Donnez votre avis!
Images du film
Images des bonus

Searching - portée disparue

Catégorie Cinéma
Genre Thriller
Pays USA
Date de sortie 23/01/2019
Réalisateur Aneesh Chaganty
Avec John Cho, Debra Messing, Michelle La, Joseph Lee
Format Blu-Ray
Boitier Amaray
Producteurs Timur Bekmambetov, Sev Ohanian, Natalie Qasabian et Adam Sidman
Scénaristes Aneesh Chaganty et Sev Ohanian
Compositeur Torin Borrowdale

Critique de Emmanuel Galais
Editeur SPHE
Edition Standard
Label  
Zone / Région 2
Durée Film 112 min
Support
   
   

Alors que Margot, 16 ans, a disparu, l’enquête ouverte ne donne rien et malgré les heures décisives qui s’écoulent, l’inspectrice chargée de l’affaire n’a pas le moindre indice. Le père, David, décide alors de mener ses propres recherches, en commençant par là où personne n’a encore regardé : l’ordinateur de sa fille.

Oh quelle drôle d’idée que de se dire que nous allons faire un film qui se passera exclusivement derrière un ordinateur, que Google sera l’ami qui aidera le héros à chercher sa fille et que même Facebook pourra éventuellement être un élément clé dans la recherche d’indice ! Le tout sur 1h30. Alors avant d’aller plus loin dans la critique de ce film rappelons nous les mots sages et pourtant si injuste d’Alfred Hitchcock qui pensait qu’il serait impossible de tenir en haleine des spectateurs avec un type au téléphone, et bien toc des décennies plus tard arrive en 2002 « Phone Game » de Joel Schumacher avec un Colin Farrell rivé au téléphone avec un psychopathe à l’autre bout. Qui aurait cru que des caméras de surveillance feraient frissonner des salles entières avec pas grand-chose, au final ? Et bien ce fut pourtant le cas avec « Paranormal Activity » d’Oren Peli en 2009. Tout ces exemples viennent prouver que, pour un peu que l’on y mette du talent et de la créativité, il est possible de passionner des foules avec un concept surprenant.

Avec « Searching : Portée Disparue », Aneesh Chaganty nous plonge dans un thriller savamment orchestré, où un père n’ayant plus de nouvelles de sa fille fait une rechercher effrénée, via son ordinateur pour trouver tous les indices possibles et imaginables qui pourrait le mettre sur la trace de sa fille. Alors, il y a d’abord un scénario solide, qui ne vient pas révolutionner le genre mais qui a le bon goût de distiller ses indices avec intelligence et subtilité. Nous ne sommes pas dans du film lourd qui tâche, bien au contraire, le scénariste Sev Ohanian, qui n’est autre que le professeur adjoint du réalisateur et fut l’un des producteurs de « Fruitvale Station », parvient à pénétrer le mécanisme obsessionnel qui va pousser ce père à repousser ses limites pour chercher sa fille quelles qu’en soient les issus possibles. Avec une certaine intelligence, le scénariste et le réalisateur, en utilisant Google et Facebook, en montrent également les effets pervers, avec les commentaires haineux et complotistes, les fausses pistes, les étranges équivalences. Les deux auteurs nous transportent dans un thriller intelligent qui se veut également un miroir des dangers d’internet autant que ses infinies possibilités.

La mise en scène, même si parfois sort, un peu, du cadre qu’elle s’était fixé au départ, parvient avec un sens de la narration et du rythme à nous tenir en haleine du début à la fin du film. Jamais, redondant, encore moins hors sujet, « Searching : Portée Disparue » est une expérience cinématographique réussit, qui surprend par la qualité de son ton et le travail de direction d’acteur apporté pour donner corps à son sujet. John Cho que l’on connait pour avoir joué un membre d’équipage de l’Enterprise dans la nouvelle version de « Star Trek », joue avec beaucoup de nuance et de précision ce père angoissé autant que déterminé à retrouver sa fille coûte que coûte. Face à lui Debra Missing, la belle Laura de la série « Les Mystères de Laura » se retrouve à enquêter sur une disparition qui ne cesse de devenir mystérieuse et complexe.

En conclusion, « Searching : Portée Disparue » est un film au concept surprenant, mais qui prouve une fois de plus qu’avec un scénario solide et une mise en scène maîtrisée, il est possible de faire des merveilles et surtout de captiver son audience sans aucune longueur.


Définition
Couleurs
Compression
   
Format Vidéo HD 1080p
Format Cinéma 2.35:1
   
   

« Searching : Portée Disparue » est amusant, car il s’amuse forcément à recréer des images d’ordinateur, avec ses pixellisations, ses saturations ou ses nettetés surprenantes. Nous sommes, forcément, dans un environnement qui mélange tout un tas de genre et le travail apporté autant que le soin se devait de trouver un support qui puise en apporter toutes les nuances. C’est le cas avec cette édition qui tient ses promesses. Les couleurs sont parfaitement dosées pour donner vie à toutes ces disparités volontaires. Les contrastes achèvent en beauté le travail pour donner plus de profondeur, même lorsque l’image est volontairement inégale.

Langues  
Format  
Bonus  
Commentaires  
Spatialisation  
Dynamique  
Effets surround  
   
   
   
   
 
Langues Type Format Sous Titres Film Sous Titres Bonus Sous Tit. Comment. Spatial. Dynamiq. Surround
Anglais DTS HD Master Audio 5.1 Oui Oui Oui Bonne Bonne Bonne
Français DTS HD Master Audio 5.1 Oui Oui Oui Bonne Bonne Bonne

Primordiale dans « Searching : Portée Disparue », comme dans n’importe quel thriller, à la différence toutefois qu’ici, le spectateur doit obligatoirement se sentir face à son ordinateur. L’environnement sonore se devait, donc, d’être particulièrement bien réparti. Et la piste DTS-HD Master Audio 5.1 se révèle d’en grande efficacité dans la mise en place des ambiances. Les effets sonores envahissent les différents canaux, avec beaucoup de précision et de dynamique. Et les dialogues ne manquent pas de volume pour ne pas se laisser envahir par les effets sonores qui fourmillement dans tout le film. La musique vient parfaitement habiller l’ensemble pour donner des transitions de grandes qualités. 

Supléments
Menus
Sérigraphie
Packaging
   
Durée Bonus 45 min
Boitier Amaray
   
   
   
  Livret
  Bande annonce
  Biographies
  Making of
  Documentaire
  Interviews
  Commentaire audio
  Scènes supplémentaires
  Fin alternative
  Galerie de photos
  Story board
  Multi-angle
  Liens internet
  Interface Rom
  Jeux intéractifs
  Filmographies
  Clips vidéo
  Bêtisier
  Bonus Cachés
  Court Metrage
  

Bonus 

Un making of passionnant où les auteurs du film racontent comment ils ont menés à bien cette entreprise.

Puis un focus sur les personnages et la manière dont ils ont été traité.

Et enfin, les commentaires audio.