Donnez votre avis!
Images du film
Images des bonus

13 hours

Catégorie Cinéma
Titre Original 13 hours
Genre Guerre
Pays US
Date de sortie 16/08/2016
Réalisateur Michael Bay
Avec John Krasinski, James Badge Dale , Pablo Schreiber
Format Blu-Ray
Boitier Amaray
Producteurs Michael Bay, Erwin Stoff
Scénaristes Chuck Hogan
Compositeur Lorne Balfe
Critique cinéma 13 hours

Critique de Chanh Hong
Editeur Paramount
Edition Standard
Label  
Zone / Région 2
Durée Film 144 min
Support
   
   

L'histoire 
Libye, 2012. Pour protéger leurs bases secrètes, la CIA emploie d'anciens agents des forces spéciales. Face à des assaillants sur-armés et supérieurs en nombre, six soldats ont eu le courage de tenter l'impossible. Leur combat a duré 13 heures.


Critique

Depuis ces dernières années, le réalisateur Michael Bay se fait plaisir en tournant des films à moindre budget entre deux films de Transformers. Ce fut le cas avec No pain, no gain, basé sur une histoire vraie. Cette année il récidive avec 13 Hours.

Basée sur une histoire vraie, 13 Hours possède tous les ingrédients dramatiques nécessaires pour en faire un film hollywoodien : une poignée d'hommes face à une armée entière, des combats intenses et désespérés qui requièrent du courage pour triompher, avec des hommes en apparence costauds mais derrière cette carapace se cachent des êtres sensibles avec femmes et enfants.... Emotion, action, et une narration fluide qui ne repose pas uniquement sur les effets spéciaux et de caméras. Un cocktail surprenant de la part de Michael Bay qui nous avait habitué à des films sans âmes tels que Transformers, Bad Boys, Armageddon...

Au niveau de la mise en scène, Michael Bay surprend également. Bien que la photograpghie reste toujours aussi soignée et contrastée, avec des couleurs très saturées, il abandonne une partie de ses tiques de mise en scène tels que des ralentis, plans en contre plongés etc...pour nous livrer un film plus "classique". Le résultat est agréablement rafraichissant.

Les comédiens sont crédibles dans l'ensemble, et chacun se fond dans son rôle respectif. Tous sont au service du film et de l'histoire sans qu'aucun n'essaie de se démarquer. Ce qui aide à renforcer la crédibilité du métrage.

Conclusion
Sans être le film de l'année ou le film de guerre qui fera date dans l'histoire tels que Apocalypse Now ou Il faut sauver le soldat Ryan, 13 Hours est un bon film, qui nous accroche du début jusqu' à la fin. Et un Michael Bay qui se renouvelle.

Définition
Couleurs
Compression
   
Format Vidéo HD 1080p
Format Cinéma 2.35:1
   
   

Le Blu-ray est encodé en AVC au format 2.40:1. Tourné avec des caméras numériques derniers cris, le passage en Blu-ray ne pose aucun souci. Aucun artéfact de compression en vue, l'image est reproduite avec fidélité : détaillée, hyper contrastée, les couleurs sont très saturées. Un excellent travail de la part de l'éditeur.

Langues  
Format  
Bonus  
Commentaires  
Spatialisation  
Dynamique  
Effets surround  
   
   
   
   
 
Langues Type Format Sous Titres Film Sous Titres Bonus Sous Tit. Comment. Spatial. Dynamiq. Surround
Anglais Dolby Digital 7.1 Oui Oui Non Bonne Bonne Bonne
Français Dolby Digital 5.1 Oui Oui Non Bonne Bonne Bonne

La VO est encodée en Dolby Atmos 7.1 et la VF en Dolby Digital 5.1. Comme toujours pour profiter à fond du spectacle offert, c'est vers la VO qu'il faut se tourner. Le mixage sonore nous plonge dans l'enfer de Benghazi dès les premières minutes du film, avec différents types de sources sonores de la ville qui se détachent parfaitement les uns des autres. Inutile de dire que les scènes de combat sont un régal pour les oreilles, avec des basses qui nous font ressentir le poids de chaque impact de balles et d'explosions. L'enfer est au rendez-vous... et c'est encore mieux en Dolby Atmos.

En effet les 13 heures condensées en 2 heures de cette confrontation de Benghazi offre un spectacle sonore tout aussi intense que l’action à l’écran, notamment si, comme dans le cadre de ce test, vous avez la chance de déployer une configuration 11 canaux, dont 4 canaux pour l’ajout Dolby Atmos.

En considérant cette multitude de points sonores, le mixage Dolby Atmos ressort avec une excellente lisibilité d’ensemble et permet d’apprécier distinctement quelques détails de tirs de fusils ou d’après choc d’explosions. Je ne suis pas amateur d’armes à feu mais je peux confirmer que les responsables des effets sonores ont pris soin à ce que les coups de feu soient clairement différents selon l’arme utilisée par nos guerriers des villes.

Les canaux haut sont régulièrement employés, ne serait-ce que pour les approches en hélicoptère ou pour amplifier les déplacement motorisés dont cette excellente course poursuite nocturne dans les rues de Benghazi. Lors des confrontations armées le mixage 7.1 est déjà là pour encercler l’auditeur des multiples rafales de coup de feu. Le mixage Dolby Atmos n’apporte ici rien de plus, du moins significativement car si comme moi vous avez placé votre 2ème paire d’enceintes Dolby Atmos sur les côtés (car je rappelle que les amplis-tuners savent gérer les déplacements objets latéraux) vous pourrez percevoir quelques ricochets latéraux et non pas totalement en zone Surround comme avec le mixage 7.1.

C’est toujours appréciable pour ce type de film, la dynamique est forte et quand cela explose dans le film cela risque bien d’être le cas chez vous. Attention aux voisins ou au reste de la famille qui n’est peut-être pas à fond dans le film comme vous !


Supléments
Menus
Sérigraphie
Packaging
   
Durée Bonus 0 min
Boitier Amaray
   
   
   
  Livret
  Bande annonce
  Biographies
  Making of
  Documentaire
  Interviews
  Commentaire audio
  Scènes supplémentaires
  Fin alternative
  Galerie de photos
  Story board
  Multi-angle
  Liens internet
  Interface Rom
  Jeux intéractifs
  Filmographies
  Clips vidéo
  Bêtisier
  Bonus Cachés
  Court Metrage
  

Bonus 

- Consigner l'histoire : trouver la vérité au milieu du chaos : un documentaire qui relate les vrais évènements dépeints dans le film.

- A la découverte des soldats secrets de Benghazi :
la parole est donnée aux vrais soldats rescapés de l'évènement survenu à Benghazi, ainsi que les acteurs qui les incarnent à l'écran.

- Préparation au combat : les coulisses de 13 Hours :
un making of montrant le tournage des scènes de combats, où l'équipe du film insiste sur le respect de la vérité historique du film.

- Opération : l'Avant-Première de 13 Hours :
se déroulant dans un stade géant en compagnie du réalisateur, de l'équipe du film et les soldats rescapés.

- Hommage :
un montage vidéo rendant hommage à l'ambassadeur américain Chris Stevens ainsi qu'aux soldats qui ont péri dans l'attaque.