Lazarus Effect

Lazarus Effect
Sortie: 13/03/2015
Pays: Etats-Unis
Genre: Horreur
Durée: 1h23 Min
 
Réalisateur(s)
David gelb
Acteurs
Olivia Wilde
Evan Peters
Mark Duplass
Donald Glover

Lazarus Effect

Verdict: Moyen

par: Arnaud Weil-Lancry

Cette critique va être un calvaire…

L’histoire
Des chercheurs découvrent comment ramener des morts à la vie…

La critique

Donc, comme je le disais plus haut, cette critique va être un calvaire. Pour moi, un calvaire à écrire, pour vous un calvaire à lire. Mais au moins, si vous lisez cette critique, vous n’aurez pas ce calvaire à vivre, perdant ainsi, comme moi, 2 heures de votre vie. Car Lazarus Effect, c’est un peu cela, une absolue perte de temps, mais que voulez-vous, j’avais 2 heures à tuer, mais finalement, c’est Lazarus Effect qui est mortel. Mortellement ennuyeux, mortellement inutile, mortellement repompé. Ce petit film fantastique, c’est d’abord un très léger hommage (plagiat) à certains classiques, pour ne parler que de Re-Animator et L’Experience Interdite. Vous prenez les deux, vous les mélangez, vous secouez bien, vous ouvrez, vous enlevez tout ce qui est bien et il reste Lazarus Effect. Je vous épargne la trame, aussi fine qu’un cheveu, qui part de pas grand-chose, pour n’aller nulle part, dans un semblant de scénario dans lequel des humains plutôt stupides vont ressusciter d’autres humains qui vont devenir méchants. Les enjeux sont ridicules, la mise en scène à peine potable, les acteurs font ce qu’ils peuvent, malgré la belle frimousse de Olivia Wilde et la présence de Evan Peters (American Horror Story). Les séquences chocs traditionnelles sont complètement absentes et la séquence finale avec une Olivia Wilde qui se prend pour Famke Janssen dans X-Men 3 n’arrange rien de rien, même si l’effort est louable. Même le jargon scientifique habituel est absent, ce qui achève de donner le sentiment que même le simple respect du geek de base a été oublié. Non, il n’y a clairement rien à voir dans ce Lazarus Effect si ce n’est l’ennui. Si vraiment vous avez un peu envie de sortir des sentiers battus et voir un film de genre en ce moment, préférez lui le très sympathique The Voices, qui, s’il n’est pas une réussite totale, a au moins le mérite de respecter le spectateur.

Verdict : 4/10
Du vu et revu, en nettement moins bien. Forcément, ce n’est pas bien du tout….