Mad Max : Fury road

Mad Max: Fury road
Sortie: 14/05/2015
Pays: USA
Genre: Science Fiction
Durée: 2h00 Min
 
Réalisateur(s)
George Miller
Acteurs
Charlize Theron
Nicholas Hoult
Tom Hardy

Mad Max : Fury road

Verdict: Très Bon

par: Sebastien Keromen

Mad Max défonce des voitures. Mad Max défonce des camions. Mad Max a aussi défoncé la critique, qui n’a épargné aucun superlatif pour louer le film. Alors, Mad Max, ça défonce vraiment ?

Mad Max : Fury road
Titre original : Mad Max: Fury road
USA, 2015
Réalisateur
 : George Miller
Acteurs : Tom Hardy, Charlize Theron, Nicholas Hoult
Durée : 2h

L’histoire
Le futur. La bataille pour l’eau et l’essence, sans pitié. Max se retrouve à aider l’Imperator Furiosa qui fuit la citadelle, poursuivie par son tyran et toute une flotte de voitures de guerre



La critique

Le nouveau Mad Max est un film schizophrène. Une espèce de Docteur Jekyll et Mr. Hyde du cinéma. Alors je fais également faire une critique en deux personnalités. Pour la note, par contre, il me reste jusqu’à la fin de la critique pour me décider comment recoller les deux faces.



Côté pile, Mad Max est un film dont la réalisation est un chef d’œuvre. Rien de moins. Vous pouvez l’inscrire pour les meilleurs réalisateur, costume, photo, effets spéciaux, effets sonores, montage, décors, maquillage, je vois pas pourquoi il n’aurait pas tout ça. Le film possède une personnalité incroyable, avec des images, décors et paysages absolument scotchants, débordant de détails incroyables (parfois même trop), avec des couleurs retouchées qui lui donne un aspect inimitable. Que ça soit les grands plans larges dans le désert, ou les intérieurs post-apocalyptiques, l’aspects des personnages et leurs costumes, tout est hallucinant d’originalité, de cohérence, de parti-pris, de qualité. Je ne dis pas que je cautionne tout (le camion avec le guitariste, non, vraiment, c’est trop), mais le film nous hurle tout le long qu’il n’est pas comme les autres. On peut aussi parler de la 3D, extrêmement réussie (c’est pas souvent, mais voilà un film qu’il vaut vraiment mieux voir en 3D, sauf si la 3D vous donne habituellement la gerbe parce que là il y a beaucoup de vues subjectives qui bougent beaucoup). Le design général du film est également une réussite, avec des véhicules assemblés à partir de tout type de véhicule et de n’importe quoi, mais qui apporte une unité visuelle au film. On est complètement happé dans ce monde détruit.
Et puis, n’oublions pas les scènes d’action. Parce qu’elles sont nombreuses et longues, et surtout très réussies. Même si parfois la lisibilité laisse un peu à désirer, dans l’ensemble les poursuites sont très impressionnantes, brutes et violentes, ça explose de partout, il se passe toujours quelque chose, avec parfois des idées très originales (comme l’attaque des perchistes). On regrette parfois quelques incohérences (que le camion des héros fonce à fond ou soit ralenti par un problème de moteur – en général des explosions causées par les poursuivants – les méchants restent toujours à la même distance du camion, sans le perdre ni s’en rapprocher), mais dans l’ensemble on est complètement pris dans ces grandes poursuites et fusillades, on en prend plein les yeux. Plein les oreilles aussi, c’est tout de même très bruyant, la musique n’est pas du meilleur goût, mais ça va avec le ton et l’ambiance du film. Cependant il est temps de regarder le revers de la médaille…



Côté face, Mad Max est un échec sans appel au niveau de l’écriture. Comment peut-on faire un film qui raconte aussi peu de choses ? Comment peut-on écrire des personnages aussi vides ? Côté histoire, ça se résume à « Des poursuivants 1 poursuivent les héros, puis des poursuivants 2 poursuivent les héros, puis des poursuivants 3 poursuivent les héros, puis les poursuivants 2 retrouvent les héros et les poursuivent, et quand les héros ont semé tout le monde, ils font demi-tour et se font poursuivre à nouveau par tout le monde ». Sérieux, il n’y a presque que ça comme histoire. Par contre, l’univers est, lui, extrêmement bien écrit, avec des traditions, rôles dans la société, croyances mystiques, règles sociales… Mais ça reste la toile de fond pour une non-histoire de poursuite. Les personnages s’en ressentent, car les héros sont parfaitement fades, non aidés par une interprétation monodimensionnelle, et les méchants sont absolument outrés et passent leur temps à brailler et crier (d’ailleurs, sérieux, Max doit bien être le moins fou de tous les personnages à l’écran, c’est de la pub mensongère). On ajoute un trauma pour Max, qui n’apporte absolument rien au film à part des clichés, et ne tourmente Max que lorsqu’il n’avait rien d’autre à faire, c’est-à-dire pas au moment où ça pourrait changer quelque chose.
Les dialogues ne ressemblent à rien, en étant soit très plats pour les héros, soit complètement abscons pour les méchants. Le seul personnage qu’on peut un peu retenir est celui de Nicolas Hoult, qui incarne avec sensibilité et finesse (ce qui est un exploit ici) un jeune guerrier qui cherche sa voie. Ce qui fait peu comme personnages auxquels s’attacher. De ce fait, et comme le film a du mal à déployer des enjeux qui nous tiennent en haleine (le seul enjeu est « vont-ils survivre ? », et comme on se fout un peu d’eux, on se fout aussi de la réponse), et on arrive à s’ennuyer malgré les séquences d’action. Le film m’a semblé presque trois heures alors qu’il n’en dure que deux, mais poursuite sans enjeu après poursuite sans enjeu, même bien faites, on sature.



Au final, je ne sais pas quoi penser de ce film. Je suis sûr que c’est du gâchis, car avec un scénario meilleur, on aurait tenu une bombe. Mais en l’état, le film est marquant par son univers et sa réalisation, mais également sans substance et parfois ennuyeux du fait d’un scénario anémique, et d’une hystérie permanente qui n’arrive pas à masquer le vide. Je dirais bien que c’est à chacun de se faire son idée, d’autant que les avis généraux semblent montrer que beaucoup n’ont pas été rebutés par la maigreur du scénario. Je dirais que c’est tout de même un film à avoir vu… même si c’est pour regretter qu’il soit raté. Mais pas évident de trouver un avis unique sur ce film décidément schizophrène.

À voir : pour les visuels, l’action, et en 3D
Le score presque objectif : alors, euh, comment dire… On va faire un 7/10 de compromis qui ne reflète que la moyenne des deux aspects
Mon conseil perso (de -3 à +3) : +2, quand même à voir, et comme en plus plein de personnes aiment, peut-être vous

Sébastien Keromen