Donnez votre avis!
Images du film
Images des bonus

Pocahontas

Catégorie Animation
Genre Fresque historique
Pays USA
Date de sortie 01/06/2012
Réalisateur Mike Gabriel
Avec Irene Bedard , Mel Gibson, Linda Hunt, Christian Bale
Format Blu-Ray
Boitier Amaray
Producteurs James Pentecost
Scénaristes Carl Binder
Compositeur Alan Menken

Critique de José Evrard
Editeur Disney BVHE
Edition Standard
Label  
Zone / Région 2
Durée Film 82 min
Support
   
   

Critique de Geneviève Silva / Critique Technique de José Evrard

L'histoire : 1607. Londres. La compagnie maritime de Virginie s'apprête à quitter le port pour le Nouveau Monde. En pleine période de conquête, le cupide et corrompu gouverneur Ratcliffe enivré à l'idée de s'emparer de l'or qui brille de mille feux sur ces terres nouvelles s'embarque avec, parmi les membres de son équipage, le capitaine John Smith. Mais, pour le capitaine, la richesse va prendre une toute autre apparence en la personne de la belle et sensible Pocahontas. 

La critique : Quel plaisir et quel enrichissement culturel de se trouver replongés dans cette période historique au travers de la légende fondatrice de l'Histoire américaine de la vie de Pocahontas ! Il s'agit là pour Disney d'une grande nouveauté car les personnages ne sont pas tirés de contes mais ont bel et bien vécu. Il faut donc faire revivre ces êtres qui, il y a  quatre cents ans, foulaient le sol de Jamestown en Virginie et ont connu les affres de la colonisation. 

La Conquête du Nouveau Monde, marquée par le choc des civilisations, la découverte de moeurs différentes a joué un rôle important dans l'évolution des hommes. Mais à quel prix ! La Vieille Europe, avide, s'est lancée à l'assaut de ces nouveaux territoires qui regorgeaient de richesses sans se préoccuper du bien-être et sans respecter tous ceux qui vivaient en harmonie avec Mère Nature, les Indiens. Ces deux aspects de l'Histoire de la colonisation sont bien représentés dans ce dessin animé tant, d'une part, par l'aventure dans laquelle évoluent les personnages que par les propos méprisants, cupides et sans scrupules de Ratcliffe et, d'autre part, la tribu indienne Powhatan, paisible, qui se trouve aux prises avec les fusils de ces intrus aveuglés et irrespectueux.

Néanmoins, le capitaine John Smith, embarqué dans l'expédition représente une autre facette de cette Vieille Europe en incarnant l'aventurier en quête de nouveautés, éclairé par l'envie de savoir, de connaître et d'apprendre de nouvelles civilisations. A travers ses yeux, c'est le mythe du bon sauvage qui s'éveille mais qui, malheureusement, ne saura pas venir à bout de l'esprit de conquête des Grands de ce monde. Jeune, beau, il respire la vie et s'abreuve des beautés environnantes

Reste à saluer le travail de toutes ces personnes (réalisateurs, artistes, animateurs, créateurs) qui ont mis tout leur savoir au service de ce tour de magie et leur volonté à porter scrupuleusement à l'écran la civilisation amérindienne en consultant certains d'entre eux pour respecter leurs us et coutumes. En permettant à Irene Bedard et Russel Means, des descendants de la civilisation indienne, de prêter leur voix respectivement à Pocahontas et à son père, le Chef Powhatan, Mike Gabriel et Eric Goldberg ont confirmé leur dessein de ne pas offrir une image approximative, faussée de leurs us et coutumes mais de rendre hommage à cette civilisation trop vite jugée et massacrée. 

Conclusion : Ce dessin animé palpitant, dramatique et romantique à la fois ne satisfait peut-être pas toutes les attentes mais il faut lui reconnaître une volonté de porter à l'écran une part de l'Histoire et de nous faire connaître cette figure emblématique de la culture amérindienne. Reste à mentionner que le deuxième volet"Pocahontas 2 : un monde nouveau" donne à l'ensemble une belle homogénéité.  

La critique originelle : http://www.dvdcritiques.com/critiques/dvd_visu.aspx?dvd=2646



Définition
Couleurs
Compression
   
Format Vidéo 16/9 anamorphique couleur
Format Cinéma 1.85:1
   
   

Un soin tout particulier a été apporté à l’image de ce Blu Ray qui approche la perfection dans el domaine de l’animation. Bravo

Langues  
Format  
Bonus  
Commentaires  
Spatialisation  
Dynamique  
Effets surround  
   
   
   
   
 
Langues Type Format Sous Titres Film Sous Titres Bonus Sous Tit. Comment. Spatial. Dynamiq. Surround
Anglais DTS HD Master Audio 5.1 Non Non Non Bonne Bonne Bonne
Français DTS HD High Resolution 5.1 Oui Oui Non Bonne Bonne Bonne

VO en DTS-HD Master Audio 5.1, VF en DTS-HD Hi-Resolution Audio 5.1, autant dire que là aussi l’éditeur nous a gâté dans le domaine de la Hd, rien n’est décevant ici si on accepte de ne pas se trouver au niveau d’un déferlement sonore digne d’une bande son de film d’action .Mixage subtil et enveloppant.

Supléments
Menus
Sérigraphie
Packaging
   
Durée Bonus 100 min
Boitier Amaray
   
   
   
  Livret
  Bande annonce
  Biographies
  Making of
  Documentaire
  Interviews
  Commentaire audio
  Scènes supplémentaires
  Fin alternative
  Galerie de photos
  Story board
  Multi-angle
  Liens internet
  Interface Rom
  Jeux intéractifs
  Filmographies
  Clips vidéo
  Bêtisier
  Bonus Cachés
  Court Metrage
  

Bonus 

L’histoire de Hiawatha (11’05) : c’est l’histoire qui a inspiré Pocahontas

 - Making of (28 minutes, VO s/t français) : Irene Bedard, la voix de Pocahontas, nous propose de découvrir les coulisses du dessin animé de Disney après nous avoir rappelé la légende des Indiens Powhatan, celle qui entoure la vie de Mataoka surnommée Pocahontas. Ce sont toutes les équipes qui ont oeuvré dans l’ombre pour nous proposer ce dessin animé de Disney qui sont passées au peigne fin (artistes, animateurs, créateurs). Un véritable hommage rendu à cette innovation de porter à l’écran, dans ce genre, une histoire vraie qui se double d’une fable romantique. Parmi les intervenants, on peut citer la présence de Russel Means (la voix du chef Powhatan), un amérindien, qui salue la fidélité respectueuse des réalisateurs aux us et coutumes de ses ancêtres. Vous l’aurez compris ce premier bonus est des plus captivants. 

 * La musique d’une légende indienne (7’45): commentaire de James Pentecost.

* « If I never knew you »- (4’51) clip : John Secada et Shanice. , chanson abandonnée
 * Tournage du clip : intervention de Roy E. Disney, Alan Menken (le compositeur), Stephen Schwartz (le parolier) et l'on voit la gracieuse et talentueuse Judy Kuhn interpréter avec douceur et expressivité la voix chantée de Pocahontas. On ne change pas une équipe qui gagne ! 

- Scènes coupées (13 minutes 45) : Choisissez parmi les 9 séquences celle(s) que vous voulez voir défiler sous vos yeux et jugez par vous-même du choix définitif effectué pour le film.

Chantons ensemble : 2 chansons du film en sous-titrage

Présentation du projet (3’46) : Les images de présentation du projet Pocahontas à l’équipe en charge du film, ce sont donc les tout premiers dessins

Démonstration multilingue (3’37) : Pocahontas en plusieurs langues

Conception graphique

Pléthore de renseignements sur l’ensemble des personnages sont divulgués. A vous de choisir parmi Pocahontas, John Smith, Gouverneur Ratcliffe, Powhatan, Grand-Mère Feuillage, Meeko, Flit, Percy, Thomas, Kocoum, Kekata, Plume-Rouge (personnage supprimé). De la création du personnage à une galerie d’images (de 17 à 150) en passant par des tests d’animation, l’essentiel est montré


Production
 * Comparaison du film au story-board.
 * Etapes de l’animation. Elles permettent de se replonger deux ans avant la date de sortie et de voir le projet à travers des croquis. Goldberg et Keane expliquent le rôle d’un story-board et nous proposent les différents moments de l’animation des images. A cela s’ajoute l’intervention du producteur Pentecost qui précise que la chanson « L’air du vent » s’appuie sur les dires du Chef Seattle et d’un chaman pour marquer d’une empreinte authentique le film. Une nouvelle fois, vous serez mis devant un bonus de qualité et d’un intérêt manifeste. 
* Recherche graphique, mise en scène et décors avec sa galerie de 250 vignettes ! Excusez du peu ! Encore de quoi découvrir l’envers du décor et susciter des vocations. 

Découvrez le Blu Ray 3D avec Timon et Pumba (4’23) : belle promotion interne

- Direction artistique (15 minutes 35) : 
 




- Sortie en salles (12 minutes 69) :
 *  Bande-annonce 1 (3 minutes 34).
 * Bande-annonce 2 (2 minutes 53).
 * Première dans Central Park (3 minutes 46) : le 10 Juin 1995, une gigantesque infrastructure envahit les pelouses de ce célèbre parc pour y projeter, en avant-première, le dernier Dysney.
 * Démonstration multilingue (3 minutes 36) : sur la séquence du film " L'air du vent", 17 langues étrangères se succèdent.
 * Promotion - Galerie d’images. Vous verrez alors que les grands moyens ont été déployés pour l’accueil de ce nouveau Disney.


Bref, une interactivité débordante de propositions diverses et variées, riche, intéressante et intelligente d’où il ressort la parfaite harmonie des membres des équipes pour nous entraîner dans la magie de la réalisation. Un DVD de suppléments à savourer.