Hitchcock
Hitchcock


Sortie: 06/02/2013
Pays: USA
Genre: Biopic
Durée: 1h40 Min
 
Réalisateur(s)
Sacha Gervasi
Acteurs
Helen Mirren
Scarlett Johansson
Anthony Hopkins
Toni Collette
Michael Wincott
Danny Huston
Kurtwood Smith
Critique de Sebastien Keromen
Il n’y a jamais eu, à ma connaissance, de biopic sur Alfred Hitchcock. Ce film est donc un événement, et avec Anthony Hopkins dans le rôle titre, on pouvait être optimiste. Mais tous les biopics ne se ressemblent-ils pas finalement tous par leur fadeur ?

Hitchcock
Titre original : Hitchcock
USA, 2012

Réalisateur
 : Sacha Gervasi
Acteurs : Anthony Hopkins, Helen Mirren, Scarlett Johansson, Danny Huston, Toni Collette, Michael Wincott, Jessica Biel, Kurtwood Smith
Musique de : Danny Elfman
Adapté
du roman de Stephen Rebello
Durée : 1h40

L’histoire
Alfred Hitchcock vient d’avoir 60 ans. Pour montrer à la presse qu’il est encore plein de potentiel, il choisit comme film suivant un film d’horreur dont personne ne veut : Psychose. Mais le tournage ne sera pas une partie de plaisir


La critique

Pam padam padapam padam…
Bonsouaaaarr Mesdames et Messieurs
Moi, Alfred Hitchcock, je suis venu vous paarler du film
qui raaconte comment j’ai tourné le film Psychose. Comme on peut s’y attendre des biopics hollywoodiens, le film est assez banaal, et ne vaut que par les performances de ses acteurs. En premier lieu, Anthony Hopkins qui joue mon rôle avec panaache. Grââce à un maquillaage plutôt réussi, il me ressemble assez bien, tout en ressemblant aussi à Anthony Hopkins, et parfouaa aussi à Pierre Tcherniaa, mais ce n’est pas très graave. Il a également réussi à prendre mon ton de vouaax traînant et caustique inimitaable, et je dois reconnaître que je me reconnais pas maal dans le personnage qu’il interprète. Les autres acteurs sont également convaincants, du beau traavail. Le film se concentre sur le tournaage de Psychose, ce qui lui permet de prendre son temps et de servir des anecdotes croustillantes et corrosives survenues sur le plaateau, ainsi que ce que le film représentait pour mouaa.


Mais le film ne se contente paas de raconter le tournaage, il se penche aussi sur mes doutes et tourments concernant les femmes et particulièrement ma femme Alva. Par moment, le film va même s’éloigner totaalement du tournaage pour raconter cette paartie de ma vie, d’une façon malheureusement assez plaate et peu intéressante, alors que la partie tournaage était bien plus plaisante. Si le film commence d’ailleurs de façon séduisante en me faisant présenter l’histoire comme un « Alfred Hitchcok présente », tout comme laa présente critique, et si le début est plutôt enthousiaasmant, l’histouaare tourne ensuite un peu à vide, se répète, et se perd dans des lourdeurs dispensaables. Et puis certaines idées de mise en scène, comme de me faire converser avec une vision, ne sont paas très bien trouvées. On en retiendraa tout de même une musique réussie et dans le ton, de Danny Elfman, et une bonne dose d’humour pince sans-rire. Car n’oublions paas que je suis souvent à mourir de rire. À mourir. Au finaal, je ne suis pas trop mécontent de ce film sur maa vie, je m’y retrouve de façon plutôt fidèle, même si le tout manque parfois d’intérêt et de se recentrer sur l’histoire du tournaage, qui fut pourtant un événement passionnant.
Bonsouaaaarr…

A voir : pour un biopic pas mal foutu et des bons acteurs
Le score presque objectif : 7/10. J’hésitais entre 6,5 et 7, mais je suis de bonne humeur d’avoir trouvé une façon originale d’écrire ma critique, alors c’est 7
Mon conseil perso (de -3 à +3) : +1, sympathique mais sans surprise et avec des longueurs

Sébastien Keromen