Shutter Island

Shutter Island
Sortie: 24/02/2010
Pays: USA
Genre: Thriller
Durée: 2h15 Min
 
Réalisateur(s)
Martin Scorsese
Acteurs
Max Von Sydow
Mark Ruffalo
Elias Koteas
Leonardo DiCaprio
Ben Kingsley
Patricia Clarkson
Michelle Williams
Jackie Earle Haley
Emily Mortimer

Shutter Island

par: Sebastien Keromen

Martin Scorsese a beau faire environ un film par an, à chaque sortie c’est l’événement. De par l’éclectisme, l’ampleur et le talent du bonhomme. Êtes-vous prêt à embarquer pour Shutter Island, pour un voyage torturé et psychologique, par temps de tempête ?

Shutter Island
Titre original : Shutter Island
USA, 2010
Réalisateur
 : Martin Scorsese
Acteurs : Leonardo Di Caprio, Mark Ruffalo, Ben Kingsley, Michelle Williams, Emily Mortimer, Jackie Earle Haley, Max Von Sydow, Patricia Clarkson, Elias Koteas
Adapté du roman de Dennis Lehane
Durée : 2h15

L’histoire
1954. Le marshal Teddy Daniels se rend à Shutter Island pour enquêter sur une disparition. Mais n’a-t-il pas un autre but ? Mais n’est-il pas le seul à avoir un autre but ?




La critique

Martin Scorsese aime la diversité. Il s’attaque cette fois au thriller psychologique, option asile et schizophrénie, ambiance années 50. La première chose à savoir avant d’aller voir le film, c’est de ne pas trop en savoir. Car tout le film repose, outre le savoir-faire de Marty, sur le scénario, qui pose bien des énigmes et résoudra la plupart de façon assez inattendue. Le spectateur qui essaie de deviner la suite oscillera continuellement entre plusieurs possibilités et plusieurs genres, pour choisir l’une et se dire 10 minutes après que finalement c’était peut-être l’autre. De ce côté-là, c’est du beau boulot. Tout est également nickel au niveau réalisation et acteurs, y a qu’à voir qui est aux commandes pour se dire qu’il n’y a pas de souci à avoir de ce côté-là. Seule tache côté réalisation : la musique, qui en plus d’alterner le moyen et le mauvais, se laisse complètement aller par moment dans des morceaux tonitruants qui n’auraient pu être justifiés que par l’entrée en scène de dinosaures, et encore.




Shutter Island est un film carré, du beau boulot. Un scénario travaillé, une réalisation soignée, une interprétation convaincante. C’est aussi une ambiance toujours sombre, qui varie du sordide au désespéré en passant par la tristesse. Si vous étiez déjà pas trop joyeux avant d’y aller, vous devriez enchaîner sur Valentine’s day pour éviter de vous suicider. Personnages tourmentés, camp d’extermination, enfants noyés, franchement rien qui puisse ne serait-ce qu’évoquer un frémissement des zygomatiques. C’est le ton du film, et il l’assume, mais c’est à voir quand vous pouvez digérer une telle atmosphère.




Et puis voilà. Shutter Island est un film appliqué, réussi, bien foutu, mais qui reste limité par son histoire, qui n’en est qu’une illustration, très réussie, mais sans vraie valeur ajoutée. On profite du film, des acteurs, du décor, on essaie de comprendre, on essaie de comprendre pourquoi on n’avait pas deviné ce qui vient de se passer, et puis on sort de la salle, et on passe à autre chose. Comme si le film n’avait voulu être qu’un divertissement, sans être totalement divertissant…

A voir : pour une ambiance glauque et incertaine
Le score presque objectif : 7/10
Mon conseil perso (de -3 à +3) : +2, un bon film, mais sans enthousiasme

Sébastien Keromen