Donnez votre avis!
Images du film
Images des bonus

12 years a slave

Catégorie Cinéma
Genre Drame
Pays US
Date de sortie 28/05/2014
Réalisateur Steve McQueen
Avec Chiwetel Ejiofor, Michael Fassbender, Benedict Cumberbatch, Paul Dano, Paul Giamatti, Lupita Nyong'o
Format Blu-Ray
Boitier Amaray
Producteurs Brad Pitt, Dede Gardner, Anthony Katagas, Jeremy Kleiner, Steve McQueen (II), Arnon Milchan, Bill Pohlad
Scénaristes John Ridley
Compositeur Hans Zimmer

Critique de Chanh Hong
Editeur France télévisions Distribution
Edition Standard
Label  
Zone / Région 2
Durée Film 134 min
Support
   
   

L'histoire
Quelques années avant la guerre de Sécession, Solomon Northup, un homme noir de New York est enlevé et vendu comme esclave à différents propriétaires. Durant 12 années, Solomon va se battre pour survivre et garder sa dignité, avec toujours l'espoir de retrouver un jour la liberté.

Critique
Pour son troisième long métrage, après Hunger et Shame, le réalisateur Steve McQueen, choisi le thème de l'esclavage en adaptant l'autobiographie de Solomom Northup.

Les films qui traitent directement de l'esclavage et qui sont mémorables ne sont pas nombreux. On peut citer Amistad de Steven Spielberg et de manière plus fictionnelle Django Unchained de Tarantino. 12 years a slave de Steve McQueen arrive avec un traitement neuf, et visuellement plus cru. Le film porte un regard nuancé et non manichéen sur ses personnages, même sur les esclavagistes ou sur les Blancs en général. Tous ne sont pas des "méchants" à l'image de Ford joué par Benedict Cumberbatch, ou encore le personnage de Bass interprété par Brad Pitt.

La réalisation est presque sans faille, au niveau des cadrages, de la direction d'acteurs. Steve McQueen n'hésite pas à recourir aux plans séquence comme cette scène où Solomon reste pendu à un arbre pendant de longues minutes, afin de mettre le spectateur mal à l'aise et lui faire ressentir la souffrance de Solomon. La photographie du film est somptueuse, peut être un peu trop et qui dessert un peu les propos du film.

Côté casting, on a un défilé de grands comédiens célèbres : Michael Fassbender, Benedict Cumberbatch, Brad Pitt, Paul Dano, Paul Giamatti, Chiwetel Ejiofor et une petite nouvelle Lupita Nyong'o. Ils n'ont pas tous le même temps de présence à l'écran, mais ils ont impeccables dans leur rôle respectif, même Brad Pitt, qui n'apparait que dans la toute dernière partie du film. La seule faiblesse de ce casting est ironiquement Chiwetel Ejiofor. Son jeu manque de profondeur et de variété, et il nous est difficile d'être touché par le sort de son personnage à lui.

Conclusion
12 years a slave
est un des rares films sur l'esclavage, réalisé avec intelligence et du recul sans tomber dans la caricature du Méchant Blanc Versus le gentil Noir, mais il est loin d'être parfait.


Définition
Couleurs
Compression
   
Format Vidéo HD 1080p
Format Cinéma 2.35:1
   
   

Le Blu-ray est encodé en AVC au format 2.35:1. L'image est de toute beauté : lumineuse, bien contrastée, détaillée, avec des couleurs fidèles aux intentions du réalisateur, si bien qu'on peut discerner tous les détails des vêtements des personnages, chaque pore des visage des acteurs. L'image conserve une fine couche de grain pellicule respectant le support de tournage. La compression est un sans faute. On a à faire ici à une image démo.

Langues  
Format  
Bonus  
Commentaires  
Spatialisation  
Dynamique  
Effets surround  
   
   
   
   
 
Langues Type Format Sous Titres Film Sous Titres Bonus Sous Tit. Comment. Spatial. Dynamiq. Surround
Anglais DTS HD Master Audio 5.1 Non Non Non Bonne Bonne Bonne
Français DTS HD Master Audio 5.1 Oui Oui Non Bonne Bonne Bonne

La VO et la VF sont encodées en DTS HD MASTER AUDIO 5.1. Tout comme l'image, les pistes audio de 12 years a slave sont exemplaires. Les Surrounds sont particulièrement actifs pour restituer le moindre effet sonore de chaque scène : l'accordage d'un violon, les pas d'un cheval... Les basses sont redoutablement efficaces, surtout pour nous faire ressentir chaque coup de fouet, le poids des chaines, ou lors des rares scènes de bagarre du film... Les phases de dialogue et la musique ne sont pas délaissées, et sont restituées avec clarté.

Supléments
Menus
Sérigraphie
Packaging
   
Durée Bonus 0 min
Boitier Amaray
   
   
   
  Livret
  Bande annonce
  Biographies
  Making of
  Documentaire
  Interviews
  Commentaire audio
  Scènes supplémentaires
  Fin alternative
  Galerie de photos
  Story board
  Multi-angle
  Liens internet
  Interface Rom
  Jeux intéractifs
  Filmographies
  Clips vidéo
  Bêtisier
  Bonus Cachés
  Court Metrage
  

Bonus 

- L'homme et l'histoire : le documentaire commence par une lecture d'un extrait du livre 12 years a slave par l'acteur Chiwetel Ejiofor. Puis, les différents intervenants (réalisateur, professeur d'université, producteur...) viennent apporter des éclairages sur l'histoire et de façon plus générale, sur la réalisation du film.

- Derrière la caméra :
une featurette consacrée à l'équipe du film : chef opérateur, costumière, monteur, le chef décorateur...

- La musique :
le réalisateur et le compositeur Hans Zimmer parlent du rôle de la musique dans le film et de leur collaboration.

- Bande-annonce.