Qu’est-ce qu’on a fait au Bon Dieu ?

Sortie: 16/04/2014
Pays: France
Genre: Comédie
Durée: 1h35 Min
 
Réalisateur(s)
Philippe de Chauveron
Acteurs
Christian Clavier
Chantal Lauby
Elie Semoun
Frédérique Bel
Ary Abittan
Critique de Sebastien Keromen
Et si on essayait de faire une comédie française drôle et actuelle ? En voilà un défi incongru, au vue de la production française qu’on voit sur nos écrans. Mais Philippe de Chauveron a tenu le cap, pour nous livrer une bonne comédie française. Oui, ça faisait longtemps qu’on n’avait pas écrit ces mots-là ensemble.

Qu’est-ce qu’on a fait au Bon Dieu ?
France, 2014
Réalisateur
 : Philippe de Chauveron
Acteurs : Christian Clavier, Chantal Lauby, Ary Abittan, Frédérique Bel, Élie Semoun
Durée : 1h35

L’histoire
La famille Verneuil, bourgeoise, catholique, provinciale, a quatre filles à marier. Quand la première a épousé un chinois, la seconde un arabe, et la troisième un juif, les fiançailles de la quatrième avec un noir ne risquent-elles pas d’être le mariage de trop pour les parents ?



La critique

Les bonnes comédies françaises sont rares. À tel point qu’en ce moment, même les bandes annonces de comédie françaises ne font pas rire. C’est dire ma surprise et mon intérêt (et pas seulement le mien si j’en juge par la salle pleine) pour la bande annonce de ce film, qui m’a rappelé qu’une bande annonce pouvait donner envie d’aller voir une comédie française. Et en plus, on n’est pas déçu ici, il y a plus dans le film que juste les gags de la bande annonce. Rien que cela constitue un événement. Pourtant, au début, le film inquiète un peu. On rit pas mal, mais ça devient très vite très répétitif, l’histoire n’avance pas, les personnages non plus. Restent encore les dialogues bien écrits qui se moquent des clichés raciaux et religieux de façon très piquante et drôle, plutôt politically incorrect mais ne franchissant pas la limite du bon goût, toujours ça de pris, mais on a l’impression que le film ne va nulle part, et que les blagues vont tourner en boucle jusqu’à la fin.
Et il faut attendre à peu près la moitié du film pour que tout cela évolue enfin. Sans perdre tout ce qui nous faisait rire, l’histoire se décide enfin à avancer, on s’aperçoit que les personnages sont très bien écrits, chacun ayant  une vraie personnalité en plus des clichés communautaires qui sont là pour faire rire, et tous les personnages vont évoluer de façon très bien vue, très crédible, loin des changements de personnalité parachutés qu’on voit dans certains films. En plus du travail d’écriture, tout est aussi à mettre au crédit des comédiens, tous parfaits et crédibles dans leurs rôles, avec une mention spéciale à la paire de patriarches, Christian Clavier d’un côté (mince, si on m’avait dit qu’un jour j’écrirais du bien sur Christian Clavier…) et Pascal N'Zonzi de l’autre, chacun bouffant l’écran à son tour et se réservant les meilleures répliques.



Au final, s’il patine un peu sur le début, le film se révèle être une comédie très agréable, très bien écrite, parfois touchante, et surtout tout le temps drôle, sans baisse de régime. Ce qui n’en fait tout de même pas la comédie inoubliable des années 2010, mais en tout cas une sortie familiale ou entre amis hautement recommandable, bien dans son époque, et qui fait toujours du bien.

À voir : pour rire, mais pas que
Le score presque objectif : 7,5/10
Mon conseil perso (de -3 à +3) : +3, une bonne comédie française, j’ose même pas rechercher c’était quand la précédente

Sébastien Keromen