Donnez votre avis!
Images du film
Images des bonus

Cliffhanger

Catégorie Cinéma
Genre Action
Pays US
Date de sortie 05/12/2018
Réalisateur Renny Harlin
Avec Sylvester Stallone, John Lightgow, Michael Rooker
Format Blu-Ray
Boitier Amaray
Producteurs Renny Harlin, Alan Marshall
Scénaristes Sylvester Stallone, Michael France
Compositeur Trevor Jones

Critique de Chanh Hong
Editeur Studio canal
Edition Standard
Label  
Zone / Région 2
Durée Film 99 min
Support
   
   

L'histoire
Gabe Walker est un secouriste de montagne professionnel. Traumatisé par la mort d'une amie qu'il n'a pas pu sauver, il décide de toute quitter. Mais lorsque son ex lui demande d'aider ses collègues à secourir un groupe de personnes coincés dans les Rocheuses après un accident d'avion, il reprend du service. Sans savoir qu'il va devoir affronter un groupe de criminels à la recherche de valises contenant des millions de dollars.

Critique
Qu'obtient-on quand on associe le réalisateur de Die Hard 2 et une Action Star comme Sylvester Stallone ?
Le résultat est un film d'action comme on s'y attend, une sorte de Die hard en haute montagne, avec des méchants vraiment méchants, un héros sensible, musclé, qui est le seul à pouvoir sauver tout son monde. Et surtout des scènes d'action sans complexe, à l'ancienne, jouissives. Le scénario ne perd pas son temps dans les "pseudos" complexités psychologiques du héros pour montrer le côté "Dark" du film comme certains films récents.

Qui dit scènes d'action à l'ancienne, dit aussi les effets à l'ancienne, réalisées avec des trucages optiques et la technique du "Front projection" alliés avec des cascades réelles. Par moment cela se voit, mais cela n'enlève rien au plaisir du film. De plus les effets sont utilisés avec parcimonie pour servir le film et non pour en mettre plein les yeux. On peut trouver la musique de Trevor Jones limitée, avec un seul thème principal que le compositeur colle à presque toutes les scènes.

Quant au casting, Sylvester Stallone fait son Sylvester Stallone, on n'en demande pas plus. Quant au méchant incarné par John Lightgow, il est vraiment méchant et sans pitié, affublé d'un fort accent. Toutes ces caractéristiques nous rappellent étrangement Hans Gruber le méchant de Die Hard : piège de cristal.

Tout ces ingrédients mélangés sans prétention aucune, fait de Cliffhanger un divertissement réussi.

Conclusion

Cliffhanger est comme un vin qui s'est bonifié avec le temps, avec une forte "replay value".


Définition
Couleurs
Compression
   
Format Vidéo HD 1080p
Format Cinéma 2.35:1
   
   

Le Blu ray est encodé en AVC au format 2.40:1. En dehors de quelques plans flous sur les plans larges d'ouverture du film, dû au tournage, l'image s'avère détaillée, surtout sur les gros plans des visages des acteurs. Il semblerait que ce Blu ray provient du nouveau Master 4K utilisé pour la sortie du film en Ultra HD. La compression s'avère meilleure que l'édition précédente. Les couleurs sont plus vives et les scènes nocturnes sont moins bruitées en gardant le grain de la pellicule.

Langues  
Format  
Bonus  
Commentaires  
Spatialisation  
Dynamique  
Effets surround  
   
   
   
   
 
Langues Type Format Sous Titres Film Sous Titres Bonus Sous Tit. Comment. Spatial. Dynamiq. Surround
Anglais DTS HD Master Audio 5.1 Oui Non Oui Moyenne Moyenne Moyenne
Français DTS HD Master Audio 5.1 Oui Oui Oui Moyenne Moyenne Moyenne

Le Blu ray propose le film en DTS HD MASTER AUDIO 5.1 en VO et VF. La première partie du film se montre timide en basses et dans les effets Surrounds, en dehors des passages de l'hélicoptère de secours. Mais dans la dernière partie, l'ensemble se réveille enfin, surtout au niveau des basses avec les explosions de toute sorte. Le rendu ne se montre pas aussi précis et riche que les mixages des films plus récents. Il faut parfois jouer avec le volume entre les scènes de dialogues et les scènes d'action.

Supléments
Menus
Sérigraphie
Packaging
   
Durée Bonus 0 min
Boitier Amaray
   
   
   
  Livret
  Bande annonce
  Biographies
  Making of
  Documentaire
  Interviews
  Commentaire audio
  Scènes supplémentaires
  Fin alternative
  Galerie de photos
  Story board
  Multi-angle
  Liens internet
  Interface Rom
  Jeux intéractifs
  Filmographies
  Clips vidéo
  Bêtisier
  Bonus Cachés
  Court Metrage
  

Bonus 

- Commentaire audio du réalisateur Renny Harlin et Sylvester Stallone : On entend plus Renny Harlin que l'acteur lui même. Le réalisateur se montre très actif avec peu de pause.

- Commentaire audio de l'équipe technique : le commentaire s'avère plus intéressant à suivre que celui du réalisateur, car les participants délivrent des informations passionnantes sur les trucages et autres informations sur chaque  scène tournée.

- Scènes coupées avec introduction de Renny Harlin : il s'agit de deux scènes dans lesquelles le réalisateur explique en détail les raisons de leur absence du montage final.

- Making of : un making of promotionnel en définition standard d'époque, avec des images de tournage du film et l'intervention de Sylvester Stallone sur le plateau du tournage de Judge Dredd.

- Focus sur les effets spéciaux : se focalise sur le trucage optique de deux scènes importantes du film : La chute de Sarah et L'explosion de l'hélicoptère.

- Comparaison Film/Storyboard : trois scènes montrant la réalisation finale avec le storyboard côte à côte.

- Les coulisses de la Bande Annonce : Renny Harlin le but d'une bande annonce d'un film.