Donnez votre avis!
Images du film
Images des bonus

La servante

Catégorie Cinéma
Titre Original Hanyo
Genre Drame
Pays Corée
Date de sortie 19/12/2012
Réalisateur Kim Ki-Young
Avec Eun-shim Lee , Jeung-nyeo Ju , Jin Kyu Kim , Sung-kee Ahn , Aeng-ran Eom
Format Blu-Ray
Boitier Amaray
Producteurs Kim Young-Cheol
Scénaristes Kim Ki-Young
Compositeur Han Sang-gi

Critique de Chanh Hong
Editeur Carlotta
Edition Standard
Label  
Zone / Région 2
Durée Film 111 min
Support
   
   

L'histoire
Une famille vient d'emménager dans une grande maison neuve. Le père, Dong-Sik, enseigne la musique dans une usine pour femmes. Afin de soulager son épouse qui souffre de fatigue, il accepte d'accueillir une servante recommandée par une jeune ouvrière à qui il donne des cours particuliers de piano et qui ne le laisse pas indifférent. Possédant un comportement ambigu, la nouvelle venue s'amuse à espionner les conversations ou à effrayer les enfants. Lorsqu'elle entame une liaison avec Dong-sik, le foyer tombe lentement sous l'emprise de la servante...

Critique
Kim Ki-young est un cinéaste coréen peu connu du public occidental, mais qui est culte dans son pays. Il a influencé beaucoup de cinéastes tels que Park Chan-wok, Joon-Ho Bong, Im Sang-soo.
La servante, sans aucun doute son film le plus abouti, est à la fois un thriller, film d'horreur, mais aussi une fable et une satire de la société coréenne de l'époque (le film a été tourné en 1960). Trois choses remarquables à noter dès l'ouverture du film, c'est la beauté des plans, l'efficacité de la mise en scène,et un thème musical très marquant. Le spectateur est de suite happé dans une intrigue à la fois familière et qui réserve plein de surprises, et une fin difficilement prévisible.
La servante est aussi une comédie avec un humour très noir qui transparait à travers les dialogues, et sa violence excessive qui va en crescendo. La mise en scène et le montage sont très dynamiques et modernes (qui rappelle parfois les films de Hitchcock), tranchant avec l'image qu'on a en général des films asiatiques et ses plans posés et parfaitement symétriques. La musique joue un rôle très important dans le film, elle sert à souligner ou à prévenir l'arrivée imminente d'un danger.

Au niveau du casting, ce sont les femmes qui dominent. Il y en a pour tous les goûts : une femme au foyer obéissante mais forte, une machiavélique, et une petite fille en apparence fragile mais qui peut se révéler forte quand on s'attaque à sa famille. Et au milieu d'elles, le mari qui est supposé être le mâle dominateur, mais qui se révèle être un lâche incapable d'assumer ses actes. Les comédiennes et le comédien qui incarnent ces rôles sont irréprochables dans leur jeu.

Conclusion
La servante est un petit bijou du cinéma coréen à découvrir sans tarder.

Définition
Couleurs
Compression
   
Format Vidéo HD 1080p
Format Cinéma 1.66:1
   
   

L'image de ce Blu ray est problématique, pas à cause de l'état des éléments pellicules retrouvés et restaurés aussi soigneusement que possible avec l'aide de la Foundation de Scorsese (des traces d'usures tels que rayures de la pellicule, poussière, poils demeurent).
Non, le problème vient d'un autre stade, celui de la fabrication du master numérique. La compagnie responsable de ce désastre a cru bon de trafiquer l'image à coup de DNR et autres filtres innomables qui enlève tout détail à l'image. L'un d'eux a un rendu sur l'image semblable au filtre Photoshop appelé : "Pixelate/Cristalize". Il y a également un souci au niveau des contrastes, avec des noirs bouchés.
Tous les problèmes liés au monde du numérique sont présents ou presque sur ce disque: macroblocking (visible sur les vêtements) , aliasing et banding...
L'ensemble ressemble à l'édition Blu-ray du Samouraï sortie chez Pathé il y a quelque temps (notamment pour cet effet filtre Photoshop "Pixelate/Cristalize) et dans une moindre mesure Les enfants du Paradis.

Langues  
Format  
Bonus  
Commentaires  
Spatialisation  
Dynamique  
Effets surround  
   
   
   
   
 
Langues Type Format Sous Titres Film Sous Titres Bonus Sous Tit. Comment. Spatial. Dynamiq. Surround
Coréen DTS HD Master Audio 2.0 Non Non Non Moyenne Bonne Moyenne
Français Sous-Titrage Oui Oui Non      

L'audio s'en sort beaucoup mieux que l'image, avec l'unique piste DTS HD MASTER AUDIO 1.0 en Coréen sous-titrée français. Le résultat offre une écoute parfaitement claire, avec peu de souffle en fond, et avec quelques mini coupures sonores, mais rien de préjudiciable pour apprécier le film.

Supléments
Menus
Sérigraphie
Packaging
   
Durée Bonus 0 min
Boitier Amaray
   
   
   
  Livret
  Bande annonce
  Biographies
  Making of
  Documentaire
  Interviews
  Commentaire audio
  Scènes supplémentaires
  Fin alternative
  Galerie de photos
  Story board
  Multi-angle
  Liens internet
  Interface Rom
  Jeux intéractifs
  Filmographies
  Clips vidéo
  Bêtisier
  Bonus Cachés
  Court Metrage
  

Bonus 

- Deux ou trois choses que je sais de Kim Ki-Young (film documentaire en Noir et Blanc de 48 minutes de Kim Hong-Joon) : Vingt-deux cinéastes coréeens, dont Park Chan-Wook (Oldboy), Bong Joon-Ho (The Host) et Im Sang-Soo (The Housemaid), évoquent leur rencontre avec Kim Ki-Young et l'influence de son cinéma sur leur génération de réalisateurs.

- La restauration : des images nous montrant certains plans du film avant et après la restauration grâce au système du split screen.

- Bande-annonce 2012.