Donnez votre avis!
Images du film
Images des bonus

Il était une fois... la vie

Catégorie Série TV
Genre Animation
Pays FR
Date de sortie 18/08/2017
Réalisateur Albert Barillé
Avec Roger  Carel, Marie-Laure Beneston
Format Blu-Ray
Boitier Amaray
Producteurs Albert Barillé
Scénaristes Albert Barillé
Compositeur Michel Legrand

Critique de Emmanuel Galais
Editeur Sony BMG
Edition Standard
Label  
Zone / Région 2
Durée Film 711 min
Support
   
   

Un voyage dans l’infiniment petit à l’intérieur du corps humain. Découvrons son fonctionnement avec les commentaires souvent espiègles de Maestro dont le bureau est à l’intérieur du cerveau. Les bons (Les globules blancs) combattent les méchants (Virus et bactéries), pour garder le corps humain en bonne santé et l’aider à se développer.

Après le succès en 1978, de la série « Il était une fois… L’homme », puis « Il était une fois… L’espace » en 1982, Albert Barillé, se lança dans une nouvelle aventure, celle de raconter l’histoire de la vie de la même manière qu’il l’avait fait précédemment. C’est ainsi qu’en 1987 arriva sur la chaîne de télé française « Il était une fois… La vie ». Et de la même manière que dans les précédentes séries, on retrouve les personnages de Maestro, de Pierrot, et toute la ribambelle de petits personnages les méchants comme les gentils, mais cette fois-ci plongés au cœur du corps humain.

Alors pour ceux qui se souviennent, le premier épisode de « Il était une fois… L’homme » ainsi que « Il était une fois… L’espace » était toujours un petit peu laborieux, parce qu’il racontait les origines de chacun des thèmes abordés. Eh bien, avec « Il était une fois… La vie » nous nous retrouvons exactement dans le même schéma, avec un premier épisode un peu confus qui nous raconte les origines de la vie pour ensuite commencer à nous raconter la cellule qui se trouve être le commencement de tout. Et, il faut bien le reconnaître, heureusement qu’il y a les petits personnages que l’on connaît bien, pour pouvoir attirer notre attention, parce qu’il est très facile de se perdre dans toutes les explications de Maestro. Il faut alors attendre le deuxième épisode pour commencer à rentrer dans le concret, et commencer à avoir une histoire qui puisse être plus facile à comprendre, notamment pour les plus jeunes et qui puisse les intéressés, à savoir : La naissance.

Et la série ne manque absolument pas d’intérêt, bien au contraire, sur une musique un peu répétitive de Michel Legrand, elle nous entraîne dans les méandres et dans les secrets du corps humain, pour mieux nous expliquer son fonctionnement. On passe ainsi en revues différentes parties, telles que la moelle osseuse, le sang, les petites plaquettes, le cœur, le cerveau et ainsi de suite. Tout y passe dans une tonalité légère et encore moins pesante qui, assez rapidement, captive les enfants, et les entraîne dans un monde qui est parfois difficile à percevoir. Et même si le premier épisode se perdait un petit peu dans des explications un peu confuses, les différents épisodes qui suivent nous permettent réellement de mieux comprendre avec une facilité désarmante, et notamment grâce à des petites scènes qui viennent entrecouper les explications, tout le fonctionnement de ce corps humain si complexe.

Alors bien sûr, le sujet est beaucoup moins vendeur que les deux premières séries, mais il a toutefois l’intérêt de savoir maîtriser un discours qui puisse rendre l’ensemble parfaitement pédagogique et rend cette série certainement l’un des meilleurs supports, pour les maîtresses d’école primaire, qui souhaiteraient commencer à apprendre aux enfants les joies des sciences naturelles. « Il était une fois… La vie » prouve, si cela en était besoin, que son réalisateur Albert Barillé, a su parfaitement utiliser son savoir-faire et ses connaissances, avec l’aide bien évidemment de différents spécialistes pour pouvoir apporter des réponses aux questions sur le mystère du corps humain que les enfants peuvent se poser. 

En conclusion, même si la science a évolué depuis 1987, et que certaines maladies ont fait leur apparition comme le Sida par exemple ou que l’on peut reprocher à la série de ne pas aborder le thème du cancer, il n’en demeure pas moins que « Il était une fois… La vie » est une série d’animation de grande qualité qui permet, aux plus petits, mais également aux adultes, de répondre à certaines questions que l’on peut se poser sur notre corps.


Définition
Couleurs
Compression
   
Format Vidéo 16/9 anamorphique couleur
Format Cinéma 1.77:1
   
   

Pour ceux, qui avait eu l’occasion de revoir les multiples rediffusions de « il était une fois… La vie », le résultat de la Remasterisation est saisissant et évident. La série retrouve un éclat, est forcément une nouvelle jeunesse avec des contrastes beaucoup mieux marqués, des couleurs beaucoup mieux tenues et forcément, des dessins qui retrouvent la qualité de leurs origines. Et même si la série, accuse quand même ses 30 ans, elle n’en retrouve pas moins une nouvelle jeunesse qui permet ainsi aux enfants, et aux générations à venir, de pouvoir redécouvrir dans les meilleures conditions un dessin animé inventif et éducatif.

Langues  
Format  
Bonus  
Commentaires  
Spatialisation  
Dynamique  
Effets surround  
   
   
   
   
 
Langues Type Format Sous Titres Film Sous Titres Bonus Sous Tit. Comment. Spatial. Dynamiq. Surround
Français Dolby Digital Plus 2.0 Oui Oui Non Bonne Bonne Bonne

Le problème d’une Remasterisation, c’est qu’elle met également en lumière parfois le côté agaçant d’une bande-son qui accuse son âge. À commencer par la musique de Michel Legrand (Un Homme et Une Femme), dont le générique reste en tête de manière assez irritante, mais également dans l’illustration musicale de la série qui est à l’image du générique un peu répétitive. Les effets sonores ont effectivement mal vieilli, mais on retrouve avec un énorme plaisir les qualités du doublage, qui ont, d’une certaine manière, participer au succès la scène.

Supléments
Menus
Sérigraphie
Packaging
   
Durée Bonus 45 min
Boitier Amaray
   
   
   
  Livret
  Bande annonce
  Biographies
  Making of
  Documentaire
  Interviews
  Commentaire audio
  Scènes supplémentaires
  Fin alternative
  Galerie de photos
  Story board
  Multi-angle
  Liens internet
  Interface Rom
  Jeux intéractifs
  Filmographies
  Clips vidéo
  Bêtisier
  Bonus Cachés
  Court Metrage
  

Bonus 

L’édition Blu-ray, propose plusieurs petits bonus centrés autour de la série était une fois la vie, à commencer par une présentation de son auteur Albert Barillé, qui nous permet de mieux comprendre à la fois l’homme, mais également l’artiste qui ne s’est pas simplement limité à « Il était une fois… L’homme », « Il était une fois… L’espace » et « Il était une fois… La vie », mais s’est également intéressé aux explorateurs, et fut un des précurseurs dans l’écologie.

Un bonus d’une minute est consacré au dessinateur Jean Barbaud, celui qui a donné son style au dessin animé.

Puis un autre à La restauration, qui nous permet de comprendre à la fois la technique utilisée pour restaurer l’image, mais également l’utilisation du Master d’origine pour pouvoir retravailler le son.

Une autre minute est consacrée à l’une des voies principales de « il était une fois… La vie » : Patrick Préjean, qui prêta son timbre de voix au Nabot.

Et enfin on finit avec deux chercheurs du CNRS, qui sont venus témoigner de l’impact de la série sur le choix de leur carrière.