Donnez votre avis!
Images du film
Images des bonus

Captain America : Le soldat de l'hiver

Catégorie Cinéma
Titre Original Captain America : The winter soldier
Genre Super-héros
Pays USA
Date de sortie 20/08/2014
Réalisateur Joe et Anthony Russo
Avec Chris Evans, Scarlett Johansson, Anthony Mackie, Samuel L. Jackson, Cobie Smulders, Hayley Atwell
Format Blu-Ray
Boitier Amaray
Producteurs Kevin Feige
Scénaristes Christopher Markus, Stephen McFeely
Compositeur Henry Jackman

Critique de Chanh Hong
Editeur Disney BVHE
Edition Standard
Label  
Zone / Région 2
Durée Film 136 min
Support
   
   

L'histoire
Après les évènements de New York relatés dans Avengers, Steve Rogers alias Captain America, vit désormais à Washington, où il s'efforce de s'adapter au monde moderne. Mais lorsque son chef; Nick Fury, est victime d'un attentat, Steve Rogers reprend bouclier et armes, et fait équipe avec Black Widow et Falcon pour découvrir l'identité du terroriste.

Critique
La "phase 2" des films de Marvel ont débuté avec Iron Man 3, suivi de Thor 2. Captain America : le soldat de l'hiver vient donc clore ces aventures en solo des Super-héros Marvel, avant leur grande réunion dans la suite des Avengers, intitulé : Avengers : Age of Ultron.

Plutôt que de faire un film de Super-héros dans la lignée du premier ou des autres films de Marvel, les frères Russo ont plutôt préféré réaliser un thriller avec pour personnage principal, Captain America. Ces derniers ne cachent pas le fait qu'ils ont été influencés par des films tels que Les 3 jours du Condor, Marathon Man. Et cela se ressent dans le film, qui distille tout le long une ambiance de paranoïa, de conspiration, et avec l'inévitable révélation du traitre de l'histoire (qui est tout de même assez prévisible). L'ensemble est très sombre, comportant très peu de touches d'humour, ce qui est étonnant, quand on sait que les frères Russo ont réalisé des comédies tels que Bienvenue à Collinwood, Toi et moi...et Dupree.

En parlant de réalisation, la mise en scène des frères Russo diffère complètement de celle de Joe Johnston, avec un style plus nerveux, plus "moderne". Cela passe à travers l'utilisation de plans en caméra épaule pour les scènes de combats, et un montage plus cut. La différence se situe aussi au niveau de l'emploi des effets spéciaux qui ont l'air plus nombreux, alors que Joe Johnston était plus de la "vieille école" avec des scènes (surtout d'action) réalisées en "vrai". L'ensemble est plus dans la lignée de Avengers que de Captain America premier du nom.

Le casting est également très solide. Chris Evans prend de la confiance dans son rôle de super héros, cela se voit à chaque scène. Scarlett Johansson se voit accorder plus de temps de présence à l'écran, ce qui permet à son personnage de prendre un peu d'épaisseur, par rapport à ses apparitions assez anecdotiques dans les Avengers et Iron Man. Samuel L. Jackson prend également du galon, puisque c'est son personnage qui est au coeur de l'histoire, un peu à la manière du personnage de M dans le dernier James Bond, Skyfall. Enfin, n'oublions pas un nouveau venu, Anthony Mackie dans le rôle de Falcon. Bien que son temps de présence à l'écran soit limité, l'acteur a réussi à laisser une impression marquante (la qualité du scénario y est très certainement pour quelque chose).

Conclusion
Du point de vue scénaristique et de la réalisation, Captain America est sans doute le meilleure de tous les films Marvel. Et Captain America : le soldat de l'hiver vient confirmer cette impression.

Définition
Couleurs
Compression
   
Format Vidéo HD 1080p
Format Cinéma 2.35:1
   
   

Encodée en AVC au format 2.35:1, l'image de Captain America : le soldat de l'hiver est tout simplement splendide. L'ensemble est extrêmement détaillé (voir les visages, les habits...), les couleurs sont parfaitement saturées, des noirs profonds. Bien que le film ait été tourné avec des caméras numériques, l'image présente une texture très "cinéma", bien sympathique (et non pas plate et froide comme le rendu habituel des images numériques). Enfin, la qualité de la compression est également au rendez-vous, puisqu'elle est invisible. Un top démo.

Langues  
Format  
Bonus  
Commentaires  
Spatialisation  
Dynamique  
Effets surround  
   
   
   
   
 
Langues Type Format Sous Titres Film Sous Titres Bonus Sous Tit. Comment. Spatial. Dynamiq. Surround
Anglais DTS HD Master Audio 7.1 Oui Oui Oui Bonne Bonne Bonne
Français DTS HD High Resolution 5.1 Oui Oui Oui Bonne Moyenne Bonne

La VO est encodée en DTS HD MASTER AUDIO 7.1, la VF est encodée en DTS HD HR 5.1. Le DTS HD MASTER AUDIO a un léger avantage par rapport au DTS HD HR, c'est donc naturellement vers la VO que le choix se tourne pour profiter du spectacle avec la meilleure qualité sonore possible. Comme attendu, le mixage HD proposé ne déçoit pas, au contraire, celui-ci exploite à fond les Surrounds avec une précision chirurgicale, et une spatialisation au top. On arrive à distinguer nettement chaque petit détail sonore même au milieu des scènes explosives. Le mixage use aussi très souvent des basses, qui délivrent toute leur puissance dès que l'occasion se présente (explosions, vaisseaux qui décollent, fusillades, chaque choc crée par le bouclier de Captain America...). Une expérience sonore mémorable, qui vous laissera secoué et agité.

Supléments
Menus
Sérigraphie
Packaging
   
Durée Bonus 0 min
Boitier Amaray
   
   
   
  Livret
  Bande annonce
  Biographies
  Making of
  Documentaire
  Interviews
  Commentaire audio
  Scènes supplémentaires
  Fin alternative
  Galerie de photos
  Story board
  Multi-angle
  Liens internet
  Interface Rom
  Jeux intéractifs
  Filmographies
  Clips vidéo
  Bêtisier
  Bonus Cachés
  Court Metrage
  

Bonus 

- En première ligne : les champs de bataille de Captain America : le producteur Kevin Feige, les réalisateurs, les frères Russo ainsi que les acteurs et les autres membres de l'équipe parlent sur un ton très promotionnel de Captain America : le soldat de l'hiver : logistique de tournage, de ce qui a évolué entre le premier film et sa suite. Les réalisateurs évoquent également leur façon de filmer, notamment les scènes d'action, tout en caméra épaule, pour leur donner plus d'énergie. Les images de tournage et les extraits du film illustrent le tout.

- En compagnie d'Anthony Mackieune featurette qui se focalise sur l'acteur Anthony Mackie qui joue le rôle de Falcon. Ses partenaires et les réalisateurs vantent son talent et sa joie communicative sur le tournage, et évoquent sa fameuse phrase qu'il prononce à chaque fin de prise : "Préparer le chèque".

- Le carnet de Steve Rogers : la liste des choses les plus importantes à connaitre pour Steve Rogers pour être à jour et s'adapter au monde moderne (chanteurs, footballeurs, films...). Cette liste est adaptée en fonction du pays dans lequel le film est projeté.

- Scènes coupées avec commentaires audio optionnels : quatre scènes coupées ou rallongées, qui peuvent être vues avec ou sans les commentaires des réalisateurs.

- Commentaires audio du film par les réalisateurs Anthony et Joe Russo, et les scénaristes Christopher Markus et Stephen McFeely :
sans aucun doute le bonus le plus complet et le plus intéressant. Les protagonistes se livrent avec générosité dans cet exercice, et nous fournissent des tas d'informations sur tous les aspects du film : scénario, technique de tournage, comédiens... Les réalisateurs avouent notamment être influencés par les thrillers des années 70 tels que Les 3 jours du Condor ou encore Marathon Man. Leur intention était aussi de donner à ce film un ton plus sombre que les précédents films de Marvel.

- Bêtisier :
des prises ratées et des fous rires des acteurs.