Donnez votre avis!
Images du film
Images des bonus

Otez moi d'un doute

Catégorie Cinéma
Genre Comédie sentimentale
Pays FR
Date de sortie 10/01/2018
Réalisateur Carine Tardieu
Avec François Damiens, Cécile De France, . Esteban, Guy Marchand, André Wilms, Lencquesaing Alice De
Format Blu-Ray
Boitier Amaray
Producteurs Fabrice Goldstein et Antoine Rein
Scénaristes Carine Tardieu, Raphaële Moussafir et Michel Leclerc
Compositeur Eric Slabiak

Critique de Emmanuel Galais
Editeur M6 vidéo
Edition Standard
Label  
Zone / Région 2
Durée Film 96 min
Support
   
   

Erwan, inébranlable démineur breton, perd soudain pied lorsqu’il apprend que son père n’est pas son père. Malgré toute la tendresse qu’il éprouve pour l’homme qui l’a élevé, Erwan enquête discrètement et retrouve son géniteur : Joseph, un vieil homme des plus attachants, pour qui il se prend d’affection. Comme un bonheur n’arrive jamais seul, Erwan croise en chemin l’insaisissable Anna, qu’il entreprend de séduire. Mais un jour qu’il rend visite à Joseph, Erwan réalise qu’Anna n’est rien de moins que sa demi-sœur. Une bombe d’autant plus difficile à désamorcer que son père d'adoption soupçonne désormais Erwan de lui cacher quelque chose…

Connaître ses parents pour mieux se connaître soi-même, c’est, en sous-main, le discours que peut tenir le nouveau film de Carine Tardieu : « Otez-moi d’un doute ». Le scénario du film lui a été inspiré par un ami qui a vécu une histoire assez proche : un homme d’une cinquantaine d’années qui apprend, à la mort de sa mère, que son père n’est pas son père biologique. Partie de cette idée, la réalisatrice s’est attelée avec ses deux coscénaristes Raphaële Moussafir (Du vent dans mes mollets) et Michel Leclerc (La vie très privée de Mr Sim), avec qui elle avait déjà travaillé sur ses deux premiers longs métrages, à l’écriture d’un scénario qui s’interrogerait justement sur cette recherche d’identité qui semble nécessaire à tout être humain.

Et pour mieux renforcer son propos, la réalisatrice et ses scénaristes utilisent la métaphore de la bombe en faisant de leurs héros un démineur, pour mieux illustrer l’effet que peut avoir sur chaque personne un tel événement. Toujours sur le fil du rasoir le scénario et les dialogues oscillent entre comédie et tragédie. Ils distillent des situations comiques et offrent des respirations naturelles, c’est ce que nous vend la production, autour de ce film, mais la réalité va beaucoup plus loin, car effectivement si le film est toujours à la frontière entre la comédie et la tragédie, le scénario parvient surtout à entraîner le spectateur dans une histoire qui aurait pu être lourde et pesante, mais qui se révèle au contraire à la fois légère, tendre et jamais caricatural. Les personnages sont dessinés avec beaucoup de finesse et d’intelligence. Et même si parfois certains relèvent du burlesque, comme le personnage de Didier, il est surtout là pour mieux appuyer la normalité des uns et des autres qui permet donc de mieux ancrer cette histoire de recherche de paternité dans une peinture sobre et légère.

D’ailleurs, la mise en scène de Carine Tardieu va en ce sens et ne cherche jamais à compliquer ni les sentiments ni les situations mais, au contraire, à donner à l’ensemble un aspect plus proche des comédies romantiques et sentimentales comme on peut très bien les voir en Angleterre et parfois, à la faveur d’une bonne étoile, aux États-Unis. D’ailleurs, la caméra se fait parfois discrète et laisse quelques moments de flottement pour que le spectateur puisse mieux, à la fois s’identifier aux personnages et en même temps s’interroger sur ses propres convictions et ses propres ambitions. Le personnage d’Erwan occupe la fonction de démineur en Bretagne, et de métier va plus loin qu’un travail il s’avère être une règle de vie puisqu’au lieu de se lamenter, plutôt que de foncer tête baissée dans une aventure dont il ne maîtrise aucun des éléments, il va au contraire chercher à s’assurer que cette bombe sentimentale n’explose pas, mais au contraire il va déminer la situation de manière à ce que les choses se révèlent en douceur.

Et personne de mieux que François Damiens (Les Cow-boys) et Cécile de France (L’Auberge Espagnole) pour interpréter cette rencontre sur fond de Bretagne et de sentiments mis à mal. Les deux acteurs forment un couple d’une simplicité rare, et leurs compositions sont comme à chaque fois précises et intuitives où rien ne semble être laissé au hasard.

En conclusion « Otez-moi d’un doute » de Carine Tardieu est une comédie sentimentale parfaitement réussie qui s’interroge sur la recherche d’ascendance, tout en distillant un discours juste et intelligent : « Il faut connaître ses parents pour mieux se connaître soi-même ». Une comédie à voir pour l’intelligence de son scénario, la précision de sa mise en scène et l’interprétation impeccable de François Damiens et Cécile de France.


Définition
Couleurs
Compression
   
Format Vidéo HD 1080p
Format Cinéma 1.85:1
   
   

La réalisatrice a choisi une image sobre et parfois sophistiquée pour les intérieurs pour donner à son un film un aspect naturel qui lui va à merveille. Les couleurs sont magnifiques et mettent en valeur les paysages bretons autant que les intérieurs parfois rustiques. Les ambiances sont parfaitement retranscrites et le support est à la hauteur du travail de Pierre Cottereau (Gauguin). Les contrastes donnent un volume et une profondeur à l’image à la hauteur de l’ensemble.

Langues  
Format  
Bonus  
Commentaires  
Spatialisation  
Dynamique  
Effets surround  
   
   
   
   
 
Langues Type Format Sous Titres Film Sous Titres Bonus Sous Tit. Comment. Spatial. Dynamiq. Surround
Français DTS HD Master Audio 5.1 Oui Oui Non Bonne Bonne Bonne

La piste DTS-HD Master Audio 5.1 se révèle d’une grande précision et permet au film d’appuyer encore un peu plus son ambiance simple et légère. La musique vient parfaitement habiller l’ensemble pour donner des transitions de grandes qualités. Jamais dans l’excès, la piste sonore est parfaitement bien harmonisée pour que les dialogues ne soient pas effacés par la musique ou les effets sonores.

Supléments
Menus
Sérigraphie
Packaging
   
Durée Bonus 45 min
Boitier Amaray
   
   
   
  Livret
  Bande annonce
  Biographies
  Making of
  Documentaire
  Interviews
  Commentaire audio
  Scènes supplémentaires
  Fin alternative
  Galerie de photos
  Story board
  Multi-angle
  Liens internet
  Interface Rom
  Jeux intéractifs
  Filmographies
  Clips vidéo
  Bêtisier
  Bonus Cachés
  Court Metrage
  

Bonus 

« Rencontre avec les comédiens et la réalisatrice » apporte un peu plus de précisions sur l’angle d’approche du sujet, et notamment son ancrage dans la réalité, puisque le scénario est inspiré de l’histoire d’un ami qui avait lui-même vécu ce type d’événement.

« Conseils avisés d’un père à son enfant » est un bonus amusant dans lequel Esteban le chanteur du groupe Naïve New Beaters qui interprète le rôle de Didier dans le film, vient donner des conseils à son enfant à venir. C’est amusant, et à l’image du film sobre et léger.