Donnez votre avis!
Images du film
Images des bonus

Journey Live In Japan 2017 Escape + Frontier

Catégorie Musique
Genre Pop rock
Pays Jap
Date de sortie 29/03/2019
Réalisateur Munayuki Nowara
Avec Neal Schon, Ross Valory, Jonathan Cain, Steve Smith, Arnel Pineda
Format Blu-Ray
Boitier Amaray
Producteurs Geoff Kempin et Terry Shand
Scénaristes Journey
Compositeur Journey

Critique de Emmanuel Galais
Editeur Eagle Vision
Edition Standard
Label  
Zone / Région 2
Durée Film 130 min
Support
   
   

Le nouveau sociétaire du Rock & Roll Hall of Fame, le groupe « Journey » retourne au Japon pour un concert spécial au Budokan, la légendaire salle de concert de Tokyo. Ce film capte l’énergie de ce groupe recréant leurs légendaires albums : « Escape » et « Frontier » dans une performance rarement aussi explosive.

Le show débute avec leur titre multi récompensé « Don’t Stop Believin » avant d’enchaîner pendant deux heures les titres phare du groupe comme « Open Arms », « Who’s crying now », « seperate ways (Worlds Apart) », « Stone in Love », et « Faithfully ». A la fin de leur performance, le groupe remonte sur scène pour interpréter deux morceaux supplémentaires : « La Raz adel Sol » et « Lovin’, Touchin’, Squeezin’ ».

De la formation originelle, il ne reste plus que Neal Schon (Fondateur du groupe en 1973, chanteur et guitariste) et Ross Valory (Bassiste). Mais le groupe compte toujours sur la présence des musiciens qui le formèrent dès la fin des années 70 et début des années 80, au moment de leur apogée : Steve Smith (qui remplace Aynsley Dunbar à la batterie en 1978) et Jonathan Cain (qui arriva à la rescousse après le départ de second membre fondateur et clavier : Gregg Rolie en 1978). Et après bien des départs et des retour le groupe a trouvé en 2007, une nouvelle énergie avec le chanteur philippin Arnel Pineda.

Jamais avares de prestations scéniques où le groupe se retrouve en osmose avec son public, Journey n'a jamais cessé de remplir les salles. Jouant sur la nostalgie et sur des titres qui ont fait leur succès, le groupe parcourt le monde, s’installe sur les scènes les plus prestigieuses et offre à son public des shows toujours à la hauteur des attentes. Et même si un décalage peut se sentir entre les musiciens et leur chanteur, on peut toutefois reconnaître au groupe une évidente complicité entre tous. Et l’énergie de chacun se complétant pour donner à l’audience ce qu’elle est venue chercher. 

Ce concert enregistré à Tokyo durant leur tournée anniversaire démontre toute cette énergie et cette qualité, tant scénique que musicale, dont Journey sait faire preuve sur scène. Chaque morceau est ciselé, parfaitement orchestré et les solos endiablés de Neal Schon associés aux riffs entêtant des synthés de Jonathan Cain font toujours autant d'effets que les envolées vocales d’Arnel Pineda. Le groupe, très en forme, passe en revue, ces deux albums majeurs : « Escape » (1981) et « Frontier » (1983). Deux albums qui les fit rentrer dans le cercle très fermé des légendes du rock, au point que « Don’t Stop Believin’ » fut intégré dans le tracklisting d’une comédie musicale : « Rock of Ages ».

Pour les fans du groupe, comme pour les néophytes, un live de Journey est toujours un événement. Parce que le groupe a su, en deux albums, devenir incontournable avec des sonorités qui mêlaient les guitares saturées de Neal Schon, intronisé au Oklahoma Music Hall Of Fame et considéré comme faisant partie des meilleurs guitaristes au monde.


Définition
Couleurs
Compression
   
Format Vidéo HD 1080p
Format Cinéma 2.35:1
   
   

Bercée par un éclairage soigné, la lumière de ce concert est particulièrement bien mise en valeur par le support. Le grain est quasiment inexistant, et les textures sont particulièrement mises en valeur notamment lors des gros plans sur les instruments. L’ensemble brille d’une belle qualité pour mettre en valeur le spectacle.

Langues  
Format  
Bonus  
Commentaires  
Spatialisation  
Dynamique  
Effets surround  
   
   
   
   
 
Langues Type Format Sous Titres Film Sous Titres Bonus Sous Tit. Comment. Spatial. Dynamiq. Surround
Anglais DTS HD Master Audio 5.1 Non Non Non Bonne Bonne Bonne

La piste DTS-HD Master Audio se met totalement au service de la musique. Les marques de la batterie et les solos de basse ressortent avec beaucoup de précision pour mieux imprégner le vidéaste. Les harmonies vocales ainsi que les orchestrations rondes et précises du groupe profitent d’une répartition d’excellente qualité.

Supléments
Menus
Sérigraphie
Packaging
   
Durée Bonus 0 min
Boitier Amaray
   
   
   
  Livret
  Bande annonce
  Biographies
  Making of
  Documentaire
  Interviews
  Commentaire audio
  Scènes supplémentaires
  Fin alternative
  Galerie de photos
  Story board
  Multi-angle
  Liens internet
  Interface Rom
  Jeux intéractifs
  Filmographies
  Clips vidéo
  Bêtisier
  Bonus Cachés
  Court Metrage
  

Bonus 

Pas de bonus !