Donnez votre avis!
Images du film
Images des bonus

747 En Péril

Catégorie Cinéma
Titre Original Airport'75
Genre Action
Pays USA
Date de sortie 08/07/2015
Réalisateur Jack Smight
Avec Charlton Heston, Karen Black, George Kennedy, Gloria Swanson, Efrem Zimbalist
Format Blu-Ray
Boitier Amaray avec fourreau cartonné
Producteurs William Frye
Scénaristes Don Ingalls
Compositeur John Cavacas

Critique de Emmanuel Galais
Editeur Universal
Edition Standard
Label  
Zone / Région 2
Durée Film 120 min
Support
   
   

Afin d’éviter l’épaisse nappe de brouillard qui recouvre Los Angeles, le Boeing 747 de la Columbia Airlines s’apprête à atterrir à Salt Lake City. Alors que le commandant entame sa descente vers l’aéroport, le pilote d’un petit avion de tourisme est victime d’un malaise cardiaque et se crashe dans le cockpit du 747. Le pilote est grièvement blessé, incapable de tenir les commandes. Avec l’aide des aiguilleurs du ciel, la chef de cabine Nancy va tenter de maintenir l’avion en vol.

Film de 1974, « Airport 74 (747 en péril) » surprend par une qualité scénaristique rare, dans ce type de film. D’abord parce qu’il sait maintenir une pression sur les spectateurs en utilisant très peu de rebondissements mais suffisamment de précision pour que l’on se laisse embarquer dans l’aventure de cet avion en perdition à des milliers de mètres d’altitude. Et c’est certainement là tout l’intérêt de ce film : Rarement un scénario aura été aussi précis dans les termes aériens, dans les procédures et le self contrôle qu’il faut avoir dans ce type de crise.

Car il ne s’agit pas d’un simple film catastrophe que nous propose Universal, mais d’une véritable leçon de sauvetage que le scénario de Don Ingalls (L’île fantastique) nous offre. Et il devient vite difficile de ne pas se laisser plonger dans l’histoire, tant l’ensemble est d’une rare cohérence. Alors sans hurler au chef d’œuvre évidemment, il serait injuste de ne pas souligner toutes les qualités d’écriture dont a fait preuve le scénariste, en étant parfaitement bien renseigné sur les termes à utiliser et les commandes qui peuvent sauver la vie des voyageurs et des membres de l’équipage d’un avion dans ce type de situation.

Et la mise en scène de Jack Smight (Assurance sur la mort) va d’ailleurs dans ce sens en étant d’une rare cohérence, alors même si la multiple utilisation d’une même scène pour mettre plus de pression sur les spectateurs est parfois un peu pénible et ne sert pas forcément plus le film, il est indéniable de remarquer que le réalisateur s’est passionné pour son sujet, qu’il a su mettre en valeur toute la tragédie qui se joue à des milliers de miles d’altitude. Et pour donner corps à son film, pour lui apporter toute la crédibilité, la force, mais également le rayonnement nécessaire il s’est entouré d’une distribution de choix pour l’époque.

A commencer par le Tom Cruise des années 70 : Charlton Heston (Ben-Hur), énorme star de l’époque aux discours aussi discutables que ceux de Cruise, qui sauva également le monde de toutes les manières possibles au cinéma. L’acteur, plus discret dans ce film n’en n’est pas moins celui sur qui tout va reposer. Sans beaucoup d’éfforts, Heston va encore briller par son calme et sa détermination à sauver les passagers de ce vol fantôme. Mais il y a surtout Karen Black (Easy Rider) qui incarne une hotesse involontairement courageuse avec beaucoup de convictions et de détemination. Si l’actrice ne brillera pas, par la suite, avec une carrière accumulant les navets, elle parvient à tenir le film sur ses épaules. A noter les présences remarquées et remarquables de Sid Ceasar (Grease) et Gloria Swanson (Boulevard du Crépuscule) dans son dernier rôle.


Définition
Couleurs
Compression
   
Format Vidéo HD 1080p
Format Cinéma 2.35:1
   
   

Dans l’ensemble l’image est de bonne tenue avec une restauration bien pesée et des contrastes qui donnent une véritable profondeur à l’ensemble. Le film mêlant les images de l’avion en vol et les décors de l’intérieur, l’accent a été mis sur une lumière volontairement en contraste. La restauration est de très grande qualité et vaut d’être soulignée.

Langues  
Format  
Bonus  
Commentaires  
Spatialisation  
Dynamique  
Effets surround  
   
   
   
   
 
Langues Type Format Sous Titres Film Sous Titres Bonus Sous Tit. Comment. Spatial. Dynamiq. Surround
Anglais DTS HD Master Audio 2.0 Oui Oui Non Bonne Bonne Bonne
Français DTS HD Master Audio 2.0 Oui Oui Non Bonne Bonne Bonne

Une piste DTS-HD Master Audio DUAL Mono, totalement en accord avec le film et avec ses besoins. La répartition est minutieuse, et les dialogues ne sont pas trop en retrait par rapport à la musique du film. La restauration est de bonne tenue et nous offre spectacle à la hauteur, même si l’on aurait préféré un 5.1 pour une meilleure mise en apnée.

Supléments
Menus
Sérigraphie
Packaging
   
Durée Bonus 5 min
Boitier Amaray
   
   
   
  Livret
  Bande annonce
  Biographies
  Making of
  Documentaire
  Interviews
  Commentaire audio
  Scènes supplémentaires
  Fin alternative
  Galerie de photos
  Story board
  Multi-angle
  Liens internet
  Interface Rom
  Jeux intéractifs
  Filmographies
  Clips vidéo
  Bêtisier
  Bonus Cachés
  Court Metrage
  

Bonus 

Côté bonus grande déception : Juste des bandes annonces.