Donnez votre avis!
Images du film
Images des bonus

ZZ Top : That Little Ol' Band From Texas

Catégorie Musique
Genre Rock
Pays USA
Date de sortie 28/02/2020
Réalisateur Sam Dunn
Avec Billy Gibbons, Dusty Hill, Frank Beard, Billy bob Thornton, Winston Marshall
Format Blu-Ray
Boitier Amaray
Producteurs Ralph Chapman et Sam Dunn
Scénaristes Scot McFadyen
Compositeur ZZ Top

Critique de Emmanuel Galais
Editeur Eagle Vision
Edition Standard
Label  
Zone / Région 2
Durée Film 125 min
Support
   
   

Produit par Banger Films, ZZ TOP : « THAT LITTLE OL 'BAND FROM TEXAS » raconte comment trois adolescents bizarres et fans de blues : Billy Gibbons, Dusty Hill et Frank Beard, sont devenus l'un des plus grands groupes de la planète, tout en conservant un univers toujours fascinant, 50 ans après sa création. Le film retrace l'épopée de ZZ TOP depuis leurs débuts dans des petits bars texans, leur médiatisation sur MTV grâce à des clips novateurs et leur ascension fulgurante vers la gloire. Un groupe atypique dont nous connaissions l'image mais dont nous ignorions l'histoire. Le film est porté par des interviews sincères du groupe, des archives inédites, des animations, des témoignages de fans célèbres (dont Billy Bob Thornton et Joshua Homme) et un concert intime au légendaire Gruene Hall, tourné exclusivement pour ce documentaire.


Dire que le groupe « ZZ Top » fait figure, à la fois de légende et en même temps de cas à part dans le monde du rock et du blues est un euphémisme. D’abord parce que ces types là n’avaient rien pour devenir l’un des groupes culte du siècle dernier, mais en plus parce que « ZZ Top » n’a jamais battu des records de ventes dans le monde mais a su imposer une sonorité, un visuel et a su s’inspirer en permanence des courants musicaux qu’ils ont croisé. 


Musiciens exceptionnels, biberonnés au blues : Billy Gibbon, Dusty Hill et Franck Beard ont d’abord tournés chacun de leurs côtés, puis les astres s’alignant, Beard er Hill se sont d’abord connu dans la même salle où ils jouaient dans des groupes différents, jusqu’à ce que le hasard les fasse se retrouver au sein de la même formation. Plus tard dans une autre contrée Texane, Billy Gibbons se retrouvait seul après que son trio s’était dissous et croisa la route de Franck Beard décidé à quitté sa famille pour vivre sa propre vie avec femme et enfant.  Le Hasard, donc, est donc le maître mot de la naissance du groupe ZZ Top.


Un mot qui résonne comme un leitmotiv, tant leurs personnages, façonnés au fur et à mesure des époques, des rencontres (Jimmy Hendrix, The Rolling Stones, Muddy Waters) et des opportunités sont venus s’imposer dans le paysage musical. Mais l’apparence ne faisant pas tout, il y a le talent et avec des morceaux comme : « La Grange », « Gimme all your Lovin » et « Rough Boy », le groupe ZZ Top est devenu ce petit Groupe du Texas, qui donna le titre à ce documentaire réalisé par Sam Dunn à qui l’on doit notamment les très remarquables et remarqués : « Metal: A Headbanger's Journey » (Metal : Voyage au centre le bête) en 2006 et « Iron Maiden: Flight 666 » en 2008. 


Et pour son documentaire le réalisateur se’ concentre surtout sur ce début de carrière et particulièrement sur ce hasard qui semble avoir bien fait les choses, autant que les idées surprenantes de Bill Ham, le manager qui les pris en main et façonna leur image et les amena à devenir ce groupe de légende que tout le monde connait sans pour autant forcément connaitre leur musique. Le réalisateur nous montre la place importante de ce manager qui, pourtant, laissa les membres et particulièrement Billy Gibbons, libres de leurs créativité, l’anecdote sur le son du groupe est assez symbolique de cet esprit particulier de la même façon que celle concernant une soirée arrosée à Hawaï avec les Stones. Le documentaire nous montre à quel point ZZ Top est un état d’esprit avant d’être un groupe de Rock Blues. Et surtout on y découvre comment le groupe à su s’imposer et faire connaitre l’esprit Texan un peu partout dans le monde.


Pourtant, nous ne pouvons passer à côté d’une conclusion en forme de constat crépusculaire s’arrêtant à « Eliminator » l’album des barbus Texans le plus vendus dans le monde, mais faisant l’impasse sur les suivants, comme « Afterburner » qui le suivit. Le réalisateur semble ne pas vouloir parler d’une carrière moins prolifique musicalement mais tout aussi cohérente avec l’esprit du groupe de se laisser imprégner des différents courants musicaux, comme ce « XXX » très Electro qui laisse vrombir la basse de Dusty Hill. Un peu expéditive, la conclusion élude presque le fait que le groupe continue ses tournées mondiales et continue de faire déplacer les foules sans plus de promotion que nécessaire, juste leur nom.


En conclusion « ZZ Top : That Little Ol’ Band from Texas » est un documentaire qui permet de mieux cerner l’esprit de ce groupe cette sorte d’ambiguïté liée à la culture Texane qu’ils ont toujours revendiqué. Toutefois, la conclusion sonne comme crépusculaire et fait l’impasse sur le reste de la carrière post « Eliminator ».




Définition
Couleurs
Compression
   
Format Vidéo HD 1080p
Format Cinéma 2.35:1
   
   

Mélange d’images d’archives et de séquences tournées dernièrement, le film peut paraître inégale dans la qualité de son image. Il n’en n’est rien sachant qu’il utilise des extraits de concerts ou d’émission Tv à la qualité, un peu inégale. Du coup, le documentaire offre tout de même une plongée dans l’univers de ce groupe légendaire, avec tout de même l’occasion de les voir autrement qu’avec ces grandes barbes. Sachant que longtemps le groupe a tourné sans barbe, j’usqu’à une séparation de deux ans,fin des années 70, début 80, où ils revinrent avec ce look qui ne les quittera plus. A noter tout de même, que le seul non barbu du groupe s’appelle « Beard » (Barbe en Anglais), si ce n’est pas un signe ça !

Langues  
Format  
Bonus  
Commentaires  
Spatialisation  
Dynamique  
Effets surround  
   
   
   
   
 
Langues Type Format Sous Titres Film Sous Titres Bonus Sous Tit. Comment. Spatial. Dynamiq. Surround
Anglais DTS HD Master Audio 5.1 Oui Oui Non Bonne Bonne Bonne
Français Sous-Titrage Oui Oui Non      

La musique de ZZ Top, avec ce son si reconnaissable de la guitare de Billy Gibbons, rocailleuse et grave, et la basse très présente de Dusty Hill ressort avec une grande clarté et se laisse répartir dans l’ensemble des canaux de l’utilisation pour pouvoir mieux en profiter et ainsi un peu plus pénétrer l’esprit de ce groupe majeur qui fit de ses origines une fierté, sans pour autant se détourner de ses influences majeures que furent les grands noms du blues comme B.B. King ou Muddy Waters, entre autre..

Supléments
Menus
Sérigraphie
Packaging
   
Durée Bonus 45 min
Boitier Amaray
   
   
   
  Livret
  Bande annonce
  Biographies
  Making of
  Documentaire
  Interviews
  Commentaire audio
  Scènes supplémentaires
  Fin alternative
  Galerie de photos
  Story board
  Multi-angle
  Liens internet
  Interface Rom
  Jeux intéractifs
  Filmographies
  Clips vidéo
  Bêtisier
  Bonus Cachés
  Court Metrage
  

Bonus 

La session Live au Gruene Hall et les archive de Bill Ham que l’on voit dans le film sont proposé en bonus.