Jeux de pouvoir

State of play
Sortie: 24/06/2009
Pays: USA
Genre: Thriller
Durée: 2h05 Min
 
Réalisateur(s)
Kevin McDonald
Acteurs
Helen Mirren
Ben Affleck
Russell Crowe
Robin Wright Penn
Rachel McAdams
Jeff Daniels
Jason Bateman

Jeux de pouvoir

par: Sebastien Keromen

Vous voulez du film précis et documenté ? Vous voulez de l’enquête journalistique ? Vous voulez Russell Crowe avec une coiffure impossible ? Eh bien vous allez être comblé, car voici Jeux de pouvoir.

Jeux de pouvoir
Titre original : State of play
USA, 2009
Réalisateur
 : Kevin McDonald
Acteurs : Russell Crowe, Ben Affleck, Rachel McAdams, Helen Mirren, Jason Bateman, Robin Wright Penn, Jeff Daniels
Durée : 2h05

L’histoire
Une membre de l’équipe du sénateur Collins est retrouvée morte. Deux journalistes enquêtent. Est-ce un accident, un meurtre ? A qui profite le crime ? Et qu’est-ce qui fera le plus grand tirage ?




La critique

Encore. Encore des machinations, encore des jeux de pouvoirs (tiens, c’est le titre), encore des rebondissements, encore des enquêtes, encore la rivalité entre journalistes et flics, encore des indics, encore des indices. Si chaque « encore » a élargi votre sourire en anticipation de ce film, tant mieux pour vous, car Jeux de pouvoir est l’archétype de ce genre de film, option non adapté d’une histoire réelle. Le tout est bien découpé, bien interprété, pas trop mal rythmé, plutôt prenant. Mince, j’ai l’impression que vous ressentez le manque d’enthousiasme de la phrase précédente. Eh bien oui, Jeux de pouvoir est un film pas mal mais pas top, qu’on oublie rapidement après l’avoir vu. Et n’espérez pas d’action, vous n’aurez droit qu’à des tunnels et des tunnels de dialogues, plutôt complexes, vous avez intérêt à bien suivre (surtout si comme moi vous avez eu l’idée pas géniale d’aller le voir en Angleterre sans sous-titres) pour ne pas décrocher et ne plus rien comprendre.




Un petit paragraphe pour conclure. Quoique, je viens de le faire au-dessus. Alors je me répète : le film n’est pas mauvais, mais on peine à lui trouver des qualités qui le distingue des autres. Sans doute un sens du détail et peut-être même de l’exactitude (que je ne peux pas vérifier, ne naviguant pas dans ces sphères). Sans doute aussi un beau casting, même si on se demande ce que le coiffeur de Russell Crowe a bien pu fumer. Non, pas de défaut majeur, on ne s’ennuie pas, on a droit à quelques rebondissements. Mais, sans surprise, quand le film se termine, on sort de la salle, on rentre chez soi, on écrit la critique, et on se demande bien déjà de quoi ça parlait, et ce que je fais là. Mais vous êtes qui, déjà, vous ?

A voir : pourquoi pas, mais pourquoi
Le score presque objectif : 6,5/10
Mon conseil perso (de -3 à +3) : +/- 0, je ne m’en souviens déjà plus, alors de là à le conseiller…

Sébastien Keromen