Donnez votre avis!
Images du film
Images des bonus

Bowling

Catégorie Cinéma
Genre Comédie
Pays France
Date de sortie 21/11/2012
Réalisateur Marie Castille Mention-Schaar
Avec Catherine Frot, Mathilde Seigner, Firmine Richard, Laurence Anne
Format Blu-Ray
Boitier Amaray
Producteurs Marie Castille Mention-Schaar, Pierre Kubel et jérome Seydoux
Scénaristes Marie-Castille Mention Schaar et Jean-Marie Duprez
Compositeur Erwann Kermorvant

Critique de Emmanuel Galais
Editeur Fox pathé europa
Edition Standard
Label  
Zone / Région 2
Durée Film 90 min
Support
   
   

Mathilde, Firmine, et Laurence travaillent dans la maternité de Carhaix en Bretagnes. Catherine, vient de Paris prendre le poste de Directrice des Ressources Humaines, et se retrouve à gérer le dossier épineux de la fermeture de la maternité. Mais la rencontre avec les infirmières du service va tout changer dans ce combat où le courage et l’esprit d’équipe va tout changer.

Mais pourquoi est ce que ce film s’appelle « Bowling » ? Car au final, le sujet du film se révèle plus être le combat de ces femmes, de ces habitants de Carhaix à sauver leur maternité que ce sport d’équipe, finalement assez mal connu, en tant que tel du moins. Car le problème de ce film réside d’abord là ! Le scénario se prend les pieds dans le tapis en voulant, sans bien savoir pourquoi, traiter de deux sujets radicalement différents. D’autant que l’on ne voit jamais réellement le lien qui est censé unir ces deux sujets. Car si les héroïnes jouent effectivement au bowling, le spectateur lui s’en fiche complètement,  le scénario ne parvient jamais à appuyer les valeurs de ce sport et à en faire le parallèle avec le combat que ses joueuses vont avoir à mener. Même lorsqu’il parle du Bowling, le scénario n’arrive pas à passionner non plus, l’explication reste secondaire et l’on attend qu’une seule chose revenir à la mobilisation de la population pour soutenir la maternité.

Mais encore une fois, et cette fois-ci c’est la mise en scène qui est en cause, la sauce a bien du mal à prendre. Car même si les personnages sont attachants, le combat bénéficiant d’ores et déjà d’un capital sympathie élevé, la mise en scène manque de dynamisme et ne s’élève qu’au niveau d’un téléfilm du Lundi soir de chaine privée. A l’exemple de la manifestation dans les rues de la ville, il manque toujours le petit plus qui ferait de ces scènes une réussite. Les figurants avancent sans grande conviction, parfois même en agitant les bras comme des petits personnages playmobile. Tout cela manque terriblement d’énergie et de dynamisme à chaque plan, d’une mise en scène mal tenue et maladroite.

Et si Catherine Frot (Les saveurs du palais) et Mathilde Seigner (Une hirondelle a fait le printemps)  continue d’illuminer l’écran, il n’en va pas de même pour le reste de la distribution, à commencer par Firmine Richard (La première étoile) qui ne cesse d’en faire des tonnes et pas toujours dans la bonne tonalité ni dans le bon tempo. Dans l’ensemble la distribution est en roue libre et ne fait que ce qu’on lui demande de faire, c’est-à-dire pas grand-chose, si bien que chacune brille par son jeu habituel.

En conclusion, « Bowling » est une comédie bien décevante sur une bataille remarquable d’un petit village breton pour conserver sa maternité. Un combat qui avait marqué par la détermination de ses habitants. La réalisatrice productrice s’est perdue dans une volonté de mêler deux sujets sans toutefois pouvoir en maitriser les codes



Définition
Couleurs
Compression
   
Format Vidéo HD 1080p
Format Cinéma 2.35:1
   
   

Dans l’ensemble l’image est de bonne tenue avec des couleurs bien pesées et des contrastes qui donnent une véritable profondeur à l’ensemble. Le film oscille entre grands espaces bretons et intérieur de salle de bowling, entre nuit et jour, mais le support se révèle efficace pour donner une image à la hauteur du film.


Langues  
Format  
Bonus  
Commentaires  
Spatialisation  
Dynamique  
Effets surround  
   
   
   
   
 
Langues Type Format Sous Titres Film Sous Titres Bonus Sous Tit. Comment. Spatial. Dynamiq. Surround
Français DTS HD Master Audio 5.1 Oui Oui Non Bonne Bonne Bonne

Côté son la piste DTS HD Master Audio5.1  donne un véritable volume à l'ensemble. La bande son ressort avec beaucoup de brillance et sans distorsion. On regrettera seulement parfois une baisse de régime lors des dialogues. la dynamique et la spatialisation sont totalement en adéquation avec le film.

Supléments
Menus
Sérigraphie
Packaging
   
Durée Bonus 20 min
Boitier Amaray
   
   
   
  Livret
  Bande annonce
  Biographies
  Making of
  Documentaire
  Interviews
  Commentaire audio
  Scènes supplémentaires
  Fin alternative
  Galerie de photos
  Story board
  Multi-angle
  Liens internet
  Interface Rom
  Jeux intéractifs
  Filmographies
  Clips vidéo
  Bêtisier
  Bonus Cachés
  Court Metrage
  

Bonus 

Un making of qui fait la part belle à la volonté de la réalisatrice de parler de la petite ville de Carhaix et de son combat  pour garder sa maternité, mais qui ne parvient pas à nous faire comprendre pourquoi le film s’appelle « Bowling », on peut tout de même se consoler avec l’intervention des véritables héros de la ville, et de la détermination dont ils font preuve dans l’élaboration du projet.