Donnez votre avis!
Images du film
Images des bonus

Miami Vice / 2 flics à Miami (intégrale en HD)

Catégorie Série TV
Genre Policier
Pays USA
Date de sortie 03/12/2018
Réalisateur    
Avec Don Johnson , Philipp Michael Thomas
Format Blu-Ray
Boitier Coffret
Producteurs Michael Mann

Critique de Simon Volant
Editeur Elephant Films
Edition Edition spéciale
Label  
Zone / Région 2
Durée Film 999 min
Support
   
   

Pitch

111 épisodes avec Ricardo Tubbs et Sonny Crockett au sein de la brigade des mœurs de Miami. Une série produite entre 1984 et 1989.

Critique

Si le titre d’exploitation lors de sa diffusion à la télévision était « 2 flics à Miami », le titre original est de plus en plus mis en évidence au fur et à mesure des sorties : « Miami Vice » qui signifie plutôt « Brigade des mœurs de Miami ».
Une série construite autour d’un désormais classique duo que tout oppose. Don Johnson en playboy local et Philip Michael Thomas, plus rigide, venu de New York lors de l’épisode pilote.

« Miami Vice » offre une signature visuelle risque unique ancrée dans une époque que même le Miami d’aujourd’hui a repris/gardé une partir des codes visuels de la série. Ainsi les vêtements bariolés, le luxe plaqué or et l’architecture des beaux quartiers qui contraste avec la désolation des faubourgs, les grosses voitures (note : la Ferrari des deux premières saisons est une réplique, mais la marque italienne fournit ensuite des modèles originaux !), la drogue, le bayou, etc. L’aspect sonore n’est pas en retrait avec l’une des bandes-son les plus représentatives de la musique de la seconde partie des années 80. Au-delà des hits et apparitions qui ponctuent chaque épisode, la musique originale de Jan Hammer à base de synthétiseurs a été adaptée pour chaque aventure à travers des dizaines de thèmes et d’ambiances.

Nous avons trouvé la réalisation de qualité dans sa mise en scène. Un financement conséquent a permis à la série d’être tournée sur pellicule, permettant ainsi d’avoir aujourd’hui un master de qualité numérisable en haute résolution.
Pourtant « Miami Vice » n’est pas sans défaut. Certains épisodes sont franchement creux, d’autres tirent en longueur, mais beaucoup réservent de belles surprises. C’est surtout quand les flics jouent les jolis cœurs que les scénarii ne décollent pas toujours. A contrario l’happy-end attendu à la fin de chaque épisode n’est pas toujours là.

Verdict

Une série unique jamais égalée de par sa signature visuelle et sonore. Des épisodes variés, des guest-stars, une bande-son mythique, mais aussi quelques épisodes au scénario en retrait.


Définition
Couleurs
Compression
   
Format Vidéo HD 1080p
Format Cinéma 1.33:1
   
   

Cette nouvelle édition Blu Ray apporte une image de grande qualité. Le master est nettoyé. La compression est parfaite avec seulement 4 épisodes par disque. Pas d’artéfact de compression, on voit même parfois la vitre utilisée pour le titrage des épisodes. J’ai trouvé l’image stabilisée, la colorimétrie constante, pas de rayure, pas de tâche, le support Blu Ray est justifié avec une telle image. L’éditeur n’a pas usé et abusé de réhausseur de détails, on garde ainsi une image « argentique ».

Langues  
Format  
Bonus  
Commentaires  
Spatialisation  
Dynamique  
Effets surround  
   
   
   
   
 
Langues Type Format Sous Titres Film Sous Titres Bonus Sous Tit. Comment. Spatial. Dynamiq. Surround
Anglais DTS HD Master Audio 5.1 Non Non Non Moyenne Moyenne Moyenne
Anglais DTS HD Master Audio 2.0 Non Non Non Moyenne Bonne Insuffisante
Français DTS HD Master Audio 2.0 Oui Oui Non Insuffisante Insuffisante Insuffisante

3 versions sont proposées :
– La VF d’époque, monophonique. Le ton de la série est radicalement changé avec un doublage de mauvaise qualité. Les voix ne correspondent pas aux physiques des acteurs. Le jeu est souvent faux et la tonalité est beaucoup plus légère, plus indigente.
– La VO en 5.1 telle qu’on l’a déjà eu en DVD. Cette version remixée en multicanal est correct, mais ne fait pas toujours dans la finesse avec de nombreux effets arrière ou dans les caissons qui dénotent comme de trop grands délais avant/arrière provoquant une sorte d’arythmie dans la musique.
– La VO stéréo inédite est vite devenue notre piste de référence. Si la spatialisation est faible, elle offre tout ce qu’il faut en termes de bande passante et dynamique.

Supléments
Menus
Sérigraphie
Packaging
   
Durée Bonus 300 min
Boitier Amaray
   
   
   
  Livret
  Bande annonce
  Biographies
  Making of
  Documentaire
  Interviews
  Commentaire audio
  Scènes supplémentaires
  Fin alternative
  Galerie de photos
  Story board
  Multi-angle
  Liens internet
  Interface Rom
  Jeux intéractifs
  Filmographies
  Clips vidéo
  Bêtisier
  Bonus Cachés
  Court Metrage
  

Bonus 

Très nombreux bonus, 5 heures en tout, répartis sur les premiers et derniers disques de chaque saison :
– Interview de Michael Mann en deux parties (sa vision du cinéma et Miami Vice en particulier)
– Au cœur de Miami Vice
– Abel Ferrara dans l’univers de Miami Vice
– MTV Cop Show : la musique de Miami Vice
– La Miami Vibe – au cœur de la série, la griffe
– La musique mythique
– La série des années 80 à nos jours
– Bande annonce
– Livret de 192 pages (édition FNAC)