Donnez votre avis!
Images du film
Images des bonus

Dracula untold

Catégorie Cinéma
Genre Super-héros
Pays USA
Date de sortie 24/02/2015
Réalisateur Gary Shore
Avec Luke Evans, Sarah Gadon, Dominic Cooper
Format Blu-Ray
Boitier Amaray

Critique de Simon Volant
Editeur Universal
Edition Standard
Label  
Zone / Région 2
Durée Film 100 min
Support
   
   

Transformer le mythique Dracula en Super Héros tragique n'était pas chose facile et ce film en est le malheureux exemple.

L'histoire

Afin de sauver les siens et son peuple, un prince prend les pouvoirs d'un vampire. Il a 3 jours pour combattre les Turcs sans goûter à la moindre goutte de sang humain. S'il ne résiste pas à l'appel du sang, il sera pour toujours maudit.

Critique

En voyant le film, le critique dresse une liste des points positifs et une liste des points négatifs. En fonction de sa sensibilité, il pondère alors les points et regarde de quel côté penche la balance. Pour "Dacula Untold" l'un des plateaux est resté désespérément vide ce qui simplifie la notation.

On commence par le jeu d'acteurs qui manque franchement de conviction y compris le rôle principal Luke Evans qui manque singulièrement de personnalité et d'expressivité dans ce film.

La réalisation commence par des trucages numériques très visibles dans la première partie (flou autour des personnages) et s'améliore dans la seconde partie du film. Si le film est associé à une production riche permettant quelques trucages sympas et des scènes de foules sympathiques. Une bonne part des scènes d'action est massacrée par un montage épileptique qui interdit au spectateur de suivre correctement l'action.

Mais le plus gros reproche est également l'inspiration à peine cachée des films "300" et de "Gladiator". Mais d'une manière générale, on ne se laisse pas du tout prendre par le film. L'histoire est d'un classicisme absolu et chaque retournement de situation est prévisible. Bien entendu, le film est calibré pour toutes les suites possibles et inimaginables. Dracula en Super Héros ça ne prend pas, on n'est pas sensible au sentiment du personnage qui est à mille lieues de l'image transmise par les autres films (un être de sang froid, lent, mais déterminé). Ce Dracula dopé au stéroïde, qui se transforme en centaines de chauves-souris en un instant fait penser aux films de super héros américains. Le problème c'est que depuis 15 ans, une grosse part de la production américaine pioche dans les comics et la saturation n'est pas loin.

Verdict

Un film raté à tous les niveaux. Un point pour les décors et un rendu graphique pas déplaisant.


Définition
Couleurs
Compression
   
Format Vidéo 16/9 anamorphique couleur
Format Cinéma 2.35:1
   
   

Une image sombre et aux couleurs douces, mais c'est un choix artistique. La compression est maîtrisée. Certaines scènes sont par contre en deçà que ce que l'on peut attendre d'un Blu Ray d'un point de vue définition.

Langues  
Format  
Bonus  
Commentaires  
Spatialisation  
Dynamique  
Effets surround  
   
   
   
   
 
Langues Type Format Sous Titres Film Sous Titres Bonus Sous Tit. Comment. Spatial. Dynamiq. Surround
Anglais DTS HD Master Audio 5.1 Oui Oui Non Bonne Bonne Bonne
Français DTS 5.1 Oui Oui Oui Bonne Bonne Bonne

En VF, quelques effets sonores bien spatialisés, mais les dialogues restent bien sagement sur la piste centrale contredisant parfois la position des personnes à l'écran. La dynamique est par contre correcte. En VO, le mixage offre une meilleure spatialisation.

Supléments
Menus
Sérigraphie
Packaging
   
Durée Bonus 60 min
Boitier Amaray
   
   
   
  Livret
  Bande annonce
  Biographies
  Making of
  Documentaire
  Interviews
  Commentaire audio
  Scènes supplémentaires
  Fin alternative
  Galerie de photos
  Story board
  Multi-angle
  Liens internet
  Interface Rom
  Jeux intéractifs
  Filmographies
  Clips vidéo
  Bêtisier
  Bonus Cachés
  Court Metrage
  

Bonus 

Menus fixes, mais sonorisés Universal à base d'icônes. Les nostalgiques se souviendront que le HD DVD avait déjà eu le droit à ces menus pas franchement réussis. Tous les bonus sont en HD et sous titrés en français.

Luke Evans : Créer une légende Making of de 20 minutes présenté par l'acteur principal

Une ouverture alternative et de nombreuses scènes coupées très intéressantes puisqu'elles peuvent être accompagnées par le commentaire du réalisateur (15 minutes)

Un jour dans la vie de Luke Evans : une journée de tournage centrée sur l'acteur principal (9 minutes).

Dracula revient : Retour sur l'Histoire illustrée par d’interviews des acteurs et des images du film (7 minutes).

1000 victimes : tournage de la scène de bataille principale (5 minutes)

Commentaire audio du réalisateur et du chef décorateur assez descriptif.

Une explication des différents lieux du film.