Donnez votre avis!
Images du film
Images des bonus

American Pie 2

Catégorie Cinéma
Genre Comédie
Pays USA
Date de sortie 04/05/2012
Réalisateur James B. Rogers
Avec Jason Biggs, Sean William Scott, Chris Klein, Thomas Ian Nicholas, Eddie Kaye Thomas, Alyson Hannigan, Tara Reid, Eugène Levy
Format Blu-Ray
Boitier Amaray
Producteurs Chris Moore, Craig Perry et Warren Zide
Scénaristes David H. Steinberg
Compositeur David Nessim Lawrence

Critique de Emmanuel Galais
Editeur Universal
Edition Standard
Label  
Zone / Région 2
Durée Film 105 min
Support
   
   

Jim, Kevin, Oz, Finch et Stifler ont intégré la fac. Pour leur premier été, les garçons veulent marquer le coup, confirmer les essais accumulés depuis le premier opus de leurs aventures. Mais ils semblent que les vieilles habitudes soient un peu tenaces.

Fort d’un premier volume qui avait explosé le box-office, la bande de garçons obsédés revient pour de nouvelles aventures, tout aussi désastreuses et tout aussi portées en-dessous de la ceinture. Mais cette fois-ci une place plus grande est réservée à Stifler (Sean William Scott, particulièrement en forme !!!) et aux frasques de Jim, pour ne laisser finalement aux trois autres compères qu’un peu d’intrigues de complément sans grand intérêt.

Ce qui est évident dès les premières minutes du film, c’est que la mécanique fonctionne toujours aussi bien, on rit beaucoup et certaines scènes sont particulièrement bien ficelées pour déclencher chez nous les mêmes éclats de rire, même après une énième diffusion. Car il faut bien le dire, si le reste de la série est d’une bêtise affligeante, ce deuxième volume avait encore le goût de la fraicheur et la volonté de faire rire avec une recette qui n’avait pas été autant poussée, du moins à l’époque.

Alors attention, ne crions pas non plus au chef d’œuvre, « American Pie 2 » n’en demeure pas moins qu’une comédie graveleuse, qui n’a d’ambition que de faire rire avec des répliques drôles, des situations burlesques et une trame qui se situe inlassablement en-dessous de la ceinture. Ce deuxième volume enfonce donc le clou d’une licence qui veut marquer par son style et qui deviendra au fil du temps une référence pour les producteurs tels que Judd Appatow.

D’ailleurs ce deuxième volume est aussi la preuve que la License peut effectivement perdurer dans différentes possibilités mais souffre très rapidement d’un effet rébarbatif, tant certains gags sentent la redite permanente, particulièrement dans les répliques de Stifler et dans les objectifs. On rit beaucoup, mais on s’interroge aussi énormément sur les ambitions du scénariste et des producteurs. Car au final, le scénario ne fait qu’accumuler les répliques salasses, les plans particulièrement appuyés de femmes en bikini, le tout ponctué par les apparitions d’Eugène Levy, dans le rôle du père de Jim qui vaut à lui seul le détour.

En conclusion, avec « American Pie 2 » on rit encore beaucoup, mais la License montre aussi ses premiers signes de faiblesse. Le film accumule les situations graveleuses et les gags hilarants, mais ne va pas plus loin que cela. En même temps, nous ne sommes pas venus chercher autre chose, en visionnant ce film !

Définition
Couleurs
Compression
   
Format Vidéo HD 1080p
Format Cinéma 1.85:1
   
   

Une image soignée avec des couleurs particulièrement bien tenues. Les contrastes donnent une véritable profondeur à l’ensemble Le support est d’une grande efficacité pour donner un véritable volume aux ambiances, et offre une plongée de qualité au cœur des aventures salasses de nos héros.

Langues  
Format  
Bonus  
Commentaires  
Spatialisation  
Dynamique  
Effets surround  
   
   
   
   
 
Langues Type Format Sous Titres Film Sous Titres Bonus Sous Tit. Comment. Spatial. Dynamiq. Surround
Anglais DTS HD Master Audio 5.1 Oui Oui Oui Bonne Bonne Bonne
Français DTS 5.1 Oui Oui Oui Bonne Bonne Bonne

Une piste DTS-HD Master Audio, qui tient ses promesses, les ambiances sont reconstruites avec beaucoup de brillance surtout dans le cas de la bande son. Le DTS-HD Master Audio fait des merveilles et plonge littéralement le spectateur dans les péripéties de nos héros. Mais le plaisir ne s’arrête qu’à la seule version originale, car cette édition propose uneVF moins intéressante, qui perd en relief et en profondeur.

Supléments
Menus
Sérigraphie
Packaging
   
Durée Bonus 45 min
Boitier Amaray
   
   
   
  Livret
  Bande annonce
  Biographies
  Making of
  Documentaire
  Interviews
  Commentaire audio
  Scènes supplémentaires
  Fin alternative
  Galerie de photos
  Story board
  Multi-angle
  Liens internet
  Interface Rom
  Jeux intéractifs
  Filmographies
  Clips vidéo
  Bêtisier
  Bonus Cachés
  Court Metrage
  

Bonus 

Côté bonus, des scènes coupées, qui ne sont pas particulièrement intéressantes, c’est toujours le défaut de ce genre de section. Par contre le bêtisier, montre, pour une fois, l’ambiance réellement en phase avec le sujet du film. Avec des jeunes acteurs aussi déchainés que leurs héros.

Puis un making of plutôt conventionnel et  promotionnel, un autre annonçant le quatrième volume. Puis le clip du groupe de rock « 3 Doors down » et enfin les commentaires audio de l’équipe qui se souviennent avec beaucoup de nostalgie et de tendresse du tournage de ce film.