifférente, et particulièrement ses textes qui parlent aussi bien de l’amour que de l’injustice que ressent le peuple noir dans une Amérique qui n’a toujours pas tourné le dos au racisme.

Le chanteur n’hésite pas à laisser la place aux musiciens qui l’accompagnent : Emanuel Harrold son batteur et coéquipier de longue date, Chip Crawford son pianiste et ami de toujours, Jahmal Nichols à la contrebasse qui se lance dans un duo remarquable juste avant la reprise de « Papa as a Rolling Stone » dans une version épurée mais si juste et enfin Tivon Pennicott le saxophoniste au son si particulier qui apporte toute la marque retro d’un jazz puriste. Le chanteur rivalise de puissance et d’émotion et la salle autant que le vidéaste en frémissent de tout leur système pileux. Et lorsque tout le monde se retrouve autour de Gregory Porter pour un morceau final qui parle de tous les drames que vécurent son pays : « 1960 what ? » le plaisir est encore plus immense, car le groupe forme une véritable harmonie dédiée au Jazz. Aussi précis que son chanteur hypnotise à chaque apparition, le groupe forme une bulle autour de ce dernier dans un moment suspendu où le rêve d’un homme rejoint le bonheur d’un public conquis par une musique enveloppante.

Musicalement, l’ensemble est soigné, sans aucun écart. Les sonorités toutes en nuances de la batterie marquant d’un pas léger chaque morceau et l’ensemble s’associant à la vibrante force du saxophone. De son côté Grégory Porter bien installé derrière son micro donne le ton de la chanson et le piano comme la contrebasse s’unissent pour donner toute cette texture à la fois tendre et dynamique des morceaux écrits par le chanteur.

En conclusion, « Gregory Porter : Live à Berlin » est une réelle bonne surprise qu’il est très agréable de découvrir. Le chanteur fait vibrer la salle d’une voix suave et puissante avec des textes et des instrumentations remarquables. La prestation est dynamique et en même temps toute en volupté et permet aux fans du chanteur de le découvrir une nouvelle fois dans ce qu’il fait de mieux. 


Définition
Couleurs
Compression
   
Format Vidéo HD 1080p
Format Cinéma 1.85:1
   
   

Bercée par un éclairage soigné, la lumière de ce concert est particulièrement bien mise en valeur par le support. Le grain est quasiment inexistant, et les textures sont particulièrement mises en valeur notamment lors gros plans sur les instruments. L’ensemble brille d’une belle qualité pour mettre en valeur le spectacle.

Langues  
Format  
Bonus  
Commentaires  
Spatialisation  
Dynamique  
Effets surround  
   
   
   
   
 
Langues Type Format Sous Titres Film Sous Titres Bonus Sous Tit. Comment. Spatial. Dynamiq. Surround
Anglais DTS HD Master Audio 5.1 Oui Oui Non Bonne Bonne Bonne
Anglais PCM 2.0 Oui Oui Non Bonne Bonne Bonne
Français Sous-Titrage Oui Oui Non      

La piste DTS-HD Master Audio se met totalement au service de la musique. Les marques de la batterie et l’accompagnement de la contrebasse ressortent avec beaucoup de précision pour mieux imprégner le vidéaste. La voix suave et précise de Porter ressort avec beaucoup de précision.

Supléments
Menus
Sérigraphie
Packaging
   
Durée Bonus 15 min
Boitier Amaray
   
   
   
  Livret
  Bande annonce
  Biographies
  Making of
  Documentaire
  Interviews
  Commentaire audio
  Scènes supplémentaires
  Fin alternative
  Galerie de photos
  Story board
  Multi-angle
  Liens internet
  Interface Rom
  Jeux intéractifs
  Filmographies
  Clips vidéo
  Bêtisier
  Bonus Cachés
  Court Metrage
  

Bonus 

Le making of de ce concert avec les interviews de chacun des musiciens au même titre que le chanteur lui-même.