Donnez votre avis!
Images du film
Images des bonus

Marie Francine

Catégorie Cinéma
Genre Comédie
Pays FR
Date de sortie 04/10/2017
Réalisateur Valérie Lemercier
Avec Valérie Lemercier , Patrick Timsit, Hélène Vincent, Philippe Laudenbach, Denis Podalydés
Format Blu-Ray
Boitier Amaray
Producteurs Edouard Weil
Scénaristes Valérie Lemercier et Sabine Haudepin
Compositeur Divers

Critique de Emmanuel Galais
Editeur Gaumont
Edition Standard
Label  
Zone / Région 2
Durée Film 95 min
Support
   
   

Trop vieille pour son mari, de trop dans son boulot, Marie-Francine doit retourner vivre chez ses parents... ... à 50 ans ! Infantilisée par eux, c'est pourtant dans la petite boutique de cigarettes électroniques qu'ils vont lui faire tenir, qu'elle va enfin rencontrer Miguel. Miguel, sans oser le lui avouer, est exactement dans la même situation qu'elle. Comment vont faire ces deux-là pour abriter leur nouvel amour sans maison, là est la question...

Après l'échec de « 100 % cachemire », Valérie Lemercier revient avec une histoire qui nous raconte les déboires d'une femme d'une cinquantaine d'années obligée de retourner vivre chez ses parents. Ces derniers ne parviennent pas, semble-t-il, à voir leur progéniture autrement que comme si elle avait encore 14 ans. Le sujet des adultes obligés de retourner vivre chez leurs parents, pour des raisons financières, ou simplement parce que leur situation ne leur permet pas d'obtenir un nouvel appartement, est a priori une nouvelle source d'inspiration pour les scénaristes et les réalisateurs de tous bords.

Et la réalisatrice semble avoir été particulièrement inspirée par le sujet puisqu'elle signe avec sa co-scénariste Sabine Haudepin (Notre Histoire), une histoire simple, drôle, est foncièrement romantique à l'inverse de ce que la réalisatrice pouvait imaginer, elle qui déteste la comédie romantique. Pourtant effectivement en y regardant de plus près, son histoire se lit en deux sens, il y a d'abord celle de Marie Francine, cinquantenaire obligée de retourner chez ses parents, des parents vieillissants est très envahissants, qui ont tendance à ne la voir qu’à l’âge de 14 ans. Et puis il y a un changement radical dans la vie de Marie Francine, c'est l'arrivée d'un homme simple qui, comme elle, est obligé de vivre chez ses parents, mais surtout qui la regarde et l'apprécie pour ce qu'elle est, pour sa maladresse, et pour cette sorte de désespoir qui se lit dans son regard. A l’inverse de comédies comme « Retour chez ma mère » de ou encore « Tanguy », « Marie Francine », est un film qui ne cherche pas forcément à opposer les personnages, mais au contraire à les mettre dans une sorte de danse étrange où chacun a fait un long parcours dans et voit tout se rebattre en quelques instants, à la faveur d’événements successifs. Intelligent et bien construit, il a le mérite effectivement de respecter les codes de la comédie, mais sait surtout traiter le sujet avec humour et tendresse. Tendresse car évidemment la situation de Marie Francine est avant tout un drame personnel, que la réalisatrice a su mettre en scène avec une maîtrise et surtout un gout de la narration que l'on avait déjà vu dans ses précédents films.

Côté distribution, la réalisatrice a su s'entourer d'abord des parents : Hélène Vincent (La vie est un long fleuve tranquille) Et Philippe Laudenbach (Barbecue), deux comédiens magnifiques, qui ont le talent de jouer à la fois la carte du couple complémentaire, platoniquement amoureux, et qui s’entend merveilleusement bien lorsqu'il s'agit de pourrir innocemment la vie de leur fille. De l'autre côté, il y a Patrick Timsit (Gangsterdam) acteur caméléon qui sait à la fois jouer sur le dramatique, le tragique, mais surtout sur la comédie, il parvient à donner corps à un personnage romantique comme on aime les voir notamment dans les comédies anglaises ou américaines. Et puis il y a la participation redoutablement efficace, de l'humour à deux sens de Denis Podalydes (Les grands esprits) en ex-mari qui aimerait bien retrouver sa place dans la vie de Marie Francine. L'actrice quant à elle joue le double rôle de Marie Francine et de sa sœur, cette dernière étant radicalement opposée à l'héroïne, et nous fait penser forcément au rôle de Béatrice de Montmirail dans « Les visiteurs ».

En conclusion, « Marie-Francine » est une comédie romantique mise en scène avec une intelligence évidente et un sens de la comédie que la réalisatrice maîtrise parfaitement. Le scénario tisse une histoire finalement assez classique mais qui a le mérite de respecter à la fois ses personnages, mais aussi les spectateurs qui viennent voir une histoire qui tiennent debout, et qui sache jouer habilement entre l'humour et l'émotion.


Définition
Couleurs
Compression
   
Format Vidéo HD 1080p
Format Cinéma 2.40:1
   
   

Dans l’ensemble l’image est de bonne tenue avec des couleurs bien pesées et des contrastes qui donnent une véritable profondeur à l’ensemble. Les décors sont parfaitement bien travaillés pour nous plonger dans l’univers de cette comédie aux allures très parisiennes. Tout est parfaitement dosé et les contrastes offrent une belle profondeur à l’ensemble. Le support donne tout son volume au film.

Langues  
Format  
Bonus  
Commentaires  
Spatialisation  
Dynamique  
Effets surround  
   
   
   
   
 
Langues Type Format Sous Titres Film Sous Titres Bonus Sous Tit. Comment. Spatial. Dynamiq. Surround
Français DTS HD Master Audio 5.1 Oui Oui Non Bonne Bonne Bonne
Français DTS HD Master Audio 2.0 Oui Oui Non Bonne Bonne Bonne

La piste DTS-HD Master Audio 5.1 se révèle d’une grande précision et permet au film d’appuyer encore un peu plus son ambiance à la fois légère et pesante. La musique vient parfaitement habiller l’ensemble pour donner des transitions de grandes qualités. Jamais dans l’excès, la piste sonore est parfaitement bien harmonisée pour que les dialogues ne soient pas effacés par la musique ou les effets sonores.

Supléments
Menus
Sérigraphie
Packaging
   
Durée Bonus 10 min
Boitier Amaray
   
   
   
  Livret
  Bande annonce
  Biographies
  Making of
  Documentaire
  Interviews
  Commentaire audio
  Scènes supplémentaires
  Fin alternative
  Galerie de photos
  Story board
  Multi-angle
  Liens internet
  Interface Rom
  Jeux intéractifs
  Filmographies
  Clips vidéo
  Bêtisier
  Bonus Cachés
  Court Metrage
  

Bonus 

Côté bonus c’est un énorme « Bof » avec seulement quelques scènes coupées et un fou rire de Valérie Lemercier lors du tournage d’une scène.