Donnez votre avis!
Images du film
Images des bonus

Joy

Catégorie Cinéma
Titre Original Joy
Genre Comédie dramatique
Pays USA
Date de sortie 04/05/2016
Réalisateur David O. Russell
Avec Jennifer Lawrence, Robert De niro, Bradley Cooper, Edgar Ramirez, Virginia Madsen
Format Blu-Ray
Boitier Amaray
Producteurs Megan Ellison, Jonathan Gordon, Ken Mok, David O. Russell et John Davis
Scénaristes David O. Russell
Compositeur David Richard Campbell et West Dylan Thordson

Critique de Emmanuel Galais
Editeur Fox pathé europa
Edition Standard
Label  
Zone / Région 2
Durée Film 124 min
Support
   
   

Inspiré d'une histoire vraie, JOY décrit le fascinant et émouvant parcours, sur 40 ans, d'une femme farouchement déterminée à réussir, en dépit de son excentrique et dysfonctionnelle famille, et à fonder un empire d’un milliard de dollars. Au-delà de la femme d’exception, Joy incarne le rêve américain dans cette comédie dramatique, mêlant portrait de famille, trahisons, déraison et sentiments.

Le réalisateur très inspiré de « Hapiness Therapy » et « American Bluff » revient avec une histoire inspirée de la vie de Joy Mangano, une inventrice qui fit fortune en inventant des produits destinés aux ménagères et notamment la serpillière magique. Comme à son habitude, David O. Russel ne s’arrête pas une simple biographie vantant les qualités d’une battante dans un monde qui ne lui fait aucun cadeau, mais il va plus loin en décrivant une femme, prisonnière d’une famille dysfonctionnelle, qui tente par tous les moyens de faire aboutir son rêve et de réaliser celui de sa grand-mère : « Sauver sa famille de la ruine annoncée ».

Entre trahison, fausses espérances et rêves d’une vie meilleure, David O. Russell nous plonge à corps perdus dans un miroir de famille dans laquelle les aspirations des uns viennent cannibaliser celle des autres. Une famille où ceux qui devraient porter la vie de leurs enfants sont au contraire ceux qui la détruisent à petit feu, rendant les plus grandes joies en grandes peines. Avec un scénario particulièrement solide, le réalisateur tisse une histoire, dans laquelle l’espoir et surtout la détermination font face en permanence aux désenchantements et aux combats journaliers pour parvenir à ses fins. Et loin d’un discours linéaire classique, le scénario dépeint des personnages tout en nuances et en fragilité qui donne une profondeur remarquable à son histoire. On voit l’histoire se construire et se détruire, toit en substituant à l’héroïne pour mieux se placer dans son cheminement et perdre pied avec elle pour mieux rebondir ensuite.

Comme à son habitude, le réalisateur s’entoure de ses acteurs fétiches que sont : « Jennifer Lawrence (Hunger Games), Bradley Cooper (American Sniper) et Robert De Niro (Taxi Driver). Le trio porte le film dans toutes ses nuances, dans tout son cynisme et toute sa grandeur dans la ténacité de cette femme déterminée à réussir. L’actrice interprète Joy avec une qualité de jeu remarquable dans laquelle toutes les nuances se succèdent pour mieux nous imprégner durant tout le film. Comme elle l’avait déjà fait dans « Hapinness Therapy », Jennifer Lawrence s’impose durant tout le film et se révèle comme l’une des plus grandes comédiennes de cette décennie.

En conclusion, « Joy » est une nouvelle fois une grande réussite du réalisateur David O Russel qui parvient à chaque fois à sonder l’âme de ses personnages pour mieux dépeindre les méandres d’une famille dysfonctionnelles et la dureté des relations. Cette fois-ci l’héroïne veut réalisateur son rêve d’inventer et de mettre sa famille à l’abri du besoin mais c’est cette même famille qui sera son principal obstacle. 


Définition
Couleurs
Compression
   
Format Vidéo HD 1080p
Format Cinéma 2.35:1
   
   

Le réalisateur a choisi une image volontairement granuleuse qui donne à son film un aspect rétro. Les couleurs sont un peu délavés mais donnent toute sa qualité à la photographie du film. Les ambiances sont parfaitement retranscrites et le support lui rend un hommage appuyé. Les contrastes dont un volume et une profondeur à l’image à la hauteur de l’ensemble.

Langues  
Format  
Bonus  
Commentaires  
Spatialisation  
Dynamique  
Effets surround  
   
   
   
   
 
Langues Type Format Sous Titres Film Sous Titres Bonus Sous Tit. Comment. Spatial. Dynamiq. Surround
Anglais DTS HD Master Audio 5.1 Oui Oui Non Bonne Bonne Bonne
Français DTS 5.1 Oui Oui Non Bonne Bonne Bonne

La piste DTS-HD Master Audio 5.1 se révèle d’une grande précision et permet au film d’appuyer encore un peu plus son ambiance un peu rétro. La musique vient parfaitement habiller l’ensemble pour donner des transitions de grandes qualités. Jamais dans l’excès, la piste sonore est parfaitement bien harmonisée pour que les dialogues ne soient pas effacés par la musique ou les effets sonores.

Supléments
Menus
Sérigraphie
Packaging
   
Durée Bonus 45 min
Boitier Amaray
   
   
   
  Livret
  Bande annonce
  Biographies
  Making of
  Documentaire
  Interviews
  Commentaire audio
  Scènes supplémentaires
  Fin alternative
  Galerie de photos
  Story board
  Multi-angle
  Liens internet
  Interface Rom
  Jeux intéractifs
  Filmographies
  Clips vidéo
  Bêtisier
  Bonus Cachés
  Court Metrage
  

Bonus 

Un making of qui revient sur les origines du scénario, mais qui a tendance à se centrer sur les personnages en particulier. On regrettera le côté un peu austère de l’ensemble.
Les entretiens avec les membres de l’équipe se révèlent du coup plus intéressant même s’ils restent très consensuels.

On finit pas une galerie de photos.