Donnez votre avis!
Images du film
Images des bonus

Rock forever

Catégorie Cinéma
Titre Original Rock of Ages
Genre Comédie musicale
Pays USA
Date de sortie 14/11/2012
Réalisateur Adam Shankman
Avec Julianne Hough, Diego Boneta, Russell Brand, Catherine Zeta-Jones, Alec Baldwyn
Format Blu-Ray
Boitier Amaray
Producteurs Jennifer Gibgot, Garrett Grant, Tobey Maguire et Adam Shankman
Scénaristes Justin Théroux, Chris D'Arienzo et Allan Loeb
Compositeur Divers
Critique cinéma Rock forever

Critique de Emmanuel Galais
Editeur Warner
Edition Standard
Label  
Zone / Région 2
Durée Film 123 min
Support
   
   

Sherry quitte sa ville natale pour Los Angeles, où elle souhaite pouvoir chanter et découvrir la véritable essence du Rock’n roll. Elle croisera la route de Drew et de Stacy Jaxx, ainsi qu'une foule de personnages hors du commun, qui n’ont qu’un seule leitmotiv : « Rock is not dead ».

Andy Shanckman avait déjà adapté à l’écran la célèbre comédie musicale de John Wailer : « Hairspray », il revient avec un nouveau spectacle de Broadway : « Rock of ages » inspiré des musiques de Def Leppard et du groupe Journey. Une œuvre qui, à l’instar du « Rocky Horror Picture show » s’inspire de la musique métale pour offrir une œuvre dynamique, parfois transgressive. La comparaison s’arrêtera là, car « Rock of ages » se démarque littéralement de tout ce qui se fait sur Broadway par une histoire plus conventionnelle de personnages qui cherchent leur voie et trouve un écho dans la musique.

Et l’ensemble fonctionne à merveille dès lors que les morceaux des groupes Def Leppard, Journey ou encore Extrême démarrent. On se sent pris dans un tourbillon, le métal électrise littéralement le spectateur et l’entraîne dans les méandres de son histoire. C’est ce qui est amusant dans ce film, d’ailleurs ce contraste permanent entre la simplicité de l’histoire et la complexité apparente des morceaux utilisés. Pourtant c’est d’ailleurs là que le film trouve son plus grand défaut. Les différents passages dialogués plombent parfois un peu trop l’énergie de la musique, et donne un certain sentiment de frustration. Excepté le duo Alec Baldwin/ Russell Brand qui rappelle un peu à leur manière le duo John Travolta/Christopher Walken dans « Hairspray ».

La mise en scène d’Andy Shanckman se veut souple et assez fluide, parfois un peu trop, puisque lors de certains passages musicaux la démesure de la musique n’est pas suivit d’effet dans l’image, si bien que le spectateur se sent un peu perdu par le choix du réalisateur. Pourtant, ce dernier parvient à nous transporter dans la comédie musicale et sa direction d’acteur fait tout le travail.

Car il faut bien le dire, la distribution, y est pour beaucoup et notamment comme je le disais plus haut le couple Alec Baldwin/Russell Brand qui est tout simplement ahurissant de folie et parfois de tendresse. La surprise vient bien évidemment de Catherine Zeta-Jones qui fait une bourgeoise républicaine à hurler de rire, tant elle lui apporte sa folie et son charisme. Quand à Tom Cruise, il fait une fois plus preuve de sa capacité à jouer les caméléons, mais ses quelques apparitions ne parviennent pas à dépasser celle du reste de la distribution.

En conclusion, « Rock Forever » aurait peut-être pu aller plus loin, et la mise en scène d’Andy Shanckman aurait peut-être gagné en relief s’il y avait mit plus d’énergie pour combler les carences de l’histoire. Mais l’ensemble reste agréable à visionner et l’on passe un véritable moment de bonheur.



Définition
Couleurs
Compression
   
Format Vidéo HD 1080p
Format Cinéma 1.85:1
   
   

Une image minutieuse avec des couleurs bien pesées et des contrastes qui donnent une véritable profondeur à l’ensemble. Le film oscille entre environnements extérieurs sombres et spectacles en club très coloré et très pailleté, et la qualité du blu-ray met parfaitement en valeur le travail précis et obsessionnel des chefs décorateurs.


Langues  
Format  
Bonus  
Commentaires  
Spatialisation  
Dynamique  
Effets surround  
   
   
   
   
 
Langues Type Format Sous Titres Film Sous Titres Bonus Sous Tit. Comment. Spatial. Dynamiq. Surround
Anglais DTS HD Master Audio 5.1 Oui Oui Non Bonne Bonne Bonne
Français Dolby Digital 5.1 Oui Oui Non Bonne Moyenne Bonne

Côté son, si l’édition dvd était particulièrement décevante, l’édition Blu-ray vient rattraper l’ensemble, avec une piste DTS-HD Master Audio 5.1 qui offre une répartition plus minutieuse et une mise en valeur plus précise de la musique. Ainsi les dialogues retrouvent une place à la hauteur de nos attentes. Un seul regret tout de même, cette qualité sonore ne vaut que si vous visionnez la version Originale (ma préférence, cela dit !) car la version française se contente d’un Dolby Digital 5.1 assez inégal dans l’ensemble.


Supléments
Menus
Sérigraphie
Packaging
   
Durée Bonus 60 min
Boitier Amaray
   
   
   
  Livret
  Bande annonce
  Biographies
  Making of
  Documentaire
  Interviews
  Commentaire audio
  Scènes supplémentaires
  Fin alternative
  Galerie de photos
  Story board
  Multi-angle
  Liens internet
  Interface Rom
  Jeux intéractifs
  Filmographies
  Clips vidéo
  Bêtisier
  Bonus Cachés
  Court Metrage
  

Bonus 

Même constat dans section bonus, si l’édition dvd brillait par une absence totale de travail, l’édition Blu-ray offre tout d’abord une version non censurée, qui n’en n’a que le nom puisqu’il n’y a rien de bien choquant. Par contre le making of se révèle lui beaucoup plus réjouissant avec un chapitrage qui fait le parallèle entre la comédie musicale et l’époque dont elle parle, avec les interventions des membres des groupes de l’époque : Def Leppard, Journey, Foreigner et Pat Benatar, par exemple. Tout y passe : Les tenues, les coiffures, les fans et l’état d’esprit du rock et forcément le Strip dont il est question dans le film. Puis le clip de la chanson du film, et la possibilité de visionner chaque chanson du film indépendamment et enfin le concert de Def Leppard lors de l'avant première du film à Los Angeles. Voilà, là on parle d’une édition complète, ouf !