Donnez votre avis!
Images du film
Images des bonus

Teen Wolf Saison 6 Partie 2

Catégorie Série TV
Genre Fantastique
Pays USA
Date de sortie 29/11/2017
Réalisateur Jeff Davis
Avec Tyler Posey, Dylan O'Brien, Holland Roden, Shelley Hennig, Dylan Sprayberry, Linden Ashby, Melissa Ponzio
Format Blu-Ray
Boitier Amaray
Producteurs Jeff Davis
Scénaristes Divers
Compositeur Divers

Critique de Emmanuel Galais
Editeur Bertus France
Edition Coffret
Label  
Zone / Région 2
Durée Film 420 min
Support
   
   

À la veille de leur départ, Scott et ses amis découvrent qu'un nouvel ennemi rôde dans les ténèbres, mettant en péril le destin de tout ce qui leur est cher. Réussiront-ils à arrêter la plus grande menace qu'ils n’aient jamais affrontée ? 

« Teen Wolf » est clairement une série calibrée pour les adolescents et surtout les adolescentes, avec de jeunes éphèbes qui se promènent, de manière régulière, tous ensemble pectoral en avant pour mieux émoustiller les spectatrices. Avec une esthétique assez soignée, toute propre pour ne pas heurter les familles bien pensantes de l’Amérique d’aujourd’hui. Tout cela suffit-t-il à faire de cette série une réussite ? Il faut bien avouer que oui !

Car évidemment, les parents un peu « ronchons » et « réac » que nous sommes, y verront certainement le moyen pour les studios de se faire de l’argent sur des adolescents en pleine « Twilight mania » (A l’époque de la sortie de la saison de « Teen Wolf » nous en sommes au chapitre 4 de la saga de Stéphanie Meyer). Et tout comme « Vampire Diaries » sortie deux ans plus tôt, la série « Teen Wolf » va s’intéresser aux adolescents et à leurs problèmes, via des aventures peu probables de Loup-Garou, bien-pensantes et surtout très en phase avec les problèmes que les jeunes peuvent rencontrer, s’intégrer dans une société qui ne leur laisse pas beaucoup de chance s’ils ne s’imposent pas. Et puis il y a l’amour forcément qui vient toujours au moment où il ne faut pas et les évènements ne cessent donc de s’enchainer, encore plus lorsque les intrigues liées aux Loup-Garou viennent mettre le Bazard dans une vie finalement assez bien rangée.

Et après une première partie qui sonnait déjà le glas de la présence de « Styles », la deuxième partie s’avance vers l’ultime combat des héros, sachant que la série signe là sa conclusion. Et cela est suffisamment rare pour le souligner ici, les auteurs ont trouvé une intrigue solide et passionnante qui puisse permettre à la série de se conclure en beauté, tout en respectant les obligations d’usage, à savoir faire revenir, pour un ultime combat, les personnages emblématiques qui participèrent aux intrigues des six saisons de « Teen Wolf ». Et l’intrigue est suffisamment solide pour que les spectateurs ne parviennent pas à savoir quel type de conclusion ils ont choisi. Du coup, difficile de décrocher de cette dizaine d’épisodes qui vient mettre fin aux aventures de Beacon Hills.

En ce qui concerne le rythme, on peut peut-être reprocher à la réalisation un montage un peu hystérique qui peut faire perdre le fil parfois, notamment parce que l’ensemble veut ressembler plutôt à un clip de MTV avec ses amis inséparables et ses intrigues irréalisables dans la vie réelle. Mais le scénario est suffisamment bien huilé pour ne pas se perdre dans des futilités trop « Disneyiennes » et entraine donc le spectateur dans une intrigue qui tourne autour d’un combat dantesque dans lequel la place des humains et des êtres surnaturels se tisse en une métaphore sur l’acceptation des différences et le droit de vivre différemment dans un monde qui semble parti pour reculer de trois cases dans le cycle de l’évolution de mentalités. Et De ce côté-là, l’ensemble est plutôt réussi, et, encore une fois, cette nouvelle impulsion plus horrifique vient donner du corps à la série et lui permet enfin de suivre l’évolution de son public et s’octroyer l’attention d’un public plus adulte pour conclure la série avec brio.

Côté distribution, Tyler Posey (Coup de Foudre à Manhattan) a su faire évoluer son jeu à travers ces six saisons et impose une composition plus mature. L’acteur s’amuse à enchaîner les contradictions, en étant à la fois en retenu puis en violence lorsqu’il se transforme en Loup Garou. Ajoutez à cela une deuxième partie qui joue clairement la carte de l’émotion, en vue d’un clap finale, le comédien s’en tire à merveille. A ses côtés on retrouve tout une palette de jeunes comédiens qui ne ménagent pas leurs efforts pour offrir des prestations de grande qualité, afin que le spectacle soit à la hauteur de l’attente jusqu’à la fin.

En conclusion la deuxième partie de cette sixième saison vient clore avec brio, six années de combats contre les forces du mal, qui décidément n’ont pas lésiné leurs efforts pour mettre le bazar dans la petite bourgade de Beacon Hills. Et même si on peut reprocher à la série d’être parfois un peu….trop midinette, elle a su reprendre en main une intrigue qui manquait de corps pour arriver sur les dernières saisons dans une écriture plus mature et des comédiens mieux dirigés qui donnent à cette dernière saison une conclusion remarquablement bien écrite et permet ainsi à la série de sortir avec les honneurs.


Définition
Couleurs
Compression
   
Format Vidéo HD 1080p
Format Cinéma 1.78:1
   
   

La réalisation ayant soigné le détail, il aurait été dommageable que l’édition ne soit pas à la hauteur. La lumière est parfaitement mise en valeur, et l’ensemble bénéficie d’un rendu remarquable, avec des couleurs précises et des contrastes bien tenus qui offre une qualité de nuances à la hauteur de l’attente.

Langues  
Format  
Bonus  
Commentaires  
Spatialisation  
Dynamique  
Effets surround  
   
   
   
   
 
Langues Type Format Sous Titres Film Sous Titres Bonus Sous Tit. Comment. Spatial. Dynamiq. Surround
Anglais DTS HD Master Audio 5.1 Oui Oui Non Bonne Bonne Bonne
Français DTS HD Master Audio 5.1 Oui Oui Non Bonne Bonne Bonne

La piste sonore bénéficie en VO comme en VF d'une piste DTS-HD Master Audio 5.1 efficace et assez précise qui permet une belle immersion dans l’univers de la série. 

Supléments
Menus
Sérigraphie
Packaging
   
Durée Bonus 30 min
Boitier Amaray
   
   
   
  Livret
  Bande annonce
  Biographies
  Making of
  Documentaire
  Interviews
  Commentaire audio
  Scènes supplémentaires
  Fin alternative
  Galerie de photos
  Story board
  Multi-angle
  Liens internet
  Interface Rom
  Jeux intéractifs
  Filmographies
  Clips vidéo
  Bêtisier
  Bonus Cachés
  Court Metrage
  

Bonus 

Bon, Clap de fin oblige, la section bonus offre un bêtisier et un reportage « Le chemin que l’on a parcouru : adieu Beacon Hills », que beaucoup pourront apprécier tant il accumule les témoignages un peu planplans de l’équipe qui parle de ses souvenirs sur la série mais avec un style lisse et cadré qui en touchera certains et laissera froid les autres.