Yossi
Yossi


Sortie: 02/01/2013
Pays: Israël
Genre: Drame
Durée: 85 Min
 
Réalisateur(s)
Eytan Fox
Acteurs
Ohad Knoller
Lior Ashkenazi
Orly Silbersatz Banai
Oz Zehavi
Critique de Bruno Orru

Critique de Pierre-Antoine Jolivet

Yossi
, le lent retour à la vie d’un homme.
Yossi a eu une vie. Il y a 10 ans, officier de l’armée amoureux fou d’un de ses soldats. Un amant qu’il a vu mourir et tenu dans ses bras, sur le champ de bataille.

Depuis, Yossi a un compte à régler. Avec lui-même. Il se fuit, se réfugie dans son métier de cardiologue, soigne les cœurs sans s’occuper du sien. Dans sa vie privée, Yossi se refuse à toute aventure sérieuse, quitte à se faire humilier dans des aventures avortées, ad nauseam.

Un jour pourtant, Yossi se met en route vers le Sinaï, un chemin de rédemption autant qu’un parcours de vérité avec lui-même. Il l’entame en avouant aux parents de son amant mort le secret de la liaison qu’il avait avec leur fils. Stoppé dans son trajet par son attirance pour un jeune militaire en permission, il s’arrêtera à Eilat. Et rattrapera le temps perdu ?

Eytan Fox est un grand cinéaste qui s’accomplit de film en film (tu marcheras sur l’eau, the Bubble), sans renier ses thèmes de prédilection (l’armée, l’homosexualité). Et Yossi témoigne encore de son talent à faire surgir une intimité à partir de rien, d’un personnage fermé sur lui-même et sa souffrance. Ohad Knoller, qui était déjà Yossi en 2002, nous livre encore plus de cet homme fragile par son jeu tout en retenue. Oz Zehavi apporte à Tom, l’amant, une lumière et une liberté qui contrastent avec ce héros déchiré.

Ce qui nous manque ici, et à quoi Eytan Fox nous avait habitués, c’est l’urgence de filmer, cette urgence de raconter Israël et son peuple, cette même urgence qui donnait à the Bubble et à tu marcheras sur l’eau l’élan de se dépasser, de sortir des petites histoires pour entrer dans la grande.

Reste une touchante romance, à laquelle la bande originale de Keren Ann donne une intimité particulière, et l’envie de poursuivre l’aventure avec Yossi… rendez-vous dans dix ans ?

A voir : pour la qualité du jeu et la plongée dans un des films les plus intimes de Fox