Donnez votre avis!
Images du film
Images des bonus

Hellboy II Les légions d'or maudites

Catégorie Cinéma
Titre Original Hellboy II: The golden army
Genre Action
Pays USA
Date de sortie 29/04/2009
Réalisateur Guillermo Del Toro
Avec Ron Perlman, Selma Blair, Doug Jones
Format Blu-Ray
Boitier Amaray
Producteurs Lawrence Gordon, Lloyd Levin, Mike Richardson
Scénaristes Mike Mignola, Guillermo Del Toro
Compositeur Danny Elfman

Critique de Maxime Claudel
Editeur Universal
Edition Standard
Label  
Zone / Région 2
Durée Film 119 min
Support
   
   

Synopsis
Après qu'une ancienne trêve établie entre le genre humain et le royaume invisible des créatures fantastiques ait été rompue, l'Enfer sur Terre est prêt à émerger. Un chef impitoyable qui règne sur le royaume d'en-dessous, renie ses origines et réveille une menace sans précédent : une armée de créatures que personne ne peut arrêter. Maintenant, il est temps pour le super héros le plus indestructible et le plus cornu de la planète de combattre un dictateur sans pitié et ses légions. Il peut être rouge, il peut avoir des cornes, il peut être mal compris, mais si vous voulez que le travail soit bien fait, appelez Hellboy.
Avec ses partenaires du Bureau de Recherche et de Défense Paranormal (B.P.R.D.), sa petite amie pyrokinésique Liz, l'aquatique et empathique Abe Sapien et le mystique protoplasmique Johann, le B.P.R.D voyagera entre notre monde et celui où voguent les créatures que ne peuvent pas voir les humains, où les créatures du monde fantastique sont devenues réelles. Hellboy, créature appartenant aux deux mondes qui n'est accepté dans aucun, devra choisir entre la vie qu'il connaît et une destinée incertaine qui l'attend.

Critique artistique
Hellboy premier du nom, sorti en 2004, avait fait sensation par la grande maîtrise dont avait fait part son réalisateur Guillermo Del Toro. Se sentant très proche de cet atypique héros, il décide donc de mettre en chantier sa suite directe à savoir Hellboy et les Légions d’or Maudites.  Surfant sur les ingrédients qui a fait le succès underground du précédent opus, Hellboy 2 est , à ce jour, l'une des meilleures adaptions de super héros, rien des moindres. Le premier argument de choc se nomme Ron Perlman, ou comment cet acteur à l’apparence un peu « grande gueule » a su complètement mystifier son personnage. Lourdaud car traînant sa condition comme un fardeau, le personnage d’Hellboy est terriblement profond et attachant. C’est un sentiment d’empathie et de condescendance que le spectateur éprouvera à la vue de ce diable pas comme les autres. Car Hellboy se veut une parabole sur la différence et la tolérance et il n’y a pas à dire Del Toro sait nous faire aimer les monstres…

Le labyrinthe de Del Toro
Bien entendu, film d’action oblige, Hellboy nous distille un spectacle de très grand aloi. Hellboy et sa fine équipe sont des durs à cuire et le prouvent par des scènes de bravoure à toutes épreuves. Le métrage est également une galerie de monstres plus bizarroïdes les uns que les autres, Del Toro s’est lâché et ce pour notre plus grand bonheur. Afin de mettre en exergue les aventures du  Bureau de Recherche et de Défense Paranormal, Del Toro a puisé dans ses meilleures expériences pour arborer une mise en scène exemplaire. Les chorégraphies sont tout bonnement hallucinantes et relègue celles déjà très maîtrisées de Blade II au rang de spectacle de marionnettes. Mais Del Toro ne s’arrête pas là et explore toutes les facettes de son héros fétiche en le confrontant à l’amour par exemple, en un sens à l’humanité…

Conclusion
Hellboy 2 c’est une œuvre terriblement intime et humaniste. Bien qu’un peu plus grand spectacle que son prédécesseur, son humour potache qui fait mouche et la très grande maîtrise artistique de son réalisateur font de cette suite une pièce majeure dans l’univers des super héros. A ranger non loin d’un certain The Dark Knight…



Définition
Couleurs
Compression
   
Format Vidéo 16/9 anamorphique couleur
Format Cinéma 1.85:1
   
   

Le premier Hellboy, l’un des premiers Blu Ray édité par Sony, avait fait le bonheur des amateurs de belles images et avait démontré le potentiel du remplaçant du DVD. Universal a repris le flambeau pour offrir un écrin de toute beauté au diable rouge. Habitué à nous offrir des images de toute beauté, l’encodage de Hellboy 2 est très solide nous offrant un piqué de choix, quoique un peu doux comparé aux ténors du genre. La colorimétrie nous fait profiter des nombreuses teintes que nous offrent les nombreux costumes et décors du film. Le rouge du démon n’a jamais été aussi flamboyant. Il y a donc un sentiment de propreté qui se dégage du visionnage de ce blu-ray.


Langues  
Format  
Bonus  
Commentaires  
Spatialisation  
Dynamique  
Effets surround  
   
   
   
   
 
Langues Type Format Sous Titres Film Sous Titres Bonus Sous Tit. Comment. Spatial. Dynamiq. Surround
Anglais DTS HD High Resolution 7.1 Oui Non Non Bonne Bonne Bonne
Allemand DTS 5.1 Oui Non Non Bonne Bonne Bonne
Espagnol DTS 5.1 Oui Non Non Bonne Bonne Bonne
Français DTS 5.1 Oui Oui Oui Bonne Bonne Bonne
Italien DTS 5.1 Non Non Non Bonne Bonne Bonne
Japonais DTS 5.1 Oui Non Non Bonne Bonne Bonne
Danois Sous-Titrage Oui Non Non      
Finnois Sous-Titrage Oui Non Non      
Hollandais Sous-Titrage Oui Non Non      
Néérlandais Sous-Titrage Oui Non Non      
Norvégien Sous-Titrage Oui Non Non      
Portugais Sous-Titrage Oui Non Non      
Suédois Sous-Titrage Oui Non Non      

Tout bonnement explosive, film à grand spectacle oblige, la bande sonore nous fait profiter d’une dynamique de premier choix. Les effets surround répondent présents pour nous envelopper dans l’ambiance belliqueuse du film. La spatialisation répond présente en ce qui concerne l’intelligibilité des voix. Accouplée à la partie visuelle, c’est donc de la vie qu’insuffle la partie technique à ce blu-ray.


Supléments
Menus
Sérigraphie
Packaging
   
Durée Bonus 0 min
Boitier Amaray
   
   
   
  Livret
  Bande annonce
  Biographies
  Making of
  Documentaire
  Interviews
  Commentaire audio
  Scènes supplémentaires
  Fin alternative
  Galerie de photos
  Story board
  Multi-angle
  Liens internet
  Interface Rom
  Jeux intéractifs
  Filmographies
  Clips vidéo
  Bêtisier
  Bonus Cachés
  Court Metrage
  

Bonus 

Sur le Blu-ray
• Un mode U-control : apparition de bonus intervenant pendant le déroulement du film (nécessite un lecteur blu-ray de profil 1.1 pour être compatible avec la fonction)
• Fonction BD-Live : interactivité qui nécessite une connexion internet et un lecteur blu-ray de profil 2.0 avec mémoire flash (type clef USB)
• Commentaire audio du réalisateur Guillermo Del Toro et de certains acteurs
• Visite de certains décors
• Carnet de croquis avec intervention du réalisateur

Sur le DVD de bonus
• Introduction de Guillermo Del Toro
• Un making-of  chapitré qui s’attarde beaucoup sur les décors et les qualités car ils sont très nombreux dans le film (155 minutes)
• BD animé d’une séquence non tournée
• Visite de l’atypique marché Troll par le réalisateur
•  Storyboard
• 6 scènes coupées
• Galerie de photo, de croquis et affiches

Conclusion : une édition non avare en bonus et interactivité qui saura mettre en exergue le dernier bijou signé Del Toro tout en abreuvant les technophiles.