Les Vétos

Les Vétos
Sortie: 01/01/2020
Pays: France
Genre: Drame
Durée: 1h32 Min
 
Réalisateur(s)
Julie Manoukian
Acteurs
Clovis Cornillac
Noemie Schmidt
Critique de Arnaud Weil-Lancry

Les Vétos, le nouveau film dramatique bien de chez nous…

L’histoire
Par un étrange coup du sort fomenté par son oncle, Alexandra se voit contrainte de revenir vivre dans sa région natale, région qu’elle a toujours fuit.

La critique

Un beau village français…
Les Vétos part d’un postulat plutôt sympathique : celui de nous faire découvrir et partager la désertification de la campagne française. Rien d’étonnant ou plutôt rien de très nouveau dans ce postulat sans surprise, c’est-à-dire que les Français fuient les campagnes vers les villes. Dans le cas présent, on est confronté à la difficulté de Nico de recruter de nouveaux vétérinaires pour le suppléer et pour remplacer Michel, qui part très bien tôt à la retraite. C’est alors qu’arrive Alexandra, brillante vétérinaire des villes qui a toujours fuit sa campagne et qui se retrouve à porter une responsabilité qu’elle n’a jamais souhaité.

Cousu et recousu de fil blanc…

On ne se doute pas à quel point les campagnes françaises sont menacées de désertification et les Vétos nous en donnent la preuve flagrante. Après cet évident postulat, qu’avons-nous ? Un film qui accumule les clichés et les poncifs du début à la fin sur fond de très mauvaises interprétations. Le tout est convenu et évident, sans aucune surprise et cousu de fil blanc. On accumule les leviers de niveau moyen avec des acteurs qui sont passés faire le minimum syndical. Non, en fait, on actionne tous les leviers possibles et imaginables sans que rien ne nous soit épargné. Pas même des interprétations plus convenues les unes que les autres où le mauvais toise le ridicule. Noémie Schmidt, la jolie vétérinaire et Clovis Cornillac ne parviennent à rien sauver de ce désastre relatif. Même les animaux semblent avoir déserté cette petite entreprise à la limite du désastre, certes gentillette, mais pas beaucoup plus. La durée, faiblarde, n’aide en rien de ce qui aurait pu donner un peu d’ampleur dramatique. Dommage.

Verdict : 5,5/10
Un petit drame français pas désagréable mais bien trop convenu. On regarde et on oublie.